Choisir un serveur audio

Les serveurs audio ont été conçus pour héberger et mutualiser une ou plusieurs collections musicales, au travers d'un réseau domestique. Ces appareils sont le plus souvent équipés d'un disque dur interne de forte capacité et supportent différents protocoles de partage, afin d'offrir une compatibilité en lecture pour les lecteurs audio réseau, les ordinateurs, les amplis hi-fi DLNA, les amplis home-cinéma, les smartphones ou encore les tablettes iOS et Android.

On distingue deux types de serveurs, lesquels répondent à des besoins bien précis.

Les serveurs généralistes

DLNALa plupart des lecteurs multimédia connectés au réseau domestique proposent, outre de lire films, musiques et photos, de les rendre accessibles aux périphériques connectés à votre réseau domestique. Des lecteurs multimédia tels que les PopCorn Hour A-400 ou A-410, Dune HD Base 3D et Zappiti Player embarquent un serveur de type UPnP/DLNA. Dès lors que cette fonction de partage DLNA est activée, le lecteur multimédia se transforme en serveur et indexe l'intégralité des fichiers audio, vidéo et photo présents sur son disque dur interne ou ceux connectés à ses ports USB.

Pour écouter les fichiers MP3, AAC, WAV ou FLAC, il suffit d'utiliser un lecteur audio réseau (ordinateur, tablette, etc.) compatible UPnP/DLNA. Les musiques indexées par le serveur sont présentées triées par artiste, album, genre, année, etc. Les pochettes d'albums - lorsqu'elles sont présentes, sont affichées par le lecteur audio réseau ou bien par son application de contrôle iOS ou Android.

Toutefois ces serveurs généralistes ne sont pas compatibles avec tous les formats de fichiers audio et limitent parfois leur support aux flux de qualité CD/DVD (soit 16 bits / 48 kHz max.). Les fichiers FLAC de qualité studio (24 bits / 192 kHz) ne sont donc pas toujours gérés, tout comme les fichiers FLAC DXD (32 bits / 384 kHz) ou DSD.

Les serveurs spécialisés

FLACAu contraire, un serveur audio spécialisé offre un support exhaustif des formats audio de qualité CD et Studio. Mais pas seulement... La première qualité d'un serveur audio spécialisé est d'intégrer un lecteur de CD-Audio et un disque dur, afin de dématérialiser automatiquement tout CD inséré, en convertissant chaque piste sous forme de fichier. Le format FLAC est généralement utilisé, puisqu'il permet une copie sans perte tout en économisant de l'espace de stockage (compression de type ZIP). Connecté au réseau domestique et à Internet, le serveur audio spécialisé "tague" chaque fichier créé. Pour ce faire, il interroge une base de données Internet et télécharge automatiquement les visuels correspondant à l'album.

AVA Media RIP-N-PLAY

Contrairement aux serveurs généralistes, le serveur audio spécialisé ne nécessite pas d'être connecté à un téléviseur pour être paramétré via un menu OSD. Tout bon serveur audio dispose d'une interface accessible depuis un simple navigateur Internet. Celle-ci permet de régler finement l'appareil. Le serveur audio spécialisé bénéficie également d'une conception mécanique particulière et dispose très souvent d'un disque dur silencieux. Naim propose par exemple un serveur avec disque SSD, parfaitement silencieux.

Les serveurs audio spécialisés s'appuient également sur le protocole UPnP / DLNA pour streamer les fichiers audio indexés. Parfois, d'autres protocoles sont supportés : Logitech SqueezeBox, iTunes, Sonos, etc. Toutefois, le partage DLNA reste la règle.

A noter : certains serveurs audio spécialisés gèrent également les films et séries TV. C'est le cas des appareils Kaleidescape, qui copient aussi bien les CD-Audio que les DVD-Vidéo et disques Blu-ray.

Lorsque le serveur audio peut être utilisé comme lecteur de ses propres fichiers audio (via une sortie ligne analogique stéréo ou S/PDIF), il bénéficie d'une application de contrôle pour iOS et Android. Si votre utilisation est principalement musicale, nous vous conseillons d'utiliser un serveur audio spécialisé, ou bien un serveur audio-vidéo spécialisé dans le partage d'images ISO de disques Blu-ray, DVD et CD-Audio, à l'image de l'excellent Kaleidescape Cinema One.

Kaleidescape Cinema One