Vidéoprojecteurs UHD-4K : notre sélection

Sony VPL-VW320ES Noir
6 990 €
LCD SXRD, 4K 60p, 1500 lumens, lampe 6000 h, compatible 3D
Sony VPL-VW550ES Noir
9 990 €
LCD SXRD, 4K 60p, 1800 lumens, contraste 350 000:1, lampe 6000 h, compatible 3D
Sony VPL-VW1100
21 990 €
LCD SXRD 4K, 2000 lumens, contraste 1 000 000:1, HDMI 2.0

Télévision
Vidéoprojecteurs UHD-4K

Les vidéoprojecteurs UHD 4K offrent la solution parfaite pour obtenir une image ultra réaliste de très grande dimension sans réelle limite de taille. Offrant une résolution de 8 millions de pixels (3840 x 2160 pixels), la technologie de ces vidéoprojecteurs UHD 4K permet de projeter une très grande image avec une profondeur de champ et un niveau de détails exceptionnels, grâce à des pixels si petits qu'ils sont quasiment imperceptibles.

Pour en savoir plus
Comprendre pour choisir

résultats | Trier par

Sony VPL-VW320ES

Sony VPL-VW320ES
LCD SXRD, 4K 60p, 1500 lumens, lampe 6000 h, compatible 3D.
Couleurs : Blanc / Noir.

6 990 €

Délai 3 à 5 jours

Sony VPL-VW550ES

Sony VPL-VW550ES
LCD SXRD, 4K 60p, 1800 lumens, contraste 350 000:1, lampe 6000 h, compatible 3D.
Couleurs : Blanc / Noir.

9 990 €

En stock

Sony VPL-VW1100

Sony VPL-VW1100
LCD SXRD 4K, 2000 lumens, contraste 1 000 000:1, HDMI 2.0.

21 990 €

Délai : nous contacter

Sony VPL-VW5000ES

Sony VPL-VW5000ES
SXRD, 4K/60p, laser, 5000 lumens, contraste infini, HDR, 3D, 2x HDMI 2.0 (HDCP2.2).

64 999 €

Délai : nous contacter

Vidéoprojecteurs UHD-4K : comment choisir ?

Le videoprojecteur, c'est l'assurance d'une séance cinéma ultra-réaliste, avec une complète immersion au coeur de l'action grâce à une image de taille XXL. Notre sélection comprend des vidéoprojecteurs adoptant différentes technologies (DLP, LCD, tri-LCD, LCOS, D-ILA, SXRD) rigoureusement choisis parmi les plus grandes marques (Optoma, JVC, Sony, Epson, Mitsubishi, Panasonic, etc.) pour vous offrir une parfaite qualité d'image, en définition standard, en haute définition 1080p voire en UHD (4K), avec des films en 2D et/ou en 3D. Quelles que soient vos envies, n'hésitez pas à contacter nos conseillers qui sont là pour répondre à vos questions et vous aider dans votre choix.

Sony vidéoprojecteur full hd

Pourquoi acheter un videoprojecteur ?

À l'heure actuelle, le videoprojecteur est le seul appareil qui ne limite pas la taille de l'image projetée (sauf pour les pico-projecteurs LED). En fonction de la dimension de votre pièce, un videoprojecteur peuvent projeter des images de plus de 5 mètres de base. Nous vous conseillons tout de même de ne pas dépasser 4 mètres de base, afin de conserver une bonne définition d'image et une uniformité dans la luminosité.

Avez-vous un usage vidéo (télévision, cinéma, sport) ou informatique (travail, présentations) ?

Aujourd'hui, les possibilités offertes par le Blu-ray, les jeux vidéo en haute définition et la TNT HD permettent un affichage de grande qualité sur des dimensions d'écran vraiment importantes jusqu'à plus de 4 mètres de large. En fait, cela dépendra toujours des limites imposées par la taille de votre salon. Pour profiter d'une grande image chez soi, choisissez un videoprojecteur HD Ready, voire un videoprojecteur Full HD si votre budget le permet. C'est la garantie d'un achat pérenne et d'une qualité d'image en parfaite adéquation avec les sources vidéo actuelles.

