Choisir un lecteur Blu-ray

blurayVotre lecteur DVD (ou votre magnétoscope !) montre des signes de faiblesse et vous aimeriez bien investir dans un lecteur haute définition. Mais vous n’êtes pas certain de vouloir franchir le cap ? C’est trop compliqué pour moi, les appareils ne semblent pas au point, la qualité d’image de mes DVD est bien suffisante… Pour répondre à vos interrogations, voici quelques bonnes raisons d’adopter dès maintenant un lecteur haute définition Blu-ray.

Rétro compatibilité avec les DVD standards

Échaudé par le passage de la VHS au DVD, vous craignez de devoir jeter tous vos films en DVD si vous passez à la Haute Définition ? Soyez rassurés, vos précieuses éditions Collector ne sont pas encore périmées. Les lecteurs Blu-ray savent lire les DVD standards aussi bien que les disques HD. La plupart d'entre eux sont même capables d’optimiser l’affichage pour obtenir une image au format HD 1080p d’une bien meilleure qualité qu’avec un lecteur de DVD classique.

Une qualité d’image et de son époustouflantes

Grâce à l’énorme capacité de stockage des supports Blu-ray, la vidéo numérique offre aujourd’hui une exceptionnelle qualité d’image.
Avec une résolution d’image quatre fois supérieure aux DVD standards, le Blu-ray vous permet d’en voir plus : les textures sont presque palpables (grains de peaux, matières, reflets), les couleurs sont extrêmement nuancées et réalistes (tons chair criants de vérités, dégradés parfaits), les arrières plans révèlent des détails jusqu’alors invisibles et donnent à l’image une profondeur et un relief inégalables. Le format 1080/24p retenu pour l’encodage des films sur disques Blu-ray correspond parfaitement avec le format des films de cinéma tournés à 24 images par seconde partout dans le monde. Les films Blu-ray se rapprochent ainsi au maximum de l'oeuvre cinématographique originale.
Bien entendu, pour profiter pleinement de cette exceptionnelle qualité d'image, vous devez posséder un écran plat ou un vidéo-projecteur HD Ready (HDTV) ou Full HD (HDTV 1080p) afin que l'image haute définition d'origine puisse être affichée fidèlement, pixel par pixel.

dolby hdCôté son, la Haute Définition n’en est pas moins spectaculaire. Grâce au taux de transfert élevé supporté par les câbles HDMI, il n’est plus nécessaire de compresser les bandes son des films. De nouveaux formats sonores sont maintenant disponibles pour les films sur disques Blu-ray.
Le Dolby True HD et le DTS HD proposent ainsi un son multicanal non compressé sur 7.1 canaux pour une spatialisation plus précise et une richesse sonore extraordinaire. Les moindres inflexions de voix sont perceptibles et les bandes-son gagnent en précision et en densité. Notez que le format DTS HD Master Audio nécessite un ampli compatible relié au lecteur Blu-ray via un câble HDMI, la grande majorité des lecteurs Blu-ray avec décodeur audio intégré ne le prenant pas en charge sur leurs sorties audio analogiques 7.1.

lecteur DVD samsungDes produits plus performants

Lents au démarrage (beaucoup de données à traiter) et parfois capricieux, les premiers lecteurs Blu-ray ont aujourd’hui cédé la place à des appareils plus aboutis. Les bogues et les lenteurs font partie du passé et les problèmes de compatibilités sont désormais résolus. Les performances sont optimisées pour tirer la quintessence des images et du son HD : micro-logiciels évolutifs, sortie vidéo HDMI en 1080p/24, gestion des flux audio HD non compressés, interactivité plus poussée.
Côté connectique, le standard HDMI atteint enfin son plein rendement avec la norme 1.4 qui autorise des taux de transferts très élevés : l’affichage des couleurs est encore plus riche (la norme Deep Color permet un codage couleur jusqu'à 48 bits), le son multicanal n’a plus besoin d’être compressé (plus d’amplitude, sonorités plus riches) et on peut profiter d'une image haute définition en 3 dimensions sur les téléviseurs et les vidéo-projecteurs compatibles.

