Choisir un magnétoscope

Aujourd'hui le magnétoscope n'est plus qu'un lointain souvenir. Techniquement dépassé, il a laissé la place aux lecteurs DVD et Blu-ray pour la lecture des films. Côté enregistrement, il est désormais remplacé par les enregistreurs vidéo numériques à disque dur et par la fonction PVR (Personal Video Recorder - enregistrement sur périphérique USB) des téléviseurs LED et des téléviseurs Plasma pour enregistrer sur clés de stockage et disques durs externes.

Les différents types de magnétoscopes

Un magnétoscope répond à deux utilisations bien précises : enregistrer les émissions TV et diffuser des cassettes vidéo. Tous les magnétoscopes s'accordent sur ce fonctionnement, les différences se situent sur les performances et les possibilités qu'offre chaque modèle.

On distingue 3 familles de magnétoscopes : les monos, les hi-fi stéréo Nicam et les S-VHS. Moins courante, une autre génération de magnétoscope existe : le numérique, travaillant dans la même norme (MPEG-2) que le DVD et le DV qui est un format surtout utilisé sur les caméscopes.

  • Mono 2 têtes. Ce type de magnétoscope est capable de lire et de reproduire en SECAM et en PAL. Parfois même, il lit le NTSC, format américain.
  • Mono 4 têtes/double vitesse. 2 fonctions de lecture et une fonction d'enregistrement supplémentaire. En premier lieu, les magnétoscopes 4 têtes vous font bénéficier d'un ralenti et d'un arrêt sur image de qualité. Dans un second temps, au prix d'une légère dégradation de l'image, les magnétoscopes 4 têtes permettent l'enregistrement double-durée en divisant la vitesse de défilement par 2. On obtient ainsi 8 heures d'enregistrement sur une cassette vidéo E 240 !
  • Hi-Fi stéréo Nicam (les premiers pas en home-cinéma pour les plus âgés d'entre-nous !). L'ambiance sonore est devenue la caractéristique essentielle du cinéma grand spectacle, alors adoptez plutôt la stéréo !
    La différence avec les magnétoscopes précédents réside dans la qualité de l'enregistrement sonore. 2 têtes rotatives en sus donnent accès à un système d'enregistrement et de reproduction du son quasi équivalent à l'audio CD. Afin de profiter du son Dolby Surround, ce type de format est à conseiller dans une installation home-cinéma. Sachez également que les magnétoscopes hi-fi stéréo Nicam peuvent s'utiliser comme un magnétophone offrant 8 heures d'enregistrement audio de qualité.
  • S-VHS : le MUST ! Le plus ? La qualité de l'image vidéo qui passe d'une définition de 250 à 400 points par ligne. Ce format prend son envol grâce au numérique exploité par le satellite et les réseaux câblés.
    De plus, ces magnétoscopes bénéficient la plupart du temps, des meilleures possibilités de montage vidéo. JVC notamment vous propose un modèle unique, unissant 2 lecteurs, l'un S-VHS, l'autre numérique, permettant la lecture des mini DV. Si vous possédez plus de 6 chaînes, c'est le magnétoscope dernière génération qu'il vous faut.


magnetoscope
Contrôle de la réception satellite

Grâce à une liaison infrarouge, le magnétoscope peut piloter le décodeur satellite. Selon les modèles, cette fonction permet la programmation de l'enregistrement d'une émission du câble ou du satellite. Ce programme autonome se nomme SAT. Ces modèles de magnétoscope sont les partenaires idéaux de la réception satellite et câble, alors si vous désirez enregistrer certaines émissions provenant de ces sources, opter pour le “contrôle de la réception satellite”.

Montage

A noter que certains appareils sont munis de fonctions comme : assemblage, insertion, doublage-son, afin de vous permettre de monter vos vidéos comme bon vous semble. Votre caméscope retrouvera une seconde jeunesse et les soirées diapos n'en seront que plus dynamiques !
Dans l'optique de montages vidéo, les magnétoscopes S-VHS restent les meilleurs outils en la matière.Ceux qui disposent d'un ordinateur multimédia (Macintosh, PC avec port Firewire), choisiront plutôt le format DV.

Réglages, les automatisations

Plug and Play, Auto Store ou Naviclick paraissent compliqués, alors que ce ne sont que des fonctions simplifiantes du magnétoscope. De la mise en service à la reconnaissance automatique des chaînes en passant par la programmation quotidienne, ces fonctions deviennent indispensables à l'heure de la diversité des sources, qu'elles soient originaires du satellite (TPS ou Canal Sat) ou du câble.

vhsLe classement : les bibliothèques

Les magnétoscopes les plus évolués proposent un mode video-library chargé d'organiser la gestion de votre vidéothèque. Ainsi, chaque cassette est reconnaissable et identifiée par le magnétoscope qui affiche le contenu à l'écran. Cette technique d'archivage permet un titrage personnalisé, des recherches spécifiques et un parcours rapide du répertoire (environ 600 titres) .
Si vous possédez plus de 15 cassettes vidéo, ce type de magnétoscope vous simplifiera grandement le classement et l'archivage.

Easy Link

Une interconnexion optimale entre magnétoscope et téléviseur est la garantie d'une installation aisée et d'une grande simplicité d'utilisation. Le système Easy Link Philips est devenu un standard en la matière. Il permet l'interconnexion de tous les appareils audio/vidéo domestiques. Une connexion Easy Link permet le "dialogue" entre téléviseur, magnétoscope et lecteur DVD. Les chaînes mémorisées sur le téléviseur sont transmises automatiquement au magnétoscope. Une seule télécommande suffit pour sélectionner les diverses sources à l'aide d'une unique touche.