Pour un usage informatique, un videoprojecteur offrant une résolution SVGA (800x600 pixels) est suffisant pour l'affichage de logiciels de type Powerpoint (présentation de diaporama). Dès que l'on sort du registre "Présentation Powerpoint", les modèles XGA deviennent indispensables si l'on ne veut pas perdre énormément en définition. Pour une entreprise, dans le cadre d'un usage polyvalent, un videoprojecteur XGA sera plus couramment utilisé. Ces modèles sont plus onéreux que leurs homologues SVGA mais nécessaires aussi en vidéo pour projeter de la TVHD ou utiliser des doubleurs ou quadrupleurs de lignes. Les projecteurs haut de gamme sont très fréquemment calibrés en haute résolution.

Espon vidéoprojecteur

Compatible TVHD

Cette appellation signifie que le videoprojecteur est en mesure de recevoir des signaux haute définition (720p et 1080i) et d'afficher une image recompressée pour s'adapter à sa résolution native.

videoprojecteur hd readyHD Ready

On retrouve encore le label sur les vidéoprojecteurs compatibles avec la télévision haute définition (TVHD). La haute définition est une vraie évolution de la qualité d'image, pour un téléviseur comme pour un videoprojecteur. L'affichage d'une vidéo haute définition offre un détail et un piqué bien supérieurs à ce que nous connaissions habituellement dans un salon. Aujourd'hui beaucoup de programmes sont diffusés en haute définition, il est donc préférable d'opter pour ce type de résolution pour regarder des programmes télévisuels... La labélisation HD Ready impose à l'appareil plusieurs contraintes. Les critères des appareils dits HD Ready sont :

  • la capacité à afficher une image en HD avec une résolution minimale de 720 lignes,
  • la capacité à recevoir tous les formats de vidéo HD : 720p et 1080i,
  • ils doivent intégrer une interface HDCP, permettant la protection des contenus. Souvent via les prises vidéo numériques HDMI et/ou DVi.

videoprojecteur full hdFull HD

L'appellation Full HD signifie que le videoprojecteur en question peut afficher au minimum 1080 lignes. Actuellement les meilleurs appareils peuvent afficher jusqu'à 1920 x 1080 pixels. Si l'on compare un téléviseur ou un videoprojecteur dit Full HD avec un videoprojecteur HD ready, on constate que ce dernier affiche en général une résolution de 1024 x 720, 1280 x 768 pixels ou 1366 x 768 pixels, cela dépend souvent des constructeurs. La résolution Full HD est calibrée pour s'adapter idéalement à la définition de la vidéo filmée à l'origine par une caméra haute définition.

La 3D

La technologie d'affichage en 3 dimensions offre une immersion totale au coeur de l'image avec beaucoup de réalisme et une qualité visuelle époustouflante. On est bien loin de vieux films 3D anaglyphes aux couleurs dénaturées qui nécessitaient le port de lunettes avec un filtre bleu et un filtre rouge ! Désormais, la 3D s'affiche en haute définition avec une colorimétrie aussi riche qu'en 2D.

lunettes 3d vidéprojection
À l'heure actuelle, deux technologies sont disponibles pour l'affichage d'images en 3D, l'une dite Active et l'autre dite Passive : 

