avis Final F3100

  • toff de aix 20 janvier 2017
    5/5
    Très bons intras hifi!

    Final est une marque nippone qui gagnerait à être plus connue : ces F3100 représentent l'entrée de gamme de cette série, et...comment dire...je suis juste conquis! Niveau fit, ces F3100 sont présentés comme les "intras les plus légers au monde" par le fabricant je ne sais pas si c'est vrai mais le plus lourd dans vos oreilles, ce sera uniquement le poids des mousses à mémoire de forme fournies, presque plus lourdes que les 1.8gr de chaque oreillette. C'est simple : on ne les sent pas, pour les écoutes prolongées c'est juste parfait, aucune gêne dans le conduit quand ils sont correctement positionnés (càd assez profond dans le conduit pour profiter de plus de basses), leur forme oblongue très fine fait qu'il n'y a absolument aucune gêne à les insérer très près du tympan. Premier point qui frise l'excellence! Le son maintenant : avec une impédance de 42 ohms et une sensibilité de 106db, il vous faudra une bestiole qui "en a dans le ventre" pour les driver correctement. Pour ma part je les fais tourner sur un Fiio X1 couplé à un ampli Q1 en solution "nomade", et ça envoie du bois si tant est que vous savez correctement réglér les choses. Sur un Cowon Plenue D c'est également parfait. La restitution sonore est juste extra-ordinaire dans sa fidélité : profondeur et largeur de soundstage terrible, fréquences trèèèès détaillées et fidèles, tout se détache parfaitement : ces écouteurs ne font pas semblant! L'isolation apportée par le fit est monstrueuse (attention si vous marchez dans la rue on n'entend plsu rien autour), la fidélité est au RDV, sur du FLAC en qualité CD les détails ressortent sans coup férir, je me replonge dans des morceaux que j'avais mis de côté et j'ai l'impression de redécouvrir mes albums un par un! Neutralité, chaleur dans les médiums et haute définition dans les aigus seraient mes impressions les plus "justes". Les voix et instruments dans ces registres (piano par ex) profitent de cette construction très équilibrée. Et les basses? Ahhhhh que dire des basses... En tant que bassiste ex professionnel, et amateur depuis plus de 35 ans(et audiophile depuis moins longtemps mais quand même un peu!) je peux me targuer de connaître un peu ce domaine, et le reproche que je fais à beaucoup de casques/intras est de souvent cacher, masquer, travestir la réalité. Surtout dans les basses voire très basses fréquences. Rien de tout ça ici : ces Final s'en tirent avec brio, les basses sont très détaillées, les bas médiums surtout, incroyable ce que ces minuscules transducteurs envoient comme fréquences. C'est un pur bonheur que d'écouter du progressif avec de tels intras. Testé par exemple sur le dernier album de Steve Wilson pour les connaisseurs, le jeu des musiciens est parfaitement rendu, à la croisée du métal, du jazz et du prog ce genre de musique bénéficie ici d'une définition et d'une profondeur "au plus juste". Pour conclure sur d'autres qualités audio que j'ai pu/cru déceler : la sibilance est quasi absente, ainsi que la distortion, même à haut volume. Vous l'aurez compris : je n'ai pas encore fini le rodage, mais déjà, je les apprécie beaucoup beaucoup ces F3100 ! Nous avons ici véritablement affaire à du très bon matos, pour ce prix je ne vois pas beaucoup de concurrents directs... Alors, ces Final, un sans faute? Presque : comme j'aime chipoter, un dernier mot sur le bundle : à ce prix, vous avez un bel étui en caoutchouc dur, des arceaux de maintien, ainsi que plusieurs paires d'oreillettes et mousses à mémoire de forme. de différentes taille. C'est bien le seul reproche que je ferai à ce bundle : ces mousses ne sont pas dignes de ces intras. Une des mousses du paquet était abîmée/malformée et immettable dès l'ouverture, et une autre s'est déchirée une fois que j'ai essayé de la retirer de l'écouteur... la faute à l'absence de mode d'emploi dans le package, rien de rien, ce qui oblige à bidouiller : il faut pincer l'avant et l'arrière de ladite mousse entre le pouce et l'index pour arriver à la retirer sans l'abîmer, surtout ne pas tirer vous êtes prévenus, je trouve ça quand même dommage de ne pas avoir inclus de mode d'emploi. .En tant que passionné j'ai récupéré des mémoires de forme qui m'allaient particulièrement bien sur des vieux écouteurs cheap (1byone pour ceux qui se demanderaient) et elles y vont parfaitement sur ces F3100, donc bon, pas grave, mais je me mets quand même à la place d'un utilisateur qui pourrait se sentir lésé sur l'insertion des dites mousses? tout ceci expliquant la moins bonne note sur la qualité de fabrication, non pas des écouteurs qui eux semblent bien solides (câble tressé résistant, du moins pour l'instant) mais sur le bundle. Voilà pour mes impressions sur cet excellent casque, très fidèle et vraiment bluffant. Si vous avez le budget, et le matériel avec pour le faire tourner (baladeur audiophile obligatoire, avec ampli nomade c'est mieux), je ne pourrai que vous conseiller, après une bonne période de rodage vous aurez sans doute du mal à revenir en arrière.

