M2TECH HiFace Young Vue principale Pin It
M2TECH HiFace Young M2TECH HiFace Young

Récompensé par la presse

Points forts

  • Conversion numérique / analogique audiophile
  • Suréchantillonnage 768 kHz / 32 bits
  • Puissante correction du jitter
  • Connectique complète

Tout savoir sur M2Tech

4.5 sur 5 (Moyenne sur 17 notes)
94% des internautes recommandent cette marque à un ami

M2TECH HiFace Young

M2TECH propose avec le HiFace Young, un DAC haut de gamme et sans concession. Ce convertisseur est équipé d'une connectique on ne peut plus complète en entrée, avec une prise USB et la complète panoplie de connecteurs S/PDIF : Toslink, coaxial, BNC et XLR. N'importe quelle source numérique stéréo pourra donc être connectée au M2TECH HiFace Young, comme par exemple un lecteur CD ou SACD, ainsi qu'un ordinateur. Les concepteurs du HiFace Young ont fait le constat que de plus en plus d'amateurs de musique utilisent leur ordinateur pour alimenter en musique leur chaîne Hi-Fi. Problème : la gestion du son par Windows est loin d'être irréprochable et la régularité du flux numérique en sortie est très souvent mauvaise. En effet, le débit de données n'est pas régulier et la correction de jitter inexistante. Le M2TECH HiFace Young est donc capable de corriger très efficacement le jitter, ainsi que de suréchantillonner n'importe quel flux audio vers une résolution de 768 kHz et 32 bits ! L'étage de sortie analogique stéréo fonctionne en classe A pour une restitution de haute volée.

Plus concrètement, le M2TECH HiFace Young produit un son chaleureux et ajoute ce petit supplément d'âme qui manque bien souvent aux sources numériques.

Fréquences d'échantillonnage supportées : 44.1 kHz, 48 kHz, 88.2 kHz, 96 kHz, 176.4 kHz (sauf toslink), 192 kHz (sauf toslink), 352,8 kHz (USB uniquement) et 384 kHz (USB uniquement).
Résolution : 16 à 32 bits

Entrées
USB : 2.0 high speed
S/PDIF coaxiale
S/PDIF BNC
S/PDIF Toslink
XLR
Les entrées sont sélectionnables par le biais d'un bouton en façade de l'appareil

Sorties
RCA stéréo analogique

Mesures
THD : 0,0003 % (192 kHz, 24 bits)
Rapport signal /bruit : 121 dB (192 kHz, 24 bits)
Précision d'horloge interne : +/-10ppm 0 à 60°C, 2ppm typical à 25°C
Tension de sortie : 2,65 Vrms (7,5 Vpp @ 0 dBFS)

Généralités
Dimensions (lxhxp) : 200 x 50 x 200 mm
Poids : 1 kg

Il y a quelques années, aucun DAC n'était capable de jouer des fichiers audio haute résolution via une entrée USB. Aujourd'hui, ils sont nombreux à pouvoir le faire et le M2Tech Young constitue un excellent ticket d'entrée à ce prix. Contrairement à la plupart de ses compétiteurs, il est capable de traiter des fichiers dont la résolution peut atteindre 32 bits pour 384 kHz, ce qui en fait un investissement sur la durée. Même si vous trouvez les enregistrements en super haute résolution meilleurs que les fichiers 24/192, je ne peut pas dire que j'ai entendu de réelle amélioration de l'un à l'autre. Ce qui m'a beaucoup plus intéressé, c'est la manière dont le Young sonne à la lecture de fichiers audio disponibles actuellement : les copies de CD et les fichiers audio HD téléchargés. Avec ceux-là, il sonne merveilleusement, avec une réponse très douce, une très belle reproduction tonale et beaucoup de détails.

SoundStage ! Hi-Fi

Nous avons relié le Young à notre lecteur de référence et mis l'alimentation sur batterie. L'écoute est plus dense, plus incarnée, plus tonique, bien meilleure que celle du seul Young, chroniqué dans nos pages en avril sans son alimentation. On gagne en précision sur les attaques instrumentales, sur la qualité des silences entre les notes. Du coup, les timbres sont mieux restitués, l'impression de matière plus tangible. La localisation des différents instruments est de très haut niveau elle aussi. Excellence également du côté de la définition et de la dynamique, très étendue.

Diapason

Le côté étonnant, c'est que même en allant titiller des machines beaucoup plus onéreuses, le M2Tech Young se montre non seulement à la hauteur, mais parfois meilleur. C'est fluide, transparent, aérien sans être évanescent. Il y a de la matière, et la partie grave de la bande passante semble souvent plus précise, plus détourée tout en restant bien à sa place. Sans en rajouter, sans jamais faire d’esbroufe, ce convertisseur semble extraire le meilleur des prises de son pour aller à l'essentiel : le plaisir de l'écoute. Rien d’artificiel ni d'électronique dans le rendu. On va simplement plus loin dans les note, dans le silence autour de celles-ci. C'est de la belle ouvrage pour un prix des plus raisonnables eu regard de s performances.

What Hi-Fi ? Son et Home Cinema

Nous vous conseillons également

Fostex HP-A8C
Promotion
32 bits / 192 kHz, USB asynchrone, S/PDIF, sortie casque et ligne variable
Klipsch R-28F
150 W, 2xHP grave/médium 20 cm IMG, tweeter aluminium avec pavillon Tractrix, bass-reflex, 98 dB
Naim Audio mu-so
450 W, 2 voies, 6 haut-parleurs, 24/192, WiFi, AirPlay, DLNA, Bluetooth apt-X, USB, app de contrôle
Klipsch Heresy III Noyer (la pièce)
100 W, HP grave 30 cm, pavillon tactrix, charge close, 99 dB

Coût total du crédit pris en charge par Son-Vidéo.com.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Voir conditions et mentions légales.