Choisir un téléviseur UHD-4K

Logo 4KLes téléviseurs LED UHD-4K marquent une évolution majeure vers une image encore plus réaliste. Avec une définition de 3840 x 2160 pixels, soit une résolution 4 fois supérieure à celle d'un téléviseur LED HDTV 1080p, les téléviseurs LED UHD-4K sont capables d'afficher une multitude de détails jusqu'alors invisibles. Pour se faire une idée plus précise, le saut qualitatif est du même ordre que celui observé entre la résolution d'un film en DVD (720 x 576 pixels) et celle d'un Blu-ray (1920 x 1080 pixels) ! L'intérêt d'une telle résolution est surtout manifeste sur les téléviseurs de grande taille (plus de 46 pouces) pour lesquels le format 1080p montre ses limites : il faut généralement s'éloigner à 3 mètres d'un téléviseur 55" HDTV 1080p pour ne pas distinguer les pixels, alors qu'en UHD-4K sur la même diagonale image, les pixels sont imperceptibles, même à 1,50 m de l'écran ! Hormis cette définition spectaculaire, les téléviseurs LED UHD-4K présentent des caractéristiques similaires aux modèles HDTV 1080p avec affichage des images 3D, connexion réseau pour la lecture de fichiers multimédia partagés, pilotage depuis un smartphone ou une tablette, etc.

Quelles sources avec mon téléviseur UHD-4K ?

C'est la première question à se poser car les sources UHD-4K ne sont pas légions à ce jour, hormis quelques vidéos de démonstration sur le Web. Néanmoins, il est possible de se faire plaisir avec une image Ultra Haute Définition sur un téléviseur LED UHD-4K à partir d'un film Blu-ray, pour peu que l'on dispose d'un lecteur Blu-ray ou d'un ampli home-cinéma intégrant un processeur vidéo puissant capable de faire un upscaling UHD-4K de qualité à la volée.

Oppo BDP-103 Darbee

C'est le cas de certains lecteurs Blu-ray de milieu de gamme comme le Philips BDP7750, le Panasonic DMP-BDT360, le Sony BDP-S6200 mais aussi de la majorité des lecteurs Blu-ray haut de gamme comme les modèles Oppo (Oppo BDP-103 Darbee et Oppo BDP-105D dans ses multiples déclinaisons) ou Electrocompaniet (Electrocompaniet PBD-1 et Electrocompaniet EMP3).

Onkyo TX-NR636

Parmi les amplis home-cinéma les plus performants du moment en upscaling UHD-4K, citons les modèles Anthem MRX (Anthem MRX-310, Anthem MRX-510, Anthem MRX-710), Denon (Denon AVR-X2000, Denon AVR-X3000), Marantz (Marantz SR-5008, Marantz SR-6008, Marantz SR-7008), Onkyo (Onkyo TX-NR636Onkyo TX-NR727, Onkyo TX-NR828, Onkyo TX-NR929), Pioneer (Pioneer VSX-923, Pioneer SC-LX57, Pioneer SC-LX77) et Yamaha (Yamaha RX-A730, Yamaha RX-A830, Yamaha RX-A1030, Yamaha RX-A2030, Yamaha RX-A3030)

Les différents types de rétroéclairage LED

  • Edge LED : des LED blanches sont intégrées uniquement dans les bords du cadre. Cela permet de réduire considérablement l'épaisseur de la dalle. Certains téléviseurs LCD à LED atteignent désormais moins de trois centimètres d'épaisseur. L'utilisateur peut de ce fait profiter de TV de plus en plus minces. Mais la différence qualitative entre les tubes fluorescents et le LED Edge est moins flagrante qu'avec le Full LED. La technologie Edge LED est cependant la plus répandue et la moins couteuse.
  • LED Plus : comme le Edge LED, ce procédé utilise des LED blanches intégrées uniquement dans les bords du cadre, mais avec la possibilité d'éteindre et d'allumer plusieurs zones simultanément. Les LED sont situées sur des rampes positionnées en bas de plusieurs plaques photoconductrices découpées en différentes zones. Chaque zone peut être gérée indépendamment des autres.
  • Full LED (ou back-lit LED) : des LED blanches sont situées derrière toute la surface de la dalle. L'éclairage est ainsi plus homogène que dans la technologie Edge LED et permet un gain notable sur la valeur de contraste du téléviseur. Ce sont ici plus de 1000 diodes qui travaillent en harmonie pour améliorer le contraste, les noirs, et la luminosité. L'écart de performance avec les LCD à tubes fluorescents basiques est considérable. Notons également qu'un écran Edge LED embarque trois fois moins de diodes qu'un téléviseur Full LED.
  • LED RGB : 3 LED de couleurs (Red, Green, Blue) sont utilisées pour produire une lumière blanche. Ces LED sont situées également sous toute la surface de la dalle et autorisent un réglage précis de la température de couleur pour une colorimétrie plus juste. Elles permettent d'ajuster la luminosité de l'écran sur certains points particuliers. La conséquence la plus immédiate est une forte lumière sur les zones blanches et une définition accrue sur les zones noires. Les problèmes liés aux spectres jaunes et bleus émis par les tubes fluorescents disparaissent comme de mauvais souvenirs.
  • LED Local Dimming : de nombreuses LED sont organisées par zones dans une matrice. L'intensité lumineuse est contrôlée en temps réel. La puissance des diodes est modulée selon le type d'image affiché par le téléviseur. Cela permet de réduire la luminosité sur des zones sombres, ou à l'inverse de l'augmenter sur des zones claires. Les images sont plus nettes, en raison de la rapidité d'action des LED, qui s'allument et s'éteignent en un temps très court. De ce fait, le taux de contraste s'élève drastiquement, avec une consommation énergétique réduite.