    Qualité de son :
    Design :
    Qualité de fabrication :
  • Achat vérifié
    Sepvy 1 août 2017
    5/5
    Des intras vraiment adaptés à une écoute nomade

    Ce modèle corrige la plupart des détails pratiques qui m’avaient agacé avec les Final Audio Heaven IV : - le boîtier n’est certes pas élégant mais il est fonctionnel et permet de ranger facilement les écouteurs, le câble, les crochets d’oreille et une paire d’embouts de rechange ; - le câble génère des bruits de frottement ou de choc moins importants dans les écouteurs que les câbles plats des Heaven IV ; - compte tenu de leur très petite taille, ces écouteurs sont très faciles à positionner dans le pavillon de l’oreille et ne bougent pas, même en mouvement ; - Final a été cette fois plus généreux avec les accessoires (embouts en silicone et en mousses, crochets d’oreille, instruments de nettoyage) ; - la sensibilité des Final F3100 légèrement moins élevée que celle des Final Audio Heaven IV permet d’atténuer significativement le souffle gênant des prises casques souvent présent avec les appareils moyen de gamme. Tout comme les Final Audio Heaven IV, les Final F3100 s’avèrent agréables pour les longues sessions d’écoute. Compte tenu de leur taille lilliputienne, le grave est néanmoins légèrement en retrait par rapport aux Heaven IV mais reste généralement suffisant. Le médium est toujours traité de manière exemplaire. En revanche, les aigus sont mieux restitués par les F3100 car l’impression de très léger manque qui je ressentais avec les Final Audio Heaven IV a disparu. A l’écoute, on décèle même parfois quelques sibilances. La petite taille des Final F3100 rend réellement surprenante la très belle qualité sonore de ces intras : le message est juste, détaillé, très naturel et équilibré sur l’intégralité du spectre à l’exception du grave. La comparaison directe avec les Heaven IV fait néanmoins ressortir une scène moins profonde, moins intime et une restitution globalement plus sèche. L’impédance plus élevée que celle des Heaven IV conduit à pousser davantage le volume mais la compatibilité avec mes appareils nomades reste correcte pour un usage normal, même sans recourir à un amplificateur ou à un DAC nomade. L’isolation passive est impressionnante, y compris à l’occasion d’un voyage en train. A titre d’exemple, avec le NW-A35, cette atténuation passive est supérieure à celle que l’on peut obtenir en utilisant les écouteurs Sony dédiés (MDR-NW750N), à réduction de bruit active. Je conclurai par un point d’attention, qui n’est peut-être pas signalé suffisamment explicitement sur la notice : la petite taille de ces intras conduit à devoir impérativement positionner une bague Safe Fit sur les écouteurs avant d’installer les embouts en silicones, afin d’éviter que le corps de l’écouteur ne dépasse l’oreillette et ne puisse blesser l’oreille interne. L’utilisation de cette bague n’est pas nécessaire avec les embouts en mousse.