Les profils 1.0, 1.1 Bonus View, et 2.0 BD Live

Le Blu-ray évolue, et les profils correspondent en fait à différentes générations.
Le profil 1.0 : c'est le profil initial. Il est désormais obsolète.
Le profil 1.1 Bonus View : doté d'une plus grande mémoire vive, ces lecteurs ont en plus la capacité de lire les bonus en incrustation vidéo.
Le profil 2.0 BD Live : doté d'une prise réseau, ces lecteurs peuvent se connecter à internet pour le téléchargement de bonus. L'extension « Ready » indique que le lecteur n'intègre pas directement le "Go" de mémoire requis pour charger ces bonus (il faut ajouter une clef USB ou une carte SD). Lorsque cette mémoire est intégrée, les lecteurs sont dits de profil 2.0 BD Live.

hdmiUne très grande simplicité de mise en œuvre grâce à la connectique HDMI

Finis les imbroglios de câbles audio et vidéo. Désormais avec la norme de connexion HDMI, un seul type de câble suffit pour véhiculer l’image et le son en haute définition, de votre lecteur Blu-ray vers votre diffuseur (écran ou vidéo-projecteur) en passant par l’amplificateur. Les amplis home-cinéma de dernière génération peuvent ainsi servir de relais entre les sources et le diffuseur en décodant le son haute définition en provenance de la source d’une part, et en relayant l’image haute définition vers l’écran d’autre part.

lecteur DVD panasonicUne interactivité plus poussée

Reprenant le concept d'interactivité initié par le DVD, le Blu-ray en étend les possibilités en proposant d'accéder aux menus du disque sans interrompre la lecture du film. Les lecteurs compatibles avec le Profil 1.1 (fonction BonusView) peuvent ainsi afficher des informations additionnelles en incrustation d'image et diffuser un commentaire audio en cours de lecture. Mieux encore, les lecteurs adoptant le Profil 2.0 (fonction BD Live) disposent d'un connecteur réseau pour prolonger le plaisir du film, via Internet, en accédant à des bonus exclusifs téléchargeables sur les sites des grands studios directement depuis le menu du disque.

wifiWi-Fi : les lecteurs s'équipent !

La technologie WiFi (Wireless Fidelity) vous permet de vous connecter à Internet sans aucun câblage. L’accès aux contenus BD-Live (Bonus en ligne) ou à la lecture en continu de contenus multimédia du PC (musiques, vidéos, photos) peut par conséquent se faire sans avoir recours à un câble.

Un petit mot sur l'ARC (Audio Return Channel)

Défini par le standard HDMI 1.4, le canal de retour audio (ARC) permet de renvoyer le son multicanal du téléviseur vers l'ampli AV sans ajouter de câble. Le son du récepteur TNT HD intégré au téléviseur peut ainsi être diffusé par le système son home-cinéma. Cette fonction doit être implantée dans les 2 appareils concernés.
L'Audio Return Channel (ARC) implémenté dans la connectique HDMI 1.4 des périphériques et téléviseurs récents nécessite quelques conditions pour fonctionner. Il ne suffit pas de brancher, par exemple, un téléviseur et un amplificateur home-cinéma pour que le premier transmette pas le biais du câble HDMI le son du programme visionné. Tout d'abord, l'ARC ne fonctionne qu'avec les programmes de la TNT. Ensuite, pour que la liaison entre téléviseur et amplificateur soit opérante, il faut activer dans le menu de chacun, à la fois l'option ARC, mais également le protocole CEC. Pour rappel, cette technologie permet d'établir une communication entre différents appareils HDMI 1.4, afin de les rendre pilotables par une unique télécommande. L'activation du Consumer Electronic Control est donc nécessaire au bon fonctionnement de l'Audio Return Channel. Notez enfin que cette technologie a été rebaptisée chez pratiquement chaque fabricant : Viera Link chez Panasonic, Bravia Theatre Sync chez Sony, AnyNet+ chez Samsung, Regza link chez Toshiba, Aquos Link chez Sharp… Un coup d'oeil au manuel d'utilisation de vos appareils n'est donc pas inutile pour vous y retrouver facilement dans leurs menus OSD.

La guerre des formats est terminée

Jusqu’en janvier 2008, deux formats de disques et de lecteurs se disputaient le marché de la haute définition : le Blu-ray de Sony et le HD-DVD de Toshiba. Ces deux formats étaient chacun soutenus par de grandes marques de l’industrie audio-vidéo et par de prestigieux studios de cinéma. Mais le ralliement des studios Warner au seul format Blu-ray a précipité l’issue du combat que se livraient les deux géants japonais, obligeant Toshiba à se retirer pour consacrer la victoire du camp Blu-ray.
Exit le choix cornélien entre deux technologies performantes mais incompatibles entre elles. Désormais, la haute définition passe forcément par le format Blu-ray.


Nous vous conseillons

Pioneer BDP-100-K

Pioneer BDP-100-K
Lecteur Blu-ray Pioneer BDP-100-K

Ajouter au panier

Sony BDP-S7200

Sony BDP-S7200
Lecteur Blu-ray Sony BDP-S7200

Ajouter au panier

Yamaha BD-S677 Noir

Yamaha BD-S677 Noir
Lecteur Blu-ray Yamaha BD-S677 Noir

Ajouter au panier

Toutes les catégories associées :