Cardas : Câbles AES EBU

Tout savoir sur Cardas

L'histoire de Cardas

Retrouvez ici tous les produits Cardas 2016. Cardas propose une large gamme de câbles de liaison stéréo, de câbles d'enceintes, de câbles jack, de câbles XLR, etc. Depuis 1987, Cardas fabrique des câbles audio haut de gamme. George Cardas a fondé cette compagnie avec l'ambition de produire les meilleurs câbles possibles en utilisant des matériaux ultra-purs, des techniques de contrôle de la résonance inspirées du nombre d'or (Golden Ratio en anglais) et en mettant en œuvre des solutions perspicaces unique concernant les problèmes de transmission des signaux. On entend bien souvent dire : "un câble reste un câble". En réalité, un câble audio haut de gamme doit équilibrer résistance,...

Lire la suite

Câbles AES EBU

Cardas Lightning AES EBU (1 m)

Cardas Lightning AES EBU (1 m)
Cardas Lightning AES EBU en XLR mâle - XLR femelle (1 m)

450 €

Délai : nous contacter

Retrouvez ici tous les produits Cardas 2016. Cardas propose une large gamme de câbles de liaison stéréo, de câbles d'enceintes, de câbles jack, de câbles XLR, etc.

Depuis 1987, Cardas fabrique des câbles audio haut de gamme. George Cardas a fondé cette compagnie avec l'ambition de produire les meilleurs câbles possibles en utilisant des matériaux ultra-purs, des techniques de contrôle de la résonance inspirées du nombre d'or (Golden Ratio en anglais) et en mettant en œuvre des solutions perspicaces unique concernant les problèmes de transmission des signaux.

On entend bien souvent dire : "un câble reste un câble". En réalité, un câble audio haut de gamme doit équilibrer résistance, capacitance, inductance, conductance, vitesse de propagation, rayonnement et absorption RF, résonance mécanique, interaction entre les brins, réflexions, résonance électrique, facteurs de dissipation, retard dû à l'enveloppe, distorsion de phase, distorsion harmonique, perte de rendement structurel, corrosion, diaphonie et une centaine d'autres choses. En tant que fabricant de câbles haut de gamme, Cardas s'efforce de prendre en compte tous les détails dans l'élaboration de ses câbles et de ses conducteurs, quelle que soit leur taille.

Chez Cardas, les problèmes de géométrie de câble sont résolus dès la conception du câble, et non après avec des filtres. George Cardas a introduit le concept de nombre d'or dans l'univers de l'audio haut de gamme, mais le nombre d'or est aussi ancien que le monde. Le nombre d'or (Golden Ratio) est la proportion mathématique de la vie elle-même, au cœur de gammes et des accords musicaux. Découvert par les Grecs, utilisé par les Égyptiens dans les grands siècles des Pyramides, le nombre d'or à été utilisé par l'homme depuis des millénaires pour réaliser ses plus belles œuvres d'art et d'architecture.

Le signal utilisé par votre système audio, qu'il soit numérique ou analogique, est toujours un courant alternatif. L'effet cyclique du courant alternatif fait vibrer le câble dans votre système comme le pincement d'une corde de guitare. Le "battement" des éléments capacitifs, inductifs et mécaniques d'un câble audio est mis en mouvement par l'énergie transitoire du signal audio, tout comme la corde de guitare est mise en mouvement par la pointe du médiator. Cette forme de vibration ou de résonance fausse le signal audio et produit de nombreuses anomalies sonores, comme la coloration des basses ou un voile sur le son produit. Chaque interconnexion, chaque câblage interne d'une enceinte, chaque châssis et chaque câble d'enceinte possède sa propre signature sonore. Comme la masse, la tension et la dureté de la corde de la guitare, la masse, la tension et la dureté du conducteur, couplées avec son inductance et sa résistance ainsi que la capacitance du câble, déterminent quel son est produit. Chaque brin dans un câble possède sa propre note ou son propre rythme (Beat). Les brins conducteurs interagissent avec les autres de même section, quasi à l'unisson, et des brins dont les sections sont des nombres multiples réagissent comme une pièce cubique ou comme une pièce dont les dimensions seraient des nombres multiples (2 x 4 x 8, par exemple).

Les systèmes stéréo sont dépendants de la pureté du signal audio. Lorsque le câble reliant ensemble tous les composants ajoute sa propre sonorité, le signal audio est corrompu. Cardas a créé un conducteur qui absorbe ou annule le bruit généré par la fluctuation du courant, en superposant plusieurs couches de conducteurs qui ne partagent aucune fréquence de résonance multiple. Ce conducteur fait appel aux mêmes proportions mathématiques mises en œuvre dans les plus grandes salles de concert du monde, essentiellement pour les mêmes raisons. L'indivisibilité infini de la suite de Fibonacci (Golden Section - section d'or) est une clé pour contrôler la résonance. Le ratio de Phi, soit 1 sur 1,6180339887 ... à l'infini, est le nombre d'or, (appelé aussi ratio d'or : Golden Ratio / Golden Proportion).

Dans le tissage des brins selon le nombre d'or, chaque brin est disposé individuellement de sorte qu'il soit couplé à un autre, dont la note (ou Beat) n'ai pas de rapport rationnel avec le sien, annulant ainsi toute résonance entre les brins. C'est le fameux "Conducteur Silencieux". C'est le silence des conducteurs Cardas qui leur confère cette musicalité et cette pureté si unique.

Ce qui est au cœur de l'oscillation du câble, c'est l'énergie emmagasinée. Cette énergie résulte du point de résonance des conducteurs classiques (appelé "Q"). Les câbles Cardas utilisent une conception unique dans laquelle les brins diminuent de section vers l'intérieur du conducteur. Cette conception est appelée "Q Constant Stranding" et il permet à chaque brin du câble de partager également la charge. C'est une méthode très efficace pour réduire la non-linéarité des conducteurs classiques, sans compromettre la symétrie du conducteur ou la capacitance du câble.

Les câbles ordinaires se comportent comme des antennes di-pôle, diffusant et absorbant à la fois les ondes RFI / EMI, ce qui conforte la résonance du système. La conception des câbles Cardas intègre le procédé Crossfield Construction dans sa fabrication, une technique qui inverse le sens de tissage des brins de chaque couche de conducteurs, ce qui désamorce l'effet di-pôles et fait correspondre la propagation du conducteur à celle des matériaux diélectriques.