avis Pioneer N-50A-S Silver

  • Achat vérifié
    vermorel 1 mai 2016
    3/5
    Ecoute de qualité, gestion des disques à revoir!

    La rivalité entre les supports fait rage : même le bon vieux vinyl s'en mêle. C'est vrai qu'il y a eu pour les prises de son des âges d'or et que les débuts du microsillon (fin des années 50, début des années 60) en a fait partie. Un autre âge d'or a commencé il y a quelques années avec l'apparition des formats numériques haute définition, il y a même des techniciens qui sont de véritables stars (Nicolas Bartholomée par exemple) dans ce domaine. Quel support utiliser ? Il est clair que le CD, s'il est le plus pratique, se voit clairement dépassé par le SACD (et le blue-disc). Le SACD est rare, son prix de vente élevé. Des plateformes de téléchargements se sont mises en place, y compris en France. De loin, c'est le rapport qualité/diversité/prix le plus intéressant. En musique classique, de nombreux « petits » labels rivalisent pour satisfaire les oreilles des amateurs. En pop/rock, jazz, les rééditions sont nombreuses, les nouveautés aussi. Que manque-il ? Quelques détails : du soin (des montages bien réalisés), une politique éditoriale (des livrets au format PDF). Les éditeurs progressent lentement, mais sûrement. Quoi d'autre ? Des lecteurs : je ne suis guère convaincu par la liste de lecture préparée sur un ordinateur et envoyé ensuite sur un décodeur. L'ordinateur et la musique, ça fait deux. La première et la deuxième génération de lecteurs réseau a déçu : mauvaise gestion d’enchaînement des fichiers (le fameux « gapless » qui s'il n'est pas géré fait sursauter l'auditeur quand un trou est audible entre deux morceaux normalement enchaînés…), fichiers de lecture parfois mis dans le désordre, erreurs de lectures sur certains morceaux (drop prononcé sur les Cambridge stream Magic 6 en fin de morceaux en cas de shuntage trop brusque). Cet appareil reprend des manies inutiles : pourquoi un DAC 32 bits pour lire du 24 bits. Le suréchantillonage n'apporte rien, il est clair pour moi qu'un fichier doit être lu dans son format d'origine. Ce lecteur réseau est donc connecté à mon décodeur habituel (préampli Advance Acoustic MPP 506, qui lui respecte le format d'origine). Il a été acheté en connaissance de cause, il y a trop peu de lecteurs réseau qui n'alourdissent pas la facture avec des options inutiles : préampli par exemple. Et si le constructeur prévoit un décodeur, qu'il soit bon, mais le prix n'est plus le même. La gestion informatique est bien faite (sauf sur un point vu plus loin) : pas d'erreurs de lecture, application Android fluide (il ne manque que la possibilité de faire sa propre liste de lecture). Sauf, une bévue ENAURME : ma musique est stockée sur deux disques (1 et 2 To) branchés sur un dock d'accueil (même pas un NAS qui est plus bruyant). L'informaticien de service a dû s'endormir, puisque que l'appareil ne reconnaît pas le formatage le plus courant (NTFS, en vogue chez Microsoft Windows). Il ne reconnaît que le FAT 32 : donc il m'a fallu transférer les fichiers (prévoir de longues heures…) afin de préparer les disques en FAT32 : mais comment faire pour un simple mélomane, sachant que ce format n'est pas prévu pour de gros disques. Linux, peut-être ? Je manque d'expérience pour ce système d'exploitation. Ouf, il existe heureusement des utilitaires Windows sur le net, mais ceci n'est pas à la porté de tout le monde. Je me demande bien pourquoi fabricants de matériel et producteurs de musique ne font pas un réel effort pour diffuser les musiques dématérialisées. Peur du piratage ? Peur sans fondement, les disques, les CD encore plus ont été copiés sans que jamais cela ait entravé la croissance des ventes. Car les fichiers FLAC 24 bits par exemple prennent beaucoup de place, pas question de les écouter sur des clés USB, mais sur des disques durs (SSD bientôt?) de 1, 2, 3 To ou plus. Quelques lecteurs réseaux gèrent cela, à des tarifs élevés que rien ne justifie. Passons à la bonne surprise, l'écoute : ce qu'il y a de mieux. On pourrait croire qu'avec un même convertisseur, deux lecteurs donnent les mêmes impressions d'écoute, et bien pas du tout. Comparé au Cambridge Stream Magic 6, déjà très bon, (malgré quelques erreurs de lecture), la spatialisation est grandement améliorée, surtout en profondeur : au point que même dans un orchestre chaque instrument est clairement dessiné. Les timbres, avec une grande variété, du grave à l'aigu, sont parfaits. Du pianissimo au fortissimo. Note de 2 étoiles à cause de la gestion des disques, à 5 étoiles sur 5 pour l'écoute. Ecoute sur casque Grado PS 1000 E, enceintes cabasse sloop de 1983 (modifiées avec caisson de basse et twetter à ruban pour les fréquences supérieures à 20 khz, ampli Rotel 1552 MKII).

  • leon34 28 décembre 2015
    5/5
    excellent lecteur reseau

    trés satisfait de mon achat ,trés bonne finition,bonne qualité de son ,seul bémol télécommande compléte mais bas de gamme.je recommande!!bon service de son video .com

  • Antho06110 25 septembre 2016
    4/5
    Excellent lecteur reseau

    Lecteur reseau associé a un marantz pm7005 qui etait depuis branché en optique a un chromecast audio. Ecoute sur des focal aria 926, le son est excellent, avec le cca le son etait bon mais criard, avec le pioneer, aucun defaut le son est top, et une facilité à l'utilisé. Je ne mets que 4/5 car je n'arrive pas via spotify connect ou meme airplay a baissé le son directement sur la tablette, je dois le faire directement avec la telecommande de l'ampli.

  • Achat vérifié
    drn954 26 juin 2015
    4/5
    Excellent qualité de son

    Couplé à ampli Arcam Alpha 8 et enceintes Focal Chorus 826VW Plus : - Connectique généreuse - son excellent et détaillé Moins : - télécommande peu agréable, touches vraiment trop petites. Excellent service de Son-Video, livraison rapide.

  • Achat vérifié
    Eric E 2 avril 2015
    5/5
    N-50A ..Ecouter !

    Tres satisfait de mon achat ! Couple avec un Ampli BC Accoustique et des enceintes Triangle Quartet . - Connecte en RCA sur ampli - un SON TOP , que ce soit WAV, FLAC - Fichiers MP3 en 320k restent tres correct - Fichers DSD avec une richess sonore incroyable et une superbe segmentation des instruments - Les 2 ports USBs supportent un disque dur de 1 To (auto alimente) formate en FAT - Le mode Direct a le meilleur rendu sonore - Jacquette de l album non visibles (sur album Flac at WAV) malgre le fichier jpg mais ce qui importe c'est le son ;) - Application sur Iphone 6 tres agreable - TRES bon service et conseils de Son-Video .com !! BRAVO !

Indisponible à la vente

Fiche produit