L'affichage des contenus en 3D

Affichage 3DCombiné à la définition UHD-4K, l'affichage en 3 dimensions garantit une immersion totale au coeur de l'image avec un niveau de réalisme et une qualité visuelle époustouflants. Bien loin des vieux films 3D anaglyphes aux couleurs dénaturées qui nécessitaient le port de lunettes avec un filtre bleu et un filtre rouge, la 3D UHD-4K s'affiche en Ultra Haute Définition avec une colorimétrie aussi riche qu'en 2D.

Il existe aujourd'hui deux technologies d'affichage des images en 3D : l'une dite Active et l'autre dite Passive

  • 3D active : cette technologie nécessite des lunettes à obturateurs qui doivent être alimentées en énergie pour fonctionner (piles ou batterie rechargeable). L'écran (ou le vidéoprojecteur) diffuse alternativement une image destinée à l'oeil droit puis une image destinée à l'oeil gauche, plusieurs dizaines de fois par seconde (50 images droites alternées avec 50 images gauche par seconde sur un écran 100 Hz). Les lunettes actives intègrent un module synchronisé avec l'écran ou le vidéoprojecteur qui déclenche autant de fois par seconde l'ouverture et la fermeture de chaque verre (qui devient alternativement transparent puis noir), pour que chaque oeil reçoive l'image qui lui est destinée. Le cerveau n'a plus qu'à réunir ces images pour percevoir l'image tridimensionnelle.

Lunettes 3D Panasonic

  • 3D passive : cette technologie fait appel à des lunettes polarisantes, légères et peu couteuses, comparables à celles utilisées dans la plupart des salles de cinéma 3D. L'afficheur diffuse une double image tramée et polarisée, les lignes paires constituant une image destinée à un œil, les lignes impaires une image destinée à l'autre œil. Chaque verre de la paire de lunettes ne laisse passer qu'une seule des deux images et pas l'autre. Le cerveau se charge ensuite de réunir ces deux images pour offrir une perception 3D. Comme l'image affichée est divisée en deux (chaque image affichée à l'écran contient en fait deux images : une image pour l’œil droit et une pour l’œil gauche), cette technologie n'offre pas un affichage HD1080p. Avec un écran HD 3D 1080p passif, la résolution de l'image 3D est donc divisée par deux. L'arrivée de la technologie UHD 4K devrait cependant changer la donne et permettre de diffuser une image 3D passive en haute définition.

Fonctions réseau et compatibilité DLNA

DLNALa technologie DLNA permet de profiter des contenus multimédia de votre ordinateur directement sur votre écran plat connecté au réseau local en utilisant simplement votre télécommande. Avec la technologie DLNA, vous avez la possibilité de diffuser sur votre téléviseur une photo, une vidéo ou un fichier MP3 stocké sur le disque dur de votre ordinateur ou sur un disque dur de type NAS. Vous pouvez même diffuser sur plusieurs écrans simultanément pour partager images et musiques. Ainsi, vos contenus multimédia deviennent accessibles où que vous soyez dans votre maison. Pour accéder à ces contenus multimédia, votre ordinateur, votre NAS et votre téléviseur doivent être reliés à votre réseau local en WiFi ou avec un câble ethernet de type RJ45. Disponible ici.

Comment installer mon téléviseur LED UHD ?

