Choisir un lecteur réseau audio

Les lecteurs audio réseau sont compatibles avec la lecture des fichiers numériques de qualité CD, Studio, ainsi qu'avec les radios web et les services de musique en ligne tels que Deezer, Spotify ou Qobuz. Équipés de convertisseurs audio numérique-analogique de grande qualité, ils sont voués à remplacer les lecteurs optiques CD, SACD ou Blu-ray pour l'écoute musicale.

Logo spotifyLe lecteur hi-fi réseau est promis à un bel avenir. La dématérialisation des supports musicaux aidant, la plupart des musiques sont désormais stockées sur disque dur, sur les serveurs musicaux d'Apple, de Google, de Deezer, Spotify, HDtracks ou Qobuz, sans oublier le NAS ou les ordinateurs de la famille. Radios web, fichiers MP3, AAC, FLAC, nos habitudes de "consommation musicale" changent et avec elles les matériels d'écoute.

Comment fonctionne un lecteur réseau ?

Même si certains modèles sont équipés d'un port USB pour accueillir une clé ou un disque dur USB, le lecteur audio réseau a tout au contraire vocation à rechercher la musique partagée sur un réseau domestique ou sur Internet. Un lecteur réseau nécessite donc d'être connecté au réseau local en WiFi ou via un câble Ethernet.

Depuis un réseau local, les sources de partage peuvent être multiples et variées : bibliothèque iTunes d'un Mac ou d'un PC, bibliothèque de fichiers de qualité CD ou Studio 24 bits / 192 kHz partagée par un Mac, un PC ou un NAS, ainsi que les fichiers stockés dans la mémoire d'appareils mobiles tels que les smartphones et les tablettes iOS et Android.

vTunerDepuis Internet, un lecteur audio réseau peut recevoir le flux des radios web (protocole vTuner), celui de services de musique en ligne tels que Deezer ou Spotify s'il intègre leur support natif. L'utilisation des smartphones et tablettes Apple facilite d'ailleurs grandement le streaming depuis ces services, grâce au protocole AirPlay.

Une télécommande et une application mobile de contrôle

AirPlayConnecté au réseau, le lecteur audio réseau peut être piloté par une application pour iOS et Android. Chaque constructeur y va d'ailleurs de son application maison, afin de rechercher les musiques partagées (mémoire du smartphone, partages Windows et Mac OS, NAS) et en lancer la lecture. Toutefois, les iPhone, iPod touch et iPad utilisés avec un lecteur audio réseau AirPlay présentent un avantage de taille : l'application de lecture audio Apple peut être utilisée, ce qui apporte à l'utilisateur un très grand confort.

Quel lecteur audio réseau choisir ?

Afin de bien choisir un lecteur audio réseau, il convient de cerner les sources musicales que l'on souhaite écouter et leur emplacement de stockage.

Pour écouter les services de musique tels que Deezer, Spotify ou Youtube

DeezerDeux solutions sont possibles. La première consiste à choisir un lecteur audio réseau gérant nativement ces services et donc d'y naviguer par le biais de l'afficheur LCD de l'appareil ou bien avec un smartphone ou une tablette et l'application développée par le fabricant du lecteur (iOS ou Android). Ce support natif est souvent séduisant mais parfois décevant en pratique. L'idéal pour ce type d'utilisation est d'utiliser un iPhone, un iPod touch ou un iPad, combiné avec un lecteur audio réseau compatible AirPlay. Ce protocole géré par les apps iOS de Deezer, Qobuz, Spotify ou Youtube permet de streamer directement la musique vers le lecteur audio réseau, tout en profitant de l'ergonomie de chaque application officielle (régulièrement mise à jour qui plus est).

Si vous êtes possesseur de smartphone ou tablette Android... mauvaise pioche. Il faut absolument que le lecteur audio réseau soit certifié fonctionner avec le service souhaité pour que son app de contrôle permette le streaming. À défaut, il faudra attendre une (hypothétique) mise à jour d'Android prenant en charge le streaming vers les lecteurs audio réseau DLNA, afin d'utiliser comme sous iOS les applications officielles de Deezer, Qobuz, Spotify, Google Music ou Youtube.

