Choisir un lecteur réseau AV

Le lecteur réseau AV multimédia est un petit ordinateur équipé d'un processeur optimisé pour le décodage des flux vidéo et audio, ainsi que le streaming depuis un réseau local. Cet appareil offre une qualité d'image de haut vol qui n'a rien à envier aux meilleurs lecteurs Blu-ray. Certains modèles embarquent même de très bons DAC audio.

Avec ou sans disque dur

Autrefois appelé disque dur multimédia, le lecteur réseau AV n'est plus nécessairement équipé de dispositif de stockage interne. L'avènement des NAS et du partage en réseau des fichiers vidéo et audio permet au lecteur multimédia de streamer directement films, séries, musiques et photos depuis un Mac ou un PC, voire une tablette ou un smartphone. Ainsi voit-on de tout petits appareils, seulement équipés d'une prise réseau, d'une sortie HDMI et d'un port USB (pour connecter clé ou disque dur occasionnels). Ils n'en sont pas moins performants en matière de décodage que les lecteurs multimédia au format hi-fi (43 cm).

DLNALa présence d'un disque dur se justifie seulement si on ne dispose pas de NAS ou qu'on ne souhaite pas allumer son ordinateur pour accéder à ses films HD. Toutefois, un disque dur embarqué est pratique pour centraliser musiques et films. Certains lecteurs résdeau AV peuvent officier en tant que NAS, grâce à l'implémentation de protocoles de partage réseau comme Samba ou UPnP / DLNA. Dès lors, les films stockés peuvent être streamés vers un ordinateur, un smartphone, une tablette ou même un téléviseur SmartTV DLNA - pratique si le lecteur multimédia et le téléviseur sont très éloignés

L'importance du processeur vidéo

Deux fabricants de processeurs vidéo se partagent actuellement le marché : Sigma Design et Realtek. Les dernières générations de puces offrent des performances de premier plan (décodage vidéo 1080p 3D) et surtout une excellente qualité d'image. À la différence des processeurs vidéo embarqués dans les lecteurs Blu-ray ou les téléviseurs HD, les GPU Sigma Design et Realtek sont capables de décoder des flux Mpeg H264.10 plus complexes que ceux présents sur les disques Blu-ray ou transmis par la TNT ou le satellite. La prise en charge de multiples pistes audio est possible (AAC, FLAC, DTS, OGG, etc.) tout comme celles des sous-titres (texte, images bitmap).

Les formats de fichiers

logo MKVSi vos besoins sont spécifiques, il est nécessaire de regarder de près la liste des formats supportés. Par défaut, le lecteur multimédia doit au moins prendre en charge les fichiers MKV. Si vous avez dématérialisé votre collection de disques DVD et Blu-ray, assurez-vous que les fichiers ISO sont pris en charge. S'agissant des images ISO de disques Blu-ray, tous les lecteurs multimédia ne les prennent pas en charge. Idem pour les menus de ces disques.

Attention au contrôleur réseau

Si elle constitue un plus, la présence d'un contrôleur WiFi n'est guère utile pour ce type d'appareil. En effet, le débit requis pour la lecture depuis le réseau (NAS, partages Windows ou Mac OS) dépasse largement celui offert en pratique par la norme WiFi 802.11n. Idéalement, un lecteur réseau doit être équipé d'un contrôleur Ethernet GigaBit afin de tenir la cadence. Évidemment, votre réseau local doit répondre à cette norme. Un conseil : si votre Box n'est pas Gigabit, branchez un switch Gigabit sur un port Ethernet de votre Box, puis connectez au switch le lecteur multimédia ainsi que les appareils (NAS, ordinateur) contenant vos films HD, NAS et ordinateurs devant également disposer d'un contrôleur Gigabit.

Zappiti Player Muse Phase 2

Le DAC audio et la connectique

Le lecteur réseau AV multimédia tente de faire de la concurrence au lecteur audio réseau. Pour cela, certains fabricants ont embarqué des DAC audio de qualité dans leurs appareils : PopCorn A-410 ou Zappiti Muse Edition, par exemple. À défaut de sortie audio analogique de qualité, assurez-vous de choisir un lecteur multimédia équipé en plus de sa sortie HDMI, d'une sortie S/PDIF afin d'y connecter un DAC.

Si votre objectif prioritaire est l'écoute musicale, nous vous conseillons d'utiliser un lecteur audio réseau, dont le contrôle complet est prévu au travers de son propre afficheur LCD ou par le biais d'une application iOS et Android. Les lecteur audio réseau bénéficient par ailleurs d'une conception audiophile (DAC, étage de sortie ligne et casque, etc.).

Le contrôle IP

Autre point fort du lecteur réseau AV, celui-ci est contrôlable au travers d'un réseau domestique, le plus souvent par l'intermédiaire d'une application mobile pour smartphone et tablette. De cette manière, il est possible de naviguer dans l'aborescence des fichiers stockés et en débuter la lecture.

L'indexation des fichiers

Afin d'offrir à l'utilisateur des conditions d'utilisation pratiques, certains réseau lecteurs multimédia indexent les contenus des disques qui leurs sont adjoints (interne et USB) et téléchargent automatiquement depuis Internet des données connexes (résumés de films, notes critiques, affiches pour les films et séries, etc.). C'est le cas des lecteurs PoPCorn Hour. Pour autant, cette indexation n'est pas toujours parfaite et l'utilisateur doit parfois intervenir manuellement pour apporter des corrections. La base de données ainsi constituée est ensuite accessible depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette Android. La consultation des films, séries et musiques devient alors un plaisir, d'autant que la lecture peut être commandée par le périphérique mobile de contrôle.

Zappiti Player

D'autres marques ont fait le choix d'une application d'indexation déportée, fonctionnant sur un ordinateur. C'est le cas de Dune HD ou de Zappiti par exemple, qui laissent à l'utilisateur le soin d'apporter les corrections nécessaires, puis d'exporter la base d'images et résumés ainsi générée. Les lecteurs Dune HD ou Zappiti peuvent alors changer d'interface et afficher non plus ses habituels menus et icônes, mais une interface bien plus graphique et sympathique. Là encore, une application de consultation et contrôle pour iOS et Android est disponible.

.