Acoustique : introduction à l'acoustique pour la Hi-Fi

Acoustique : introduction à l'acoustique pour la Hi-Fi

Paramètre trop souvent négligé, l’acoustique du local d’écoute nécessite d'être soignée pour tirer le meilleur parti d'une installation hi-fi ou home-cinéma. Rassurez-vous, nous ne vous conseillerons pas de tapisser les murs de boîtes à œufs ! Des solutions à la fois esthétiques et efficaces existent.

Quelques règles de base

La réverbération dans la pièce d'écoute doit être maîtrisée, pour que celle-ci ne soit ni trop mate, ni trop réverbérante. Selon les acousticiens, il existe un temps de réverbération "optimal", mesuré à environ 0,7 seconde à 1 kHz pour une écoute hi-fi (environnement légèrement réverbérant, riche en harmoniques), et à environ 0,5 seconde à 1 kHz pour un usage home-cinéma (environnement plus mat). Ainsi, une pièce "claire", dans laquelle la réverbération est audible mais d'un niveau raisonnable, permet de travailler à plus bas niveau.

Le phénomène d'écho est lui aussi préjudiciable à l'écoute haute-fidélité. Il est facilement détectable à l’oreille : lorsqu'on frappe dans les mains, on entend comme une résonance "métallique". Il se produit en général dans une pièce très peu meublée, avec des murs parallèles assez éloignés.

Diffuseurs acoustiques Vicoustic

Pour corriger la réverbération, il suffit souvent de meubler la pièce (grand canapé, tapis, étagères, bibliothèque...). Les défauts acoustiques sont en effet renforcés dans une pièce vide ou très peu meublée. Dans le cas d'une pièce au décor très sobre voire dépouillé, il est souvent nécessaire d'ajouter un traitement acoustique spécifique, sous forme de panneaux absorbeurs ou diffuseurs. Mais de simples aménagements dans l'agencement de la pièce peuvent suffire pour en améliorer l'acoustique, en favorisant une écoute hyper-précise ou une ambiance plus naturelle.

Pour une écoute privilégiant la précision du signal

Les enceintes sont placées assez près de l'auditeur, décollées du mur le long duquel elles prennent place. La position d'écoute est située au centre de la pièce. Un tapis sépare l'auditeur des enceintes, celle-ci étant placées sur des pieds d'enceintes pour être positionnées à hauteur d'oreille. Ce type d'implantation permet de décaler dans le temps les réflexions sur les parois pour qu'elles arrivent bien après le son direct. À l'écoute se dégage une impression d'extrême précision. Ce mode d'écoute de type monitoring est adopté en studio pour régler la prise de son et séduira davantage les musiciens.

Pour une écoute favorisant une ambiance sonore bien répartie

Les enceintes sont très légèrement décalées du mur et placées là-encore à hauteur d'écoute. La distance entre les enceintes et l'auditeur est plus importante que dans une configuration de type monitoring. Les réflexions sur les murs doivent êtres diffractées afin d’éviter tout phénomène de résonance. Le ressenti est moins analytique que dans la configuration précédente, mais la position d'écoute idéale (parfois appelée "sweet spot") est plus étendue. Elle paraîtra plus naturelle aux mélomanes habitués des concerts.

Comment traiter les résonances ?

Les résonances peuvent être très gênantes. Elles donnent une coloration à l’écoute et génèrent une imprécision dans la reproduction du signal sonore. Dans un local domestique, les résonances se situent généralement dans le spectre des moyennes et basses fréquences.
Deux solutions existent pour les traiter : l’absorption et la diffusion.

Un absorbant est un matériau qui absorbe une partie de l’énergie. L’onde sonore réfléchie par un matériau absorbant est donc fortement atténuée.

Vicoustic Cinema Round

Dans ce studio d'enregistrement, par définition non meublé, les panneaux absorbant limitent la réverbération.

Les panneaux acoustiques absorbants sont spécifiquement étudiés pour êtres efficaces dans une gamme de fréquences précises. Il est possible d'obtenir des résultats approchant en plaçant de lourds rideaux aux murs par exemple, mais dans ce cas l'absorption n’est pas maîtrisée. Il faut alors faire attention de ne pas tomber dans l’excès et d’obtenir une "chambre sourde" sans vie musicale.

Les diffuseurs sont eux aussi étudiés pour travailler à des fréquences types. À la différence de l'absorbeur, le diffuseur répartit dans l’espace l’énergie de l’onde incidente, ce qui évite les échos tout en conservant un temps de réverbération optimal.

Les résonances en très basses fréquences sont plus difficiles à traiter. S'il fallait utiliser des panneaux acoustiques pour les absorber, ceux-ci devraient avoir une taille de l'ordre de la demi longueur d’onde à traiter, soit environ 9 m pour la fréquence 20 Hz ! Un absorbeur classique n'est donc pas adapté et il convient de se tourner vers d'autres types de solution, tel que les résonateurs de Helmholtz ou les BassTrap, accordés aux fréquences qui posent problèmes.


Nous vous conseillons

NorStone Damp 50 (lot de 4)

NorStone Damp 50 (lot de 4)
Amortisseur NorStone Damp 50 (lot de 4)

Ajouter au panier

Plaque de répartition pour Stabren Mesure (la pièce)

Plaque de répartition pour Stabren Mesure (la pièce)
Plaque de répartition pour Stabren Mesure (la pièce) - 6,5 cm de côté

Ajouter au panier

Plaque de répartition en acier  pour Stabren Industrie 35-25-35 (la pièce)

Plaque de répartition en acier pour Stabren Industrie 35-25-35 (la pièce)
Plaque de répartition en acier pour Stabren Industrie 35-25-35 (la pièce)

Ajouter au panier

Artnovion LOGAN Diffuseur Bois Blanc (lot de 4)

Artnovion LOGAN Diffuseur Bois Blanc (lot de 4)
Lot de 4 Artnovion LOGAN Diffuseur Bois Blanc

Ajouter au panier