B&W 686 Vue principale Pin It
B&W 686
B&W 686

Cette enceinte biliothèque B&W 686 de Bowers&Wilkins est équipée d'un haut-parleur grave/médium de 13 cm et d'un haut-parleur d'aigu doté de la technologie B&W Nautilus.

Le haut-parleur médium/grave à membrane en kevlar de l'enceinte B&W 686 est optimisé pour les moyennes fréquences. Le haut-parleur d'aigu à dôme en aluminium adopte, quant à lui, le principe de charge tubulaire Nautilus ainsi qu'un nouvel équipement afin d'optimiser les qualités d'espace et d'image pour une meilleure réponse en fréquence dans le haut du spectre. Ces améliorations apportées aux haut-parleurs de la gamme Bowers&Wilkins 600 permettent d'introduire, pour la première fois, un filtre de transition minimaliste. L'utilisation de composants moins nombreux mais plus efficaces diminue de façon significative la dégradation du signal. Les résultats musicaux de cette enceinte B&W 686 sont impressionnants, tant au niveau de l'étagement des fréquences que sur le plan de l'image stéréo. Les aigus sont précis sans être agressifs, le médium est charnel et naturel, les basses font preuves d'un impact indéniable à chaque fois que le registre grave est sollicité par la piste audio, qu'elle soit stéréo ou 5.1.

Conception 2 voies, charge bass reflex avec évent de décompression Flowport
Puissance d'amplificateur recommandée : de 25 W à 100 W (8 ohms)

Aigu : dôme aluminium chargé par le tube accordé Nautilus
Diamètre : 25 mm
Basse/médium : membrane en kevlar tressé et cône FST
Diamètre : 130 mm

Gamme de fréquences : -6 dB (à 45 Hz et 50 kHz)
Courbe de fréquence : 55 Hz à 22 kHz (± 3 dB)

Directivité (-2 dB sur la courbe de référence)
Horizontale : + de 60°
Verticale : + de 10°

Distorsion harmonique : 2nde et 3ème harmoniques (90 dB, 1 m)
Inférieure à 1% de 110 Hz à 22 kHz et inférieure à 0.5% de 150 Hz à 20 kHz

Sensibilité : 84 dB SPL (2.83 V, 1 m)
Impédance nominale : 8 ohms (minimum 5,1 ohms)
Fréquences de filtrage interne : 4 kHz

Dimensions (lxhxp) : 170 x 265 x 284 mm - Poids : 4,9 kg
Membrane en Kevlar
Le médium est la partie du spectre sonore où se concentre toute l'action musicale, et une reproduction équilibrée du médium est une qualité essentielle pour toute enceinte acoustique. C'est ici qu'intervient le Kevlar. B&W l'a choisi depuis 1974, et ce pour une bonne raison. La fibre de base est tout d'abord enduite d'une résine de rigidification qui va permettre de former le cône. Celui-ci est ensuite traité avec un revêtement polymère, qui scelle les fibres entre elles et ajoute un amortissement bénéfique. Le résultat est une membrane semi-flexible, qui offre un amortissement particulier et régulier, inconnu sur les autres types de matériaux, qui maintient une directivité constante quelle que soit la fréquence reproduite, et n'induit que très peu de traînage, qui reste totalement imperceptible pour les auditeurs. Non seulement il délivre un son plus transparent, mais sur une largeur plus importante.

Tube effilé Nautilus
Le son du silence. Tous les sont émis par un haut-parleur ne sont pas bons à entendre. Celui qui se crée à l'arrière d'un haut-parleur en fonctionnement, dans un coffret conventionnel, peut même devenir envahissant au point de détériorer celui qui est émis par l'avant de la membrane. L'enceinte pionnière B&W Nautilus a définitivement résolu le problème des « boîtes ». Des tubes de charge arrière, progressivement effilés et remplis d'une ouate absorbante atténuent graduellement l'énergie de cette onde arrière, jusqu'à éliminer virtuellement toute résonance indésirable.