  • La 3D active nécessite des lunettes à obturateur qui ont besoin d'être alimentées en énergie pour fonctionner (piles ou batterie rechargeable). L'écran ou le videoprojecteur diffuse alternativement une image destinée à l'oeil droit puis une image destinée à l'oeil gauche, plusieurs dizaines de fois par seconde (50 images droites alternées avec 50 images gauche par seconde sur un écran 100 Hz). Les lunettes actives intègrent un module synchronisé avec l'écran ou le videoprojecteur qui déclenche autant de fois par seconde l'ouverture et la fermeture de chaque verre (qui devient alternativement transparent puis noir), pour que chaque oeil reçoive l'image qui lui est destinée. Le cerveau n'a plus qu'à réunir ces images pour percevoir l'image tridimensionnelle.
  • La 3D passive fait appel à des lunettes polarisantes, légères et peu couteuses, comparables à celles utilisées dans la plupart des salles de cinéma 3D. L'afficheur diffuse une double image tramée et polarisée, les lignes paires constituant une image destinée à un œil, les lignes impaires une image destinée à l'autre œil. Chaque verre de la paire de lunettes ne laisse passer qu'une seule des deux images et pas l'autre. Le cerveau se charge ensuite de réunir ces deux images pour offrir une perception 3D. Comme l'image affichée est divisée en deux (chaque image affichée à l'écran contient en fait deux images : une image pour l’œil droit et une pour l’œil gauche), cette technologie n'offre pas un affichage HD1080p. Avec un écran HD 3D 1080p passif, la résolution de l'image 3D est donc divisée par deux. L'arrivée de la technologie UHD 4K devrait cependant changer la donne et permettre de diffuser une image 3D passive en haute définition.
Le point sur la synchronisation des lunettes 3D en vidéoprojection
Il existe 2 technologies différentes pour synchroniser les lunettes avec le vidéoprojecteur :
- La synchronisation RF (radio-fréquences) utilise des ondes radio pour synchroniser les lunettes 3D. Le vidéoprojecteur intègre un émetteur RF qui envoie les données de synchronisation au récepteur intégré aux lunettes.
- La synchronisation DLP Link est disponible uniquement sur les vidéoprojecteurs exploitant la technologie de projection DLP. Intégrée directement dans la puce DLP du projecteur, elle permet de synchroniser les lunettes 3D au projecteur en permanence, grâce à un signal spécifique inséré de manière transparente entre chaque trame vidéo. Le capteur implanté sur les lunettes détecte ce signal pour synchroniser l'obturation alternée du verre droit et du verre gauche.

Un rapport compacité/taille d'image inégalable

De plus en plus petits, les projecteurs vidéo dépassent rarement la dimension d'une feuille A4 (sauf pour les modèle haut de gamme). La forte puissance de la lampe nécessitant la présence d'une ventilation adéquate, c'est cette dernière qui influe le plus sur la taille du projecteur. Les plus petits projecteurs sont, le plus souvent, les plus bruyants (peu de place pour une ventilation à la fois discrète et efficace).

Le choix d'un videoprojecteur est, avant toute considération, déterminé par l'endroit où il va être positionné par rapport à l'écran.

Projecteur à focale courte (Grand Angle) : à 4 m, je projette une image de 3,5 m de base.
Projecteur classique : à 4 m je projette une image de 2 m de base.
Projecteur à focale longue (Fond de Salle) : à 4 m je projette une image de 1 m de base.

videoprojecteur dvdPlus l'image est grande, plus les pixels qui composent l'image DVD (et informatique) sont grands, moins la définition est bonne et plus les spectateurs ont besoin de recul.

La luminosité

La luminosité est déterminante dans le cas d'une projection en semi-obscurité ou en plein jour. Elle s'exprime en Lumens ANSI. Si la projection nécessite toujours la pénombre (ou mieux, l'obscurité), un videoprojecteur lumineux sera nécessaire pour les grandes tailles d'écran. Nous ne proposons que des modèle d'au moins 500 lumens ANSI. Les projections de jour nécessitent des appareils d'au moins 2000 lumens ANSI pour que l'image soit correctement visible. Le ratio de contraste est dans ce cas une donnée peu importante.

Le ratio de contraste

Le contraste est essentiel en utilisation home-cinéma. Il s'exprime par un rapport XXXX:1 qui indique le rapport de valeur entre le noir et le blanc. Pour un usage en entreprise, on privilégiera une forte luminosité car la projection se fait rarement en obscurité totale alors que dans une utilisation home-cinéma, il est fortement recommandé de faire le noir complet (pour une meilleure définition des couleurs). Dans ce cas, dans une configuration home-cinéma, on privilégie un contraste élevé par rapport à la valeur de la luminosité, du coup moins importante. Exigez au moins 3000:1 de contraste pour un videoprojecteur dédié au home-cinéma.
Le local a tendance à réduire le contraste réel de l'image. Les murs environnant l'écran, très souvent de couleur claire, diffusent la lumière et en renvoient une partie vers l'écran ce qui a pour effet de réduire le contraste final. Pour tirer parti des meilleurs projecteurs, il est donc préférable d'avoir un environnement sombre autour de l'écran. C'est bien-sûr plus simple avec une salle dédiée, mais souvent un rideau sombre peut considérablement améliorer le contraste final. A l'opposé, une pièce entièrement blanche aura un contraste réduit. Il est alors préférable de ne pas avoir un videoprojecteur trop lumineux. Dans le cas d'une salle dédié, le plafond et les murs seront sombres et mats comme une salle de cinéma.

