Parrot Rolling Spider Vue principale Pin It
Parrot Rolling Spider Parrot Rolling Spider Parrot Rolling Spider
Parrot Rolling Spider

Le Parrot Rolling Spider est un drone ultra-compact piloté par smartphone ou tablette via liaison Bluetooth. Capable de voler en intérieur comme en extérieur avec une rapidité et une stabilité surprenantes, il peut réaliser des figures acrobatiques depuis l'application FreeFlight 3 téléchargeable gratuitement.

Conçu pour répondre au doigt et à l'oeil, le drone Parrot Rolling Spider peut réaliser des virages à 90° et 180° en un éclair et réaliser des loopings avant et arrière d'un seul clic. Grâce à ses grandes roues amovibles, il peut rouler du sol au plafond et même sur les murs ! Il est doté d'un coupe-circuit qui stoppe la rotation des hélices en cas de choc pour ne pas risquer de casser le lustre du salon. Avec seulement 55 grammes sur la balance, le Parrot Rolling Spider est 6 fois plus léger que le Parrot AR.Drone mais conserve la même stabilité en vol grâce à un auto-pilote basé sur un gyroscope 3 axes et un accéléromètre 3 axes. Il est doté d'un capteur de pression pour le vol en altitude, d'un capteur ultrasons pour assurer une grande précision en vol près du sol et d'une caméra verticale à 60 fps qui permet de mesurer la vitesse en comparant chaque image à la précédente. Cette technologie ultrasophistiquée basée sur la fusion des données des capteurs fait du drone Parrot Rolling Spider l'un des quadricoptères les plus stables actuellement disponibles sur le marché. Il est par ailleurs doté d'un mode exclusif de décollage lancé : ses moteurs démarrent dès que vous le lâchez.

Grâce à sa mini-caméra verticale embarquée, le drone Parrot Rolling Spider est capable de prendre des clichés aériens étonnants. Il suffit pour cela d'appuyer sur l'icône "photo" dans l'interface de pilotage de l'application. Sa mémoire interne autorise l'enregistrement de plusieurs centaines de photos avec une résolution de 300 000 pixels. Elles peuvent ensuite être récupérées depuis l'app Freeflight 3 pour être transférées depuis la mémoire interne du drone Parrot Rolling Spider vers la galerie du smartphone ou de la tablette servant au pilotage.

L'application gratuite Parrot FreeFlight 3 offre un contrôle intuitif du Parrot Rolling Spider depuis un smartphone ou une tablette, via une connexion Bluetooth Smart. Cela nécessite toutefois un smartphone ou une tablette compatible Bluetooth 4.0. Elle est compatible avec les smartphones et tablettes sous iOS, Android et Windows Phone, et sert également à piloter le MiniDrone Parrot Jumping Sumo.

App
App gratuite compatible avec smartphones et tablettes sous iOS et Android, et à partir d'octobre 2014 sous Windows 8.1 et Windows Phone 8.1.

Portée
jusqu'à 20 mètres

Vitesse
Jusqu'à 18 km/h

Connectivité
Technologie Bluetooth Smart, V4.0 BLE (Bluetooth Low Energy).
Voir la liste des appareils compatibles.

Design
Structure en plastique conçue pour être robuste

Stabilité
Assurée par la fusion des données d’un capteur ultrasons, d’un gyroscope 3 axes et d’un accéléromètre 3 axes, d’une caméra verticale et d’un capteur de pression

Batterie
Lithium-Polymère
Amovible (compatible avec Jumping Sumo)
Autonomie de 8 minutes (6 minutes avec les roues) et recharge complète en 90 minutes

Indicateurs
Des LED bicolores indiquent le statut de votre Rolling Spider

Généralités
Diamètre du Rolling Spider : 140 mm
Diamètre des hélices : 55mm
Espacement moteur : 85 mm
Poids : 55 g (65 g avec les roues)

Contenu du pack
1 Rolling Spider
1 batterie
2 roues
1 set de stickers
1 guide de démarrage rapide

Règlementation française concernant l'utilisation des drones
Sources : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie.

Les conditions d’insertion dans l’espace aérien

Pour l’aéromodélisme comme pour les activités particulières, l’accès à l’espace aérien est libre en dessous de 150m (en dérogation aux règles de l’air habituelles, qui contraignent les autres aéronefs civils à voler au dessus de cette hauteur sauf autorisations particulières). Seuls les vols en vue sont autorisés pour les aéromodèles.
Attention, en dessous de 150 m mais :

  • en dehors des agglomérations et des rassemblements de personnes ou d’animaux ;
  • en dehors des zones proches des aérodromes ;
  • et en dehors d’espaces aériens spécifiquement règlementés qui figurent sur les cartes aéronautiques.

Le survol des agglomérations ou des rassemblements de personnes n’est possible que dans le cadre d’une autorisation préfectorale délivrée après avis du service de la défense et de la direction régionale de l’aviation civile.
Les activités à proximité des aérodromes, dans des espaces règlementés, ou au-dessus de 150m nécessitent de prendre contact avec les services de la direction régionale de l’aviation civile. Leur autorisation sera fréquemment soumise à l’établissement d’un protocole avec les responsables de l’aérodrome ou de la zone d’espace aérien concerné. C’est dans ce cadre que des activités d’aéromodélisme peuvent notamment trouver place sur des aérodromes d’aviation générale.

Le télépilote d’un drone est responsable des dommages causés par l’évolution de l’aéronef ou les objets qui s’en détachent aux personnes et aux biens de la surface (article L.61613-2 du code des transports).
Si la mise en œuvre du drone s’est fait en violation des règles de sécurité, les dispositions pénales du code des transports s’appliquent : peine maximale d’un an d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende (article L.6232-4 du code des transports).

Drone et caméra embarquée : la protection de la vie privée

Dès lors qu’un drone est équipé d’un appareil photo, d’une caméra mobile, d’un capteur sonore ou encore d’un dispositif de géolocalisation, il peut potentiellement porter atteinte à la vie privée, capter et diffuser des données personnelles.

La prise de vue aérienne est réglementée par l’article D133-10 du code de l’aviation civile. Dans le respect de ses dispositions, il est possible de réaliser des prises de vue avec un aéromodèle, dans le cadre du loisir ou de la compétition mais limité à un but privé excluant usage commercial publicitaire ou professionnel. Les autres cas de prises de vue seront traités obligatoirement au titre des activités particulières.

L’article L226-1 du code pénal prévoit une punition d’un an emprisonnement et 45 000 euros d’amende le fait, au moyen d’un procédé quelconque, volontairement de porter atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui :

  • En captant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de leur auteur, des paroles prononcées à titre privé ou confidentiel ;
  • En fixant, enregistrant ou transmettant, sans le consentement de celle-ci, l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé.

Nous vous conseillons également

Netatmo NWA01-WW
Anémomètre Netatmo pour Station Météo Netatmo (vitesse et orientation du vent)
Bleepbleeps Sammy Rouge
Détecteur de mouvement avec alarme et notification sur smartphone ou tablette (iOS/Android) via Bluetooth
Yamaha EPH-100
Exclusif
Fermé, HP 6 mm, sensibilité 104 dB, 5 embouts
Fiio X1 Silver
Promotion
24 bits / 192 kHz, écran LCD 320x240, lecteur de cartes microSD jusqu'à 128 Go, FLAC, ALAC, WAV, MP3, AAC, port USB

Coût total du crédit pris en charge par Son-Vidéo.com.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Voir conditions et mentions légales.