Ce principe de charge tubulaire Nautilus est peu à peu appliqué à toutes les enceintes B&W, même si cela n'est pas visible à l'oeil nu. L'onde est concentrée au travers d'un orifice des pièces polaires du haut-parleur, très loin du diaphragme, et elle disparaît progressivement dans le tube. Ainsi, tous les sons que vous entendez sont forcément les bons."
Tout au long de sa vie, John Bowers, le fondateur de Bowers & Wilkins Loudspeakers, a cherché sans relâche à se rapprocher le plus possible de la reproduction transparente d'un son enregistré. C'est cette quête qu'incarne aujourd'hui la mission menée par le leader mondial de la fabrication d'enceintes.

Les années 1960
En 1966, John Bowers et son ami de toujours Peter Hayward ont créé une manufacture appelée plus tard B&W Electronics, à Worthing, sur la côte sud de l'Angleterre. Ils se sont mis d'accord pour vivre de façon modeste, et pour réinvestir chaque profit dans l'activité de l'entreprise pour développer encore plus loin la recherche à la quête de l'enceinte parfaite.

Les années 1970
Tout au long de sa carrière, John a entretenu des relations très proches avec les ingénieurs de l'industrie du disque qui étaient pour lui une source vitale d'information sur la manière d'améliorer les enceintes. Suite à ces relations, la célèbre B&W 801 a été lancée en 1979 et est rapidement devenue l'enceinte de référence dans pratiquement tous les studios d'enregistrement de musique classique du monde, dont EMI Abbey Road, Decca et Deutsche Grammophon.

Les années 1980
B&W a rencontré un succès énorme avec la 801 originelle. Bowers s'est servi de ce succès pour soutenir encore d'avantage la recherche et le développement et a créé un centre de recherche destiné à son équipe d'ingénieurs dans le village typique de Steyning dans le West Sussex.

Les années 1990
L'un des produits les plus formidables qui soient sortis du centre de recherche de Steyning, et certainement le plus célèbre, est le Nautilus. Lancé en 1993, après cinq années de développement, le Nautilus a été décrit comme « certainement la meilleure enceinte que l'argent puisse acheter ».

Les années 2000
L'introduction des tweeters à dôme en diamant dans la série 800 repousse encore les limites de la technologie des tweeters, et est reconnue par la majorité des commentateurs de l'industrie comme la meilleure gamme d'enceintes jamais produite.

''la B&W 686 impressionne par sa capacité à accueillir la musique dans un grand espace et à laisser l'air circuler entre les instruments. malgré son format compact, elle ne donne pas l'impression d'enfermer la musique dans une boîte. Elle la projette au contraire dans la salle d'écoute et la laisse rayonner bien au-delà des deux points d'émission. réputé pour l'objectivité de ses enceintes, B&W surprend par la spontanéité et la rapidité de la 686 : elle sait en effet restituer les coups de timbales ou de cymbales, de l'attaque à l'extinction de la note. Un aigu lumineux mais pas aveuglant qui permet de distinguer facilement les prises de son et de faire entendre une infinité de détails.''

Classica

Nous vous conseillons également

JBL ES20 Noir
Promotion
60 W (240W en crête), HP médium/grave PolyPlas 130 mm, super tweeter
Klipsch R-15M
85 W, HP grave/médium 13 cm IMG, tweeter aluminium avec pavillon Tractrix, bass-reflex, 94 dB
Cabasse MT3 Antigua Noir
Promotion
75 W, HP grave/médium 17 cm, bass reflex, 89.5 dB
Focal Chorus B8V W Noir laqué
Promotion
80 W, HP grave/médium 16.5 cm, membrane W, bass reflex, 90 dB, filtrage OPC

Coût total du crédit pris en charge par Son-Vidéo.com.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Voir conditions et mentions légales.