Le saut qualitatif opéré par la définition UHD-4K permet de regarder la télévision de plus près, sans aucune gêne visuelle. Même à 2 mètres de distance d'un téléviseur UHD-4K de 60 pouces (152 cm) de diagonale, vous ne distinguerez pas les pixels. Vous disposez donc d'une grande latitude de placement pour votre téléviseur LED UHD-4K, la distance de confort entre l’utilisateur et le téléviseur pouvant être comprise entre 1 à 3 fois la largeur de l'écran. Pour un confort visuel optimal, vos yeux doivent se trouver à la même hauteur que le milieu de l’écran lorsque vous vous asseyez normalement devant le téléviseur.

  • Installation murale :
    C'est sans doute la solution idéale, le TV LED UHD-4K étant suspendu au mur grâce à un support mural fixé au moyen de chevilles classiques pour un mur en pierre, plâtre ou plein, ou de chevilles de type "Molly" si vous avez des murs en plaques de plâtre.

Supports TV Slim Vogels

  • Sur un meuble :
    Tous les téléviseurs sont généralement fournis avec un support de table, ce qui permet de les poser sur un meuble. Il existe également des meubles avec support TV intégré (type NorStone Beos), ce qui se rapproche du support mural sans nécessiter de percer la cloison. N'hésitez pas à consulter toutes nos offres de meubles TV, pour trouver celui qui vous convient le mieux.
  • Installation au plafond ou sur un pied :
    N’hésitez-pas à nous consulter pour ce type de supports spécifiques, nous pouvons vous proposer des solutions sur catalogue ou sur-mesure en fonction de vos besoins.

La connectique HDMI : quelle norme choisir ?

Tous les câbles HDMILa diffusion d'images en résolution UHD-4K sur un téléviseur compatible nécessite à minima une connectique HDMI version 1.4 sur la source, comme sur le téléviseur. Cependant, cette version de la connectique HDMI est limitée à des flux UHD-4K en 24 images/secondes, du fait de son débit un peu juste pour ce type de média (débit max. 10,2 Gbit/s). Il est donc primordial d'opter pour un téléviseur UHD-4K doté de connecteurs HDMI à la norme 2.0 (débit max. 18 Gbit/s), compatible avec les flux UHD-4K jusqu'en 60 images/seconde, pour anticiper sur l'avenir et garantir la possibilité de brancher sur le téléviseur de futures sources UHD-4K en plein débit.

Bien entendu, un connecteur HDMI 1.3 ou 1.4 est amplement suffisant pour relier un lecteur Blu-ray standard, une console de jeu ou un décodeur Satellite HD1080p.

Dans la pratique, hormis sur de grandes longueurs (au-delà de 10 mètres), tous les câbles certifiés HighSpeed HDMI peuvent théoriquement véhiculer une image UHD-4K en 60 images/seconde.

La fonction HDMI ARC (Audio Return Channel)

Le canal de retour audio (ARC) apparait avec le standard HDMI 1.4. Il permet de renvoyer le son multicanal du téléviseur vers l'ampli AV sans ajouter de câble. Le son du récepteur TNT HD intégré au téléviseur peut ainsi être diffusé par le système son home-cinéma. Cette fonction doit être implantée dans les 2 appareils concernés.

HDMI ARC - Audio Return ChannelL'Audio Return Channel (ARC) implémenté dans la connectique HDMI 1.4 des périphériques et téléviseurs récents nécessite quelques conditions pour fonctionner. Il ne suffit pas de brancher, par exemple, un téléviseur et un amplificateur home-cinéma pour que le premier transmette pas le biais du câble HDMI le son du programme visionné. Tout d'abord, l'ARC ne fonctionne qu'avec les programmes de la TNT. Ensuite, pour que la liaison entre téléviseur et amplificateur soit opérationnelle, il faut activer dans le menu de chacun, à la fois l'option ARC, mais également le protocole CEC. Pour rappel, cette technologie permet d'établir une communication entre différents appareils HDMI, afin de les rendre pilotables par une unique télécommande. L'activation du CEC (Consumer Electronic Control) est donc nécessaire au bon fonctionnement de l'Audio Return Channel. Notez enfin que cette technologie a été rebaptisée chez pratiquement chaque fabricant : Viera Link chez Panasonic, Bravia Theatre Sync chez Sony, AnyNet+ chez Samsung, Regza link chez Toshiba, Aquos Link chez Sharp… Un coup d'oeil au manuel d'utilisation de vos appareils n'est donc pas inutile pour vous y retrouver facilement dans leurs menus OSD.