Choisir une télécommande universelle programmable

Il existe des télécommandes universelles à tous les prix, de la plus simple - qui peut servir de télécommande de secours en cas de perte de l'originale - à la plus sophistiquée à écran tactile. Il existe deux types de télécommandes universelles : les télécommandes pré-programmées et les télécommandes programmables dites aussi à apprentissage.

Programmer sa télécommande sur PCLes télécommandes programmables (ou à apprentissage)

Elles acquièrent les commandes à partir de la télécommande originale de votre appareil. Il faut disposer de la télécommande originale en état de marche pour programmer la télécommande universelle à apprentissage. Cette dernière peut éventuellement apprendre les codes d'appareils nouveaux ou peu répandus. Certains modèles proposent la configuration par Internet via une connexion USB. Cette méthode de programmation est extrêmement pratique.

Type d'alimentation

Les télécommandes simples, c'est-à-dire sans écran, ne consomment pas beaucoup d'énergie et l'alimentation par piles est généralement suffisante. Les modèles à écran tactile consomment beaucoup plus du fait du rétro-éclairage. Il est donc préférable d'opter pour des batteries rechargeables optionnelles, si la télécommande n'en est pas équipée. Les télécommandes haut de gamme disposent d'une double alimentation. Cela permet de changer les batteries sans avoir à refaire la programmation, opération longue et fastidieuse.

Transmission infra-rouge et/ou radio-fréquence (RF) ?

Les appareils audio-vidéo utilisent presque tous une télécommande à transmission infra-rouge. Cette technologie est fiable et peu coûteuse. Elle ne traverse pas les murs ou les portes de placard, il faut donc que l'appareil à piloter soit visible. Les télécommande à transmission radio (RF) sont utilisées en domotique et pour le pilotage d'écrans de projection. La technologie RF évite d'entrer en conflit avec les appareils audio/vidéo et, quand c'est nécessaire, elle permet de dissimuler le récepteur dans un faux-plafond, dans un placard, voire dans une autre pièce. Les applications domotiques (commandes de rideaux, éclairage, climatisation...) sont pilotées grâce à la technologie RF.

Sauvegardez vos réglages

Rien n'est plus rageant que d'avoir à reconfigurer sa télécommande. Même si c'est simple pour les modèles pré-programmés, il faut quand même se rappeler les codes des différents appareils pour les identifier. Pour ne pas avoir à chercher le mode d'emploi de votre télécommande à quelques minutes de votre émission préférée, notez les réglages que vous avez choisis, par exemple sur une étiquette à l'intérieur de votre télécommande, dans le compartiment à piles. La sauvegarde des réglages est d'autant plus nécessaire pour les télécommandes programmables via un ordinateur... mais aussi plus facile, car les réglages sont sur l'ordinateur et le programme de configuration peut être sauvegardé.

Station d'accueil

Les modèles haut de gamme disposent généralement d'une station d'accueil qui permet de recharger les batteries pendant que la télécommande n'est pas utilisée. Cette base d'accueil peut aussi contenir des connexions vers un PC ou un réseau WiFi.

Macro

Les macros - abréviation de macro-commandes - permettent d'associer à une seule touche de votre télécommande toute une suite d'opérations. Par exemple, une seule touche peut allumer les appareils, changer de chaîne, contrôler l'éclairage, etc. La programmation est généralement simple pour les combinaisons d'actions classiques. Vous pouvez programmer un bouton qui va allumer le récepteur câble ou satellite, choisir la chaîne d'infos, allumer le téléviseur, régler le son et baisser le son de l'ampli AV, alors qu'un deuxième bouton permettra de lancer le DVD, de descendre l'écran de projection, de commuter l'ampli AV sur DVD, d'allumer le projecteur et d'affecter sa source au DVD. Ce type de macros est aussi appelé Activity Control. On y trouve des commandes du type "Regarder un film", "regarder la météo/les infos...". Si l'on produit un certain nombre de macros plus complexes, surtout sur des télécommandes haut de gamme, la programmation devient longue. Mais le confort d'utilisation qui en résulte est sans équivalent. Si vous appuyez sur plusieurs touches à la suite, certaines télécommandes vous propose de choisir une Macro pour affecter cette suite de commande à une fonction Macro.

Apprentissage

Les modèles à apprentissage permettent de charger les codes de votre télécommande actuelle. Il faut lancer le mode apprentissage et placer l'autre télécommande en face pour qu'elle émette le code à retenir. C'est très pratique pour les télécommandes spécifiques (Media-center, décodeur câble ou satellite, appareil spécial). La limite de cette technique est la lenteur de la saisie. Il devient fastidieux de saisir toutes les commandes une par une.

Programmable

Les télécommandes programmables permettent une mise à jour du logiciel par l'utilisateur. Cela peut se faire au moyen du clavier ou par Internet via une liaison USB. Les modèles les plus sophistiqués ont un écran tactile.

Bibliothèque de codes

Les fabricants de télécommandes proposent une large banque de données multi-marque pour piloter la quasi-totalité des appareils sans programmation complexe. Cette banque de données est intégrée à la télécommande ou est accessible sur Internet (ce qui facilite les mises à jour).

Télécommande avec touches rétro-éclairéesRétro-éclairage (Backlight)

L'illumination de l'écran ou des touches est une fonction pratique, les films en DVD sont souvent regardés dans la pénombre.

Détecteur de mouvement

Certaines télécommandes disposent d'un détecteur de mouvement parfois associé à un capteur de lumière. La télécommande s'illumine dès qu'on la prend en main et se remet en veille après quelques secondes d'inactivité.

Lumière ambiante (ambiance lumineuse de la pièce)

La télécommande peut détecter la lumière pour adapter la luminosité du rétro-éclairage de l'écran.

Delay

Dans une macro, une pause permet donner le temps à la commande précédente de s'exécuter.

Device (appareil)

Bouton permettant de choisir sur la télécommande l'appareil que l'on souhaite piloter.

Mémoire flash

Type particulièr de mémoire qui permet une lecture et une écriture simples, et dont le contenu est conservé même si on coupe son alimentation. Une télécommande dotée d'une mémoire flash n'a pas besoin d'une double alimentation pour préserver sa programmation lors du changement de piles.

IRDA

Standard de communication infra-rouge pour