avis Wirewolrd Supernova Glass Optical Toslink (2 m)

  • michellagneau 30 novembre 2018
    5/5
    Définition, dynamique, finesse

    Partant d’un QED Reference Optical Quartz j’ai tenté l’aventure au moyen de ce câble optique WIREWORLD pour une liaison entre un lecteur CD/DVD d’OPPO vers un préamplificateur ADVANCE ACOUSTIC. Ma précédente expérience avec ce fabricant installé en Floride concernait le câble HDMI Wireworld Starlight 7 où, suite à un MONSTER CABLE de bonne tenue, j’avais été époustouflé par le résultat visuel résultant de cette substitution. Il en est de même pour l’audio s’agissant du Supernova 7 Glass Optical Toslink ; définition, dynamique, finesse et richesse des timbres sont mises en avant, les voix d’un duo vocal masculin féminin se distinguent parfaitement l’une de l’autre sans oublier un gain notable en terme de restitution des plans sonores. Tout cela confondu, l’équilibre global s’en ressent positivement et le QED, pourtant excellent en regard d’un câble basique, me laisse un souvenir étriqué ! Un détail, néanmoins, parfois le volume doit être augmenté ou réduit comparé au niveau d’écoute antérieur. Comme je l’écrivais pour le câble HDMI, les produits WIREWORLD ne sont pas donnés mais ils apportent, une fois de plus, la preuve que des supports tels les DVD Blu-ray et autres CD contiennent une foule d’informations dont la complète audition dépend énormément du moyen de transmission. Il est évident que la connectique suivante doit être soignée, pré amplification vers amplification via, si possible, une liaison symétrique de bonne qualité et enceintes pour finir, grâce pareillement, toujours si possible, à un bi câblage de haute volée. On ne rappellera jamais assez qu’un haut-parleur à l’intérieur d’une enceinte acoustique est un potentiel qualitatif passif possiblement exploitable, il réagit en fonction de ce qu’on lui envoie (qualité du signal à la source) et des conditions dans lesquelles ce signal est transmis (connectique). Entre le prix aussi élevé soit-il d’un câble partant de la source et le coût d’une paire d’enceintes acoustiques située à l’autre extrémité d’un système HIFI, les deux chiffres en général parlent d’eux-mêmes en faveur du câble. Ceci étant posé et conséquemment à la passivité d’un haut-parleur, une enceinte acoustique, aussi modeste soit-elle en gamme et donc peu onéreuse, réagira favorablement à une amélioration du transfert du signal d’origine. Pour conclure et concernant la petite histoire, WIREWORLD a été créée en 1980 par David Salz, soit 2 ans après la fondation par Noel Lee de MONSTER CABLE en Californie.

    Design :
    Qualité de son :
    Qualité de fabrication :
  • Macxav 15 février 2019
    5/5
    Grosse différence !

    C’est curieux de voir que les avis sont autant partagés sur le sujet ! J’utilise ce câble et je me trouve devant la nécessité d’en acheter un deuxième pour relier mon Apple TV à mon dac Cambridge. Pour le moment j’utilise l’AudioQuest Cinnamome qui est pas mal du tout. Clarté et détails sont au rdv. Mais il ne descend pas vraiment dans le grave. Donc j’ai pas vraiment le choix... Je connais le résultat avec ce câble car je l’utilise avec mon AirPort. La musique est plus fouillée plus aérienne et quel grave ! Toutes fois je ne connais pas les produits équivalent chez AudioQuest. À voir... Pour ceux qui doutent, sachez que la différence entre les câbles d’entrée de gamme est faible. Le meilleur exemple est la gamme Wireworld, il y’a que deux références. Le correct et l’excellent.

    Design :
    Qualité de son :
    Qualité de fabrication :

Indisponible à la vente

Fiche produit