avis Musical Fidelity MX-HPA

  • Achat vérifié
    Analogic 27 janvier 2016
    5/5
    L’ultime sans esbroufe audio

    A l’ouverture du carton, à côté du câble secteur calé dans son alvéole, le MX-HPA est à l’abri dans une housse de velours noire et protégé dans sa propre alvéole de mousse. Dessus une pochette offre outre la petite notice en anglais, une lettre du boss Anthony Michaelson dans une enveloppe chic pour féliciter et remercier (in english) et, belle attention, une chamoisine et une paire de gants blancs pour un ampli toujours impeccable. Sorti de sa housse l’appareil est magnifique, le coffret satiné argenté finition texturé cristallin est superbe. Construction de belle qualité, les assemblages sont solides, excellente impression. Face arrière connecteurs vissés haut de gamme, face avant 2 grosses prises casques inhabituelles, voyants standby (bleu) et power (vert), 3 inter à bascule et potentiomètre volume à peine proéminents (c’est beau) du coup juste manipulable par le bout - du bout - des doigts. Les 2 connecteurs casques (embase combo Neutrik) permettent de brancher soit un casque avec fiche Jack 6,35 mm (dite aussi 1/4’’) stéréo sur chacun, soit un seul casque en connexion symétrique XLR les canaux droit et gauche occupant chacun un connecteur. La détection Jack / XLR est automatique au branchement de la fiche du casque. Attention en cas d’écoute à 2 casques (fiches Jack) pas de réglage séparé du gain et du volume : en brancher 2 d’impédance identique. Prévoir un adaptateur de qualité pour Jack 3,5. Pas de DAC, pas de sortie préampli, c’est strictement un ampli casque, toute la chaine des composants est dédiée à cette seule finalité. Le voyant veille qui s’allume au branchement persiste de nombreuses secondes lors du débranchement reflet du surdimensionnement de l'alimentation. MF recommande de basculer en High gain si l’impédance du casque dépasse 200 ohms. Sauf le niveau sonore perçu, le choix du gain n’affecte ni la qualité de la restitution ni celle des silences et des extinctions de notes. A l’écoute on est immédiatement immergé dans la musique, ça joue c’est plaisant. Le rendu est très plastique et détaillé avec une bande passante très équilibré, droit comme un i avec un caractère raffiné, soyeux et fluide, sans rien ni d’agressif ni rond ou chaud. C’est finement accentué avec une très grande qualité des silences entre les notes. Cet ampli casque respecte totalement le tempérament du casque connecté, très musical avec un bon casque, excellent avec un casque plutôt dynamique mais n’attendez pas qu’il fasse chanter un casque anémique. En connexion XLR sur la source petite amélioration de la profondeur des silences et de la finesse des extinctions des notes. Je n’ai pas testé le rendu sur un casque en connexion XLR. Ce MX-HPA ne vous attrape pas par l’oreille avec esbroufe, je veux dire que les amateurs d’écoutes à effets en seront pour leurs frais : Ce sont la transparence et l’honnêteté sonore qui priment ici. A l’usage dans la durée, à mon sens c’est lui qui a raison.

    Qualité de son :
    Design :
    Qualité de fabrication :
    Simplicité d'utilisation :

Indisponible à la vente

Fiche produit