 

La technologie d'affichage vidéo employée influence le rendu de l'image

  • Les projecteurs tri-tubes sont les plus anciens, et ne sont quasiment plus utilisés. Ils étaient très coûteux (y compris en entretien car le changement d'un tube de projection revenait beaucoup plus cher qu'une lampe), encombrants, et surtout très complexes à régler. Ils étaient réservés aux installations fixes et nécessitaient une demi-journée de réglage par un technicien spécialisé. Ce type de projecteur n'est plus disponible à l'heure actuelle.
  •  

    Les LCD, et surtout les Tri-LCD à matrice active (TFT) sont préférés pour un usage informatique.
  • Les DMD (ou DLP ou micro-miroirs) plus coûteux que les LCD (de moins en moins) et offrent une image plus contrastée dans laquelle les pixels sont moins visibles (espace entre points très fin).

videoprojecteur panasonic

Il vaut mieux un bon videoprojecteur Tri-CCD qu'un Mono-DMD pour la finesse. Les LCD, comme les DMD, sont mono-objectifs, facilement transportables et très rapides à installer.

En 2006 Sony présente un videoprojecteur cinéma numérique doté d'une définition normalisée de type 4 K (4096 x 2160 pixels) succédant à la norme 2K (2048x1080). La technologie propriétaire SXRD reprend le principe réflectif du DLP avec des circuits à cristaux liquides ce qui permet d'améliorer encore la valeur de contraste par rapport aux modèles DLP.

videoprojecteur lcdLCD ou DLP ?

Pour une utilisation à domicile en milieu obscur, à prix équivalent, les résultats d'image se valent. Il faut privilégier d'abord un haut contraste (2000:1 ou plus), ensuite un bon traitement vidéo qui améliore la définition de l'image (fluidité et détail) et enfin une luminosité suffisante (1300 lumens ANSI minimum).
Il y a trop d'exceptions dans chaque technologie pour pouvoir affirmer que le DLP est meilleur que le LCD. Ces 2 principes de projection en plein essor s'améliorent constamment avec la sortie de nouveaux modèles de dernière génération. Enfin, ces technologies de diffusion sont très souvent assistées par des traitements vidéo propres à chaque marque améliorant ainsi la définition de l'image.

videoprojecteur epson

La connectique

Les entrées disponibles sont : vidéo-composite, S-Vidéo, RGB-YUV, Data (RGB composantes pour l'informatique), DVi et HDMI. Suivant la ou les sources que vous allez connecter à votre videoprojecteur, veillez à toujours utiliser la liaison qui offre le maximum de définition en terme de qualité d'image (souvent RVB/YUV, ou mieux le DVi ou le HDMI).

Un support pour videoprojecteur se révèle vite indispensable en usage sédentaire, dès lors que vous faite une utilisation régulière de votre appareil. C'est également une solution d'intégration idéale pour une salle dédiée. Le support plafond facilite un placement optimal du videoprojecteur en fonction de sa focale et de la taille de l'image désirée. Une fois l'appareil en place et les câbles tirés, vous faites les réglages une bonne fois pour toute ! Rien de plus agaçant, en effet, que de devoir à chaque projection refaire les réglages lorsqu'on utilise son vidéoprojecteur posé sur une table et qu'on le range dans sa sacoche une fois le film terminé...
Tous les supports proposés ici sont universels et sont donc compatibles avec la majorité des vidéoprojecteurs. Certains modèles sont orientables et inclinables, d'autres ont une potence réglable en hauteur et certains diposent même d'un système pour passer les câbles. Pour chaque support, nous indiquons la charge maximale supportée afin que vous puissiez choisir le modèle le mieux adapté à votre videoprojecteur.