Background Image
Previous Page  62 / 100 Next Page
Basic version Information
Show Menu
Previous Page 62 / 100 Next Page
Page Background F ichiers MP3, FLAC, DSD, webradios, Dee- zer, Spotify, Qobuz... voici quelques pistes pour écouter ses musiques numériques dans les meilleures conditions. L a musique dématérialisée bénéficie d’un fort potentiel de séduction: fichiers de qua- lité CD ou studio, stockage aisé, écoute depuis Internet, streaming sans fil, vastes catalogues en ligne consultables tablette en mains... tout incite à délaisser le vieux CD- audio pour plus de confort et de plaisir auditif. P our ce faire, plusieurs solutions existent. La première consiste à utiliser un ordina- teur, portable ou non, en tant que source, combiné à un DAC USB. Cet appareil qui convertit les données numériques en sons audibles, remplace très avantageusement la carte son de l’ordinateur, dont il se dis- tingue par ses composants réellement audiophiles. S elon le dispositif d’écoute - enceintes ou casque - on choisira un DAC équipé d’une sortie idoine. Pour l’écoute de fichiers MP3 ou de services en ligne tels que Deezer ou Spotify, on pourra sélectionner un DAC com- patible avec les flux codés sur 24bits et 48kHz seulement. Une solution plus pé- renne consiste à opter pour un DAC compa- tible 24bits et 192kHz - voire DSD - pour l’écoute des fichiers de qualité studio. De tels fichiers sont par exemple proposés par Qobuz. D ans ce cas, il est important d’utiliser un logiciel de lecture dit BitPerfect, tel que Foo- bar2000 sous Windows ou Audirvana sous MacOS. De cette manière, les données nu- mériques sont transmises sans aucune modification au DAC qui réalise ainsi une excellente conversion, avec pour bénéfices une scène sonore plus crédible et une ab- sence de dureté. S econde option, le lecteur réseau audio, nativement équipé d’un DAC, qu’il suffit de connecter à un amplificateur. Cet appareil, équipé d’un écran de contrôle et pilotable par smartphone ou tablette, est capable de rechercher sur un réseau domestique les fichiers audio qui y sont partagés (au tra- vers d’une box Internet ou d’un NAS par exemple). L a plupart de ces lecteurs peuvent égale- ment recevoir sans fil les musiques d’un iPhone, d’un iPod ou d’un iPad grâce à la technologie AirPlay. Un choix très pratique puisque toute application iOS (Youtube, Dee- zer, Qobuz, etc.) peut utiliser le lecteur ré- seau comme "cible". La même souplesse est offerte par la technologie Bluetooth, mais avec un niveau de qualité moindre (le son est recompressé). Enfin, le lecteur ré- seau audio est souvent équipé d’un port USB, afin de connecter clé ou disque dur USB remplis de fichiers musicaux. L es amplificateurs stéréo réseau et ampli- ficateurs home-cinéma constituent la troi- sième alternative. Ces électroniques intègrent désormais lesmêmes fonctionna- lités qu’un lecteur réseau, soit la réception et le décodage des fichiers audio d’un ordi- nateur, d’un smartphone ou d’une tablette ou le flux audio des services demusique en ligne. L’emploi d’une application de contrôle iOS ou Android facilite leur utilisation et donne accès aux webradios, à certains ser- vices de musique en ligne et à la gestion des listes de lecture. >> RETROUVEZ TOUS NOS GUIDES CONSEILS SUR WWW.SON-VIDEO.COM/GUIDES COMMENT PROFITER PLEINEMENT DE SA MUSIQUE DÉMATÉRIALISÉE? 62 L’UTILITÉ DUNAS Le Network Attached Storage (NAS) est unmicro-ordinateur équipé d’un ou plusieurs disques durs et d’un système d’exploitation spécifique. Ce dernier permet l’indexation des films et musiques, ainsi que leur partage vers le réseau domestique. Certains modèles équipés de ports USB peuvent être couplés à un DAC externe et pilotés par un smartphone ou une tablette. C’est le cas des modèles Synology.