Espace passion Bowers and Wilkins

Espace passion Bowers and Wilkins

Bowers & Wilkins : le vrai son

« La meilleure enceinte acoustique n'est pas forcément celle qui en fait le plus. C'est celle qui en perd le moins. » C'est cette vision de John Bowers qui est à l'origine de l'histoire de cette prestigieuse marque de hi-fi britannique. En 1966, John Bowers et son ami de toujours Peter Hayward créent donc une manufacture à Worthing, sur la côte sud de l'Angleterre, dans laquelle ils commencent à assembler leurs premières enceintes. Dès le départ, ils conviennent de vivre modestement et de réinvestir chaque profit dans l'entreprise, au bénéfice de la recherche et du développement de l'enceinte parfaite.

John Bowers, fondateur de l'entreprise

John Bowers, fondateur de Bowers & Wilkins


B&W : investissement et recherche

Repousser en permanence les frontières de la restitution audio nécessite d'avoir une capacité d'innovation constante. C'est pourquoi est fondé en 1981 le Centre de Recherches de Steyning, une unité de recherche et de développement entièrement dédiée à faire progresser la connaissance des sciences de l'acoustique, à l'origine d'importantes nouveautés et de découvertes qui influent sur la manière dont toutes les enceintes acoustiques B&W sont aujourd'hui réalisées.

802 Diamond Cherrywood Hi-Fi Period

Enceintes colonne B&W 802 Diamond


Bowers & Wilkins : le projet Nautilus

C'est à la fin des années 80, en donnant carte blanche à ses meilleurs ingénieurs acousticiens pour créer l'enceinte acoustique idéale, qu'est née Nautilus. Elle est le fruit de plus de cinq ans de recherches et de développement approfondis, au cours desquels ont été remis en cause chaque point de conception, ré-examinés chaque principe, et réinventés chaque composant. C'est ainsi que naît par exemple le principe de la charge tubulaire.

Les concepteurs d'enceintes acoustiques ont toujours eu à faire face aux problèmes de coloration : du son non désiré qui provient de l'arrière des haut-parleurs, qui entre en résonance avec le coffret et qui revient se mélanger avec le son qui vient de devant. Grâce aux charges tubulaires, les ingénieurs B&W ont trouvé la solution. Les ondes sonores arrières sont canalisées, absorbées et amorties, jusqu'à virtuellement disparaître. Les ondes sonores arrières issues des puissants haut-parleurs de graves de la Nautilus, sont canalisées par une large charge tubulaire enroulée sur elle-même en spirale. Les tests ont démontré que les ondes sonores peuvent passer dans un tel conduit spiralé, sans produire d'interférences audibles ou de réflexions.

Toutes les idées et toutes les innovations développées pour fabriquer l'enceinte Nautilus continuent d'inspirer la conception de chaque gamme d'enceintes mise au point par les ingénieurs B&W. Depuis les diffuseurs spiralés des systèmes de caraudio, jusqu'à la conception des charges tubulaires de la gamme 600 Series, des traces de la Nautilus sont présentes dans tous les produits Bowers & Wilkins.

le projet Nautilus


B&W 800 Series Diamond : le « vrai son »

Choisie par les meilleurs studios d'enregistrements professionnels comme ceux d'Abbey Road, encensée par les audiophiles les plus avertis, la 800 Series Diamond est le sommet de la restitution haute-fidélité, plus proche que jamais du « vrai son » recherché par John Bowers.

Abbey Studio Bowers & Wilkins

Abbey Studio Bowers & Wilkins

Tweeter en diamant

Le diamant est ce qui distingue toute le gamme 800 Series Diamond. Offrant un équilibre idéal entre légèreté et rigidité, aucun autre matériau sur Terre ne lui est supérieur pour réaliser des dômes de tweeters. Pour créer les tweeters de la gamme 800 Series Diamond, B&W utilise une technique particulière, qui permet de le faire pousser comme un cristal en laboratoire.

Tweeter débafflé

Le montage du tweeter « débafflé » s'impose sur le plan acoustique. En découplant le tweeter par rapport au corps de l'enceinte, on s'assure que les ondes sonores se dirigent vers l'auditeur, et non le long de la surface de l'enceinte. Cette configuration permet également une synchronisation temporelle précise avec le haut-parleur de médium.

Structure interne Matrix

On ne trouve pas beaucoup de lignes droites dans la nature, et pour une bonne raison. En utilisant la même quantité de matériau, des surfaces courbes permettent de créer des structures beaucoup plus résistantes. Concernant les enceintes 800 Series Diamond, les coffrets incurvés forment une coque externe très solide qui étouffe les vibrations et les résonances. Le système de squelette interne Matrix renforce encore la structure à la manière d'une coque de bateau, permettant à l'enceinte de demeurer inerte et immobile sous la pression.


La réalisation d'une enceinte 800 Series Diamond


Interviews & tests produits

Enceinte Bluetooth B&W T7

Interview : Michael Gough, Senior Product Manager

Michael Gough est Senior Product Manager chez Bowers & Wilkins. Après avoir étudié la physique à l'université de Bristol où il obtient son diplôme avec mention en 1969, il est embauché comme ingénieur pour le développement chez Goodmans Loudspeakers Ltd, à Wembley. Durant cette période, il poursuit des études d'acoustique appliquée à l'université de Londres. (...)

Lire l'interview de Michael Gough sur le Blog Son-Vidéo.com

Enceinte Bluetooth B&W T7

Test : enceinte Bluetooth B&W T7

L'enceinte B&W T7 est un modèle actif portable équipé d'un récepteur sans fil Bluetooth apt-X et d'une entrée ligne analogique au format mini-jack. Autrement dit une enceinte taillée pour l'écoute sédentaire ou nomade, depuis un ordinateur portable, un smartphone ou une tablette Bluetooth, avec la possibilité toutefois d'y brancher un simple baladeur MP3 au moyen d'un câble mini-jack. (...)

Lire la suite du test de l'enceinte Bluetooth B&W T7 sur le Blog Son-Vidéo.com

Enceinte compacte B&W CM6 S2

Test : enceinte compacte B&W CM6 S2

L'enceinte B&W CM6 S2 appartient au second millésime de la gamme CM, dont elle reprend les principales technologies, en l'occurrence la charge tubulaire pour tweeter Nautilus, les membranes de haut-parleurs en Kevlar et les évents circulaires FlowPort. La marque britannique a réalisé de menus ajustements aux conséquences soniques bénéfiques. (...)

Lire la suite du test de l'enceinte compacte B&W CM6 S2 sur le Blog Son-Vidéo.com


Bowers and Wilkins : les produits phares

B&W P7

B&W P7
Fermé, supra-aural, HP 40 mm, 290 g, 111 dB, pliable, étui de transport

349 €

En stock

Ajouter au panier

B&W T7

B&W T7
2x12 W, Bluetooth, apt-X, conception hi-fi, 2 HP + 2 radiateurs passifs, autonomie 18 h

349 €

En stock

Ajouter au panier

B&W ASW610

B&W ASW610
HP 250 mm, 200 W, fréquence basse 20 Hz, classe D, 3 modes d'égalisation

649 €

En stock

Ajouter au panier

B&W CM8 S2

B&W CM8 S2
150 W, 3 voies, 2x HP grave 13 cm, 1x HP médium 13 cm FST, tweeter à double dôme aluminium, sensibilité 88 dB

1 899 €

En stock

Ajouter au panier

B&W MT60-D

B&W MT60-D
5.1, 100 W, HP 10 cm, charge Nautilus, caisson 400 W

2 699 €

au lieu de 2 844 €

En stock

Ajouter au panier