avis Audioquest NRG-2 (6,1 m)

  • Achat vérifié
    Kingpin 13 juin 2015
    5/5
    Excellent achat

    Je ne sais pas à partir de quel prix/qualité on n'entend plus la différence mais, moi qui n'y croyais pas trop, je me suis laissé tenter par le NRG-2 afin de remplacer les câbles "de base" fournis avec mon ampli et mon préampli et j'ai tout de suite vu une différence. En gros, c'est comme si on avait "nettoyé" le son sur tout le spectre. C'est plus précis. Est-ce qu'un câble à 1000€ ferait mieux ? Je ne sais pas. Par contre, il est clair que le NRG-2 est un excellent test si vous voulez vous convaincre de l'importance que peut avoir l'alimentation (en puissance et en qualité) sur vos appareils audio.

  • Achat vérifié
    michellagneau 15 décembre 2016
    5/5

    Ayant passé douze années dans le métier (1978 - 1990) avant d’aborder le son professionnel, il est clair qu’en 1990 les câbles RCA de haut niveau et ceux pour enceintes (forte section) étaient un fait admis, mais nullement s’agissant des câbles secteur ; on en parlait même pas. Les concepteurs s’en remettaient aux systèmes de filtrage intégrés aux alimentations et point final (et c’est toujours le cas pour certains…). Ce qui m’a interpelé dans le descriptif de l’Audioquest NRG-2 c’est la section des trois conducteurs : 2,5mm2 chacun. Possédant un ensemble préampli ampli séparé Advance Acoustic, j’ai d’abord équipé l’amplificateur puis le préamplificateur. A chacune de ces deux étapes la différence fut perceptible de vive oreille, attaques plus franches et par voie de conséquence un meilleur positionnement dans l’espace (définition). On note une meilleure perception des résonnances instrumentales (cymbales, piano etc, etc) jusqu’à complète extinction lorsque c’est le cas. Ceci étant posé, une période de rodage de 24 à 48 heures est nécessaire au cours de laquelle ce câble et le transformateur d’alimentation font, disons de façon imagée, connaissance. J’ai remarqué pareillement une modification s’agissant du niveau de volume d’écoute nécessaire, en majorité moindre et ainsi une consommation d’énergie réduite.

  • Bx33 19 mars 2017
    5/5
    Finesse et cohérence

    Après les câbles de modulation, je suis finalement revenu à Audioquest pour le câble secteur. Il n'y a rien à redire, tout est plus évident au niveau de l'écoute, en restant neutre bien sûr. La dynamique est au juste niveau, les micro détails fourmillent. La qualité du cuivre LGC, et la construction de ce NRG-2 sont d'une redoutable efficacité pour alimenter les électroniques gourmandes et sensibles.

Indisponible à la vente

Fiche produit