avis Rotel RC-1572 Noir

  • Telex86 29 septembre 2018
    4/5
    Recommandable

    Très bon préampli, c'est bien du ROTEL, complet et simple d'emploi pour quelqu'un qui est de la génération transistors, voire tubes ! Toutefois malgré les qualités sonores, ne peut être comparé à mon ancien RC-2000 années 80. La dynamique n'est pas la mème. Pour résumer, sur l'ancien modèle je n'ai jamais pu dépasser la moitié du volume (avec le RB-2000 en ampli, puis maintenant RB-1552). Avec le RC-1572, Je monte le bouton à 70 sans risque de casser mes fenêtres, que ce soit avec mes ELIPSON 4I ou avec mes vieilles CELESTION CR183 (dont les HP médiums font presque le double des boomers des ELIPSON !). Voilà le seul point noir, la dynamique. Il manque le loudness. Pour ce qui est de la restitution sonore, cet appareil traite fidèlement le signal analogique de ma vieille platine disque. Le bon vieux son analogique; on y reviendra un jour, et ça sera vendu aussi cher que le bio ! Les jeunes qui n'ont connu que le mp3 ne peuvent pas comprendre... Mais trêve de hors sujet, je conseille ce ROTEL RC-1572 qui manipule aussi bien le son analogique que synthétique (digital, pardon!). La livraison est irréprochable (délais et emballage).

    Qualité de son :
    Design :
    Connectique :
    Qualité de fabrication :
  • Ittol 5 février 2020
    4/5
    Un péampli neutre. Bon rapport qualité-prix

    J'ai acheté ce préampli parce qu'il possédait des sorties XLR, pour le faire fonctionner avec des moniteurs audio de studio amplifiés. L'équilibre tonal est bon ( je l'ai testé avec 3 paires d'enceintes différentes), il est assez précis et détaillé sur toutes sortes de musiques, et est assez neutre. La restitution de la dynamique est bonne également que ce soit sur de la musique symphonique ou des petites formations de jazz. Par contre le niveau de sortie maximum est plutôt limité: +8,2dBu ( 2Volts), assez loin des niveaux de sortie des consoles de mixage qui se situe généralement entre +18 et + 24dBu. A noter que le modèle au dessus dans la gamme Rotel, le RC 1590 sort également 2V. Ce n'est cependant pas un un problème, il suffit de monter le niveau de l'atténuateur de volume, en fonction de la sensibilité d'entrée et du rendement des enceintes amplifiées connectées. Le convertisseur numérique-analogique intégré est tout à fait correct, il se cale tout seul sur la fréquence d'échantillonnage du signal qu'il reçoit par les entrées SPDIF ( coaxiales) ou TOS Link (optique). Je l'ai testé avec du 48kHz pour les DVD et bien sûr 44,1 pour les CD, et aussi avec de l'audio enregistré sur disque dur en 20 et 24 bits sur ces mêmes fréquence et en 96kHz -24 bits . Ce convertisseur est très complet, il traite toutes les fréquences d'échantillonnage jusqu'à 192 kHz, codées en 16, 20 24 et même 32 bits. Je n'ai pas encore eu le temps de tester le préampli RIAA ( entrée Phono) Au sujet de la connectique: la sortie casque en mini jack 3,5 évoque des économie de bout de chandelle, une embase jack 6,35 n'aurait coûté que quelques centimes de plus. Il manque également une boucle "tape monitor" ( eh oui, il y a encore des magnétophones analogiques), ce qui permettrait aussi d' y raccorder le cas échéant un égaliseur externe, les réglages de tonalité étant assez réduits ce qui est tout à fait normal sur ce type d'appareil. Les entrées XLR ne sont pas au standard pro, elles acceptent 300mV au lieu de 1230mV ( +4dBu), il suffit de le savoir et de régler le niveau de sortie de la source en conséquence. Dans un usage hi-fi, cela ne pose aucun problème. Les photos de l'intérieur sur le site Rotel montrent un appareil réalisé sérieusement ( CI en verre époxy, transfo d'alimentation spécifique)

    Qualité de son :
    Design :
    Connectique :
    Qualité de fabrication :
  • michellagneau 31 janvier 2019
    4/5
    Une comparaison intéressante.

    Possédant d’ores et déjà l’ampli Rotel RB-1552 MKII alimentant en bi câblage deux BW CM5 série 2 via des Audioquest GO-4, j’ai voulu homogénéiser l’ensemble Préampli /ampli (tension d’entrée et sortie) avec le RC-1572. Précédemment l’X-PREAMP d’Advance Acoustic était à la manœuvre accompagné d’un câble XLR Audioquest Yukon, la comparaison promettait d’être intéressante pour un prix d’achat quasi équivalent et des fonctions similaires. Ces deux appareils ont chacun leur personnalité propre, l’X-PREAMP est surtout analytique et le préampli Rotel l’est également mais ajoute une rondeur, il s’avère nettement plus chaleureux que l’Advance notamment sur les voix bien mieux timbrées. A l’heure où j’écris ces lignes il est flambant neuf et non rodé, il ne peut donc qu’évoluer dans le bon sens. Doit-on envisager une utilisation conjointe en fonction du type de musique que l’on veut écouter ? Un duo pas évident à mettre en œuvre. Ceci étant posé et comme cela a déjà été mentionné le Rotel brille par sa sobriété en terme de présentation, la façade va à l’essentiel et c’est une constante chez Rotel depuis les années 80. S’agissant de la télécommande, une sérigraphie plus vive (blanc plus affirmé) au niveau des caractères alphabétiques et des chiffres aurait été la bienvenue.

  • Dream69 7 décembre 2018
    4/5
    Préampli moderne

    Très satisfait de mon achat, ce préampli permet la connexion de toutes mes sources analogiques ou numériques à l'exception de ma clé USB( dommage). Second point négatif: pas d'appli pour le piloter depuis une tablette. Utilisé sur un ampli a lampes, le son est excellent, l'image stéréo est large et aérée. Connectique très complète, un rapport qualité/prix remarquable.

    Qualité de son :
    Design :
    Connectique :
    Qualité de fabrication :

1 099 €

  • dont 0,84 € d'écotaxe

En stock

Fiche produit