Background Image
Previous Page  11 / 100 Next Page
Basic version Information
Show Menu
Previous Page 11 / 100 Next Page
Page Background NOUS AVONS TESTÉ ASTELL &KERN AK240 UN BALADEUR D’UNE DÉLICATESSE PERMANENTE PRÉSENTATION Le baladeur audiophile Astell&Kern AK240figure le nec plus ultra en matière d’écoute musicale nomade. Compatible avec la lecture des fichiers PCM 24bits/192kHz et DSD 64/128, ce très bel objet intrigue par ses spécifications techniques sidérantes. Il n’en fallait pas davantage pour que nous le testions. L’Astell&Kern AK240 est le vaisseau amiral de la marque coréenne, qui n’a reculé devant aucune audace tant esthétique que technologique pour livrer un baladeur d’exception. L’AK240 bénéficie par exemple d’un châssis en Duralium, un alliage composé d’aluminium, de cuivre et de magné- sium, extrêmement léger et rigide, anodisé et gravé au laser. Le designasymétrique de l’AK240 est aussi élégant que pratique, le pouce glissant naturellement vers la très douce commande de volume crantée, qui pilote un contrôleur de vo- lume numérique ultra-précis. Il est également li- vré avec un très bel étui en cuir véritable. DEUXDAC AUDIOPHILES ÀBORD Aucœur de l’Astell&KernAK240se trouvent deux DAC Cirrus Logic CS4398, utilisés en binôme afin d’expurger le signal audio d’unmaximum de dis- torsion, d’accroître le rapport signal/bruit et la séparation des canaux. Le fameux jitter, ennemi des signaux numériques, est ramené à une va- leur infinitésimale. La section convertisseur prend ainsi en charge dans des conditions opti- males les fichiers FLAC par exemple, jusqu’à 24bits et 192kHz, ainsi que les fichiers DSD 2,8 et 5,6MHz, décodés nativement par les chipsets Cirrus Logic. L’ampli casque embarqué dispose de deux sortiesmini-jack, asymétrique et symé- trique, afin de connecter des casques hi-fi haut de gamme. TRÈS FACILE ÀUTILISER L’Astell&Kern AK240 est animé par un système d’exploitationAndroidspécifiquement développé. Fluide et intuitive, l’interface est servie par un très bon écran AMOLED tactile. Quelques légères pressions permettent d’invoquer l’égaliseur à 10 bandes, entièrement personnalisable par in- créments de 0,5dB. Connecté à un ordinateur, l’AK240 se comporte comme un périphérique multimédia, accessible depuis l’explorateur de Windows ou le Finder de MacOS. La copie des fichiers vers la mémoire interne de 256Go est réalisée à concurrence de 25Mo/sec, ce qui est excellent. La présence d’un contrôleur WiFi permet de lire sans fil les mu- siques partagées par les ordinateurs du réseau domestique, soit via le logiciel MQS Server fourni, soit par l’intermédiaire de tout serveur DLNA (NAS, Box). IMPRESSIONSD’ÉCOUTE Nous avons écouté demultiples fichiers FLAC de qualité CD et studio, ainsi que de très nombreux fichiers DSD (.DSF), à la fois stockés dans lamé- moire de l’AK240, mais aussi depuis un ordina- teur et Foobar2000, l’AK240 fonctionnant en tant que DAC USB. Au casque, la restitution est d’une rare suavité, la somme de micro-détails distillée surprenante, certains sons jaillissant demanière inattendue mais avec crédibilité. Les registres médium et aigu sont d’une fluidité exemplaire, tandis que le registre grave est exploré jusqu’à la première octave, sans esbroufe. Classique, rock, jazz, variétés... tout est musique et raffinement avec l’Astell&Kern AK240. Du velours. >> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS PRODUITS SUR WWW.SON-VIDEO.COM/TESTS-PRODUITS 11