Pour écouter ses fichiers MP3 ou de qualité CD

Tous les lecteurs audio réseau sont compatibles avec le streaming des fichiers de qualité CD depuis le réseau domestique. Si votre collection musicale est gérée par iTunes, le choix d'un lecteur audio réseau compatible AirPlay est fortement conseillé, ce afin de profiter de la très bonne ergonomie du logiciel, voire de celle de l'application Remote pour iPhone, iPod touch et iPad.

Si votre collection musicale est hébergée par un ordinateur mais n'est pas gérée par iTunes, c'est au travers du protocole DLNA géré par tout lecteur audio réseau qu'il faudra lire vos musiques. Attention, si Windows permet la lecture depuis Windows Media Player vers un lecteur réseau DLNA (via la fonction Play To), nous vous conseillons d'installer - comme sous Mac OS et Linux - un logiciel de partage DLNA (également appelé serveur UPnP / DLNA). Il en existe plusieurs, certains gratuits et d'autres pas. Serviio est un bon choix pour se familiariser avec ce type de partage.

L'installation d'un serveur DLNA va permettre à l'application iOS ou Android développée par le fabricant du lecteur audio réseau d'accéder aux fichiers audio partagés et d'en lancer la lecture.

Pour écouter ses fichiers de qualité Studio

Dans ce cas précis, seul le protocole DLNA est utile, AirPlay ne supportant pas les fichiers codés sur plus de 16 bits et 48 kHz. Un fichier FLAC 24 bits / 192 kHz voire DSD 64 ou DSD 128 ne peut être que lu qu'au travers du protocole DLNA. Il convient donc d'installer un serveur DLNA tel que Serviio sur l'ordinateur hébergeant ces fichiers. La plupart des NAS permettent un tel partage et disposent même d'applications iOS et Android pour permettre leur consultation et lecture. C'est le cas des NAS Synology avec la très bonne application DSAudio pour iOS et Android.

Synology DSAudio

L'application DSAudio pour iOS et Android est intégrée sur les NAS Synology

Attention : il faut impérativement vérifier que le lecteur audio réseau prend bien en charge les fichiers audio de qualité Studio depuis le réseau local. Certains modèles bien qu'embarquant un DAC 24 bits / 192 kHz ou lisant ces fichiers depuis leur port USB, ne peuvent lire que les fichiers audio de qualité CD depuis le réseau.

Les critères de choix matériels

L'abondance de fonctionnalités ne doit pas faire oublier qu'un lecteur réseau ne peut être performant sans composants de qualité. Le DAC embarqué est un composant sensible, qui doit prendre en charge les flux jusqu'à 24 bits et 192 kHz, voire davantage, même si l'offre en matière de fichiers en très haute définition (DXD, 32 bits / 384 kHz) est encore infime. L'alimentation du lecteur audio réseau doit être de qualité et idéalement embarquée : les petites alimentations externes à découpage donnent rarement de bons résultats. Ainsi, la présence d'un transformateur torique plaide le plus souvent pour une qualité de restitution supérieure. Certaines marques intègrent même deux alimentations, l'une dédiée à la section numérique et l'autre à l'analogique. C'est le cas du Pioneer N-50 par exemple, un appareil de très haute qualité.

Pioneer N-50

Le lecteur réseau audio Pioneer N-50 intègre une double alimentation

Les possesseurs de DAC audio externes pourront se tourner vers des lecteurs audio réseau d'entrée de gamme équipés d'une sortie S/PDIF optique Toslink ou coaxiale RCA, afin de confier à leur DAC le décodage des flux audio streamés.

Comme avec toute électronique, nous vous recommandons chaudement d'utiliser des câbles analogiques et numériques de qualité afin de profiter d'un son réaliste et harmonieux.