    Qualité de son :
    Design :
    Qualité de fabrication :
  • Djey 17 juillet 2020
    5/5
    Finalement conquis par ces F3100

    Audiophile amateur anciennement fidèle à la marque BeyerDynamic, à la fois avec le casque gaming MMX 300, le casque audio DT 990 et plus précisément en terme d'intra les IDX 200iE. J'ai du à mon grand regret, après 2 ans de loyaux service, abandonné mes écouteurs que je n'ai pas pu retrouvé à l'achat. Après quelques recherches, et notamment les bons avis sur ces FINAL F3100, j'ai moi aussi franchis le cap voici donc mon ressenti après 10 jours d'utilisation intensive : - Design : Ecouteurs vraiment très léger et petit, étant motard j'étais habitué à devoir m'y prendre à plusieurs fois pour mettre mon casque sans décrocher mes écouteurs. Avec ceux ci problème réglé ! Les bouchons tiennent très bien dans l'oreille et l'isolation passive est bluffante ! J'ai pourtant une moto assez bruyante et je n'entends parfois même plus le pot. -Qualité du son : J'avais hésité au niveau de l'impédance, connaissant les "défauts de puissance" des casques à impédance élevé en utilisation nomade sans DAC. Mais un utilisateur disait que cela restait bien même sans DAC. Et avec seulement 48ohm, je me suis dis que ce c'était pas aussi impactant qu'un casque à 250ohm par exemple. Il s'avère que je me suis trompé, à ma première écoute, en utilisation classique smartphone ou pc, la qualité du son m'a extrêmement déçu. Les aigus étaient vraiment horrible, surtout à volume élevé. Je trouvais globalement le son brouillon et finalement bien en dessous de mes anciens pourtant moins coûteux (dans les 150€ à l'époque). J'ai même sur le coup par déception songé à un retour. MAIS... car il y a toujours un MAIS... Je n'avais pas encore rodé les écouteurs, et surtout je n'avais pas encore essayé avec mon vieux DAC ! En effet, avec un vieux ADL X1 de chez Furutech, la qualité a complètement changé. Le son est d'un coup tout de suite plus équilibré, des basses présentes mais pas trop, des médiums excellents et des aigus bien plus percutants et moins brouillons. La puissance est elle aussi au rendez-vous, je peux monter le volume très fort sans ressentir de saturation. C'est très bluffant pour de si petits écouteurs. Je ne peux que brièvement monté le volume à son maximum tellement le son est assourdissant. Après 10j d'utilisation je suis maintenant complètement conquis, un très bon produit avec une sonorité neutre que je recherchais comme mes anciens Beyerdynamic. Il s'agit pourtant d'un produit entrée de gamme de chez FATAL, je serais curieux d'essayer les modèles hauts de gamme. Le seul petit moins est que les écouteurs ne disposent pas de télécommande de volume. Et le bilan qu'il faut retenir si vous hésitez, il est pour moi essentiel d'avoir un bon DAC ou un baladeur audiophile pour profiter pleinement de la puissance des ces intras, et d'attendre d'avoir bien fini le rodage (dans les 20h) avant de profiter pleinement de votre musique.

    Qualité de son :
    Design :
    Qualité de fabrication :
  • Titouwone 25 avril 2020
    5/5
    Pas mal

    Très bon écouteurs, apres un petit rodage d'une semaine ils dévoilent leurs grand potentiel. Très précis , ultra confortable le cable lui à l'air solide( à voir dans le temps). Les aiguës, les médiums et les basses sont très bien équilibrés pas un qui domine l'autre et tous sont très bien audible quelque soit la fréquence. Bref je suis agréablement surpris.

    Qualité de son :
    Design :
    Qualité de fabrication :

179 €

  • dont 0,01 € d'écotaxe

En stock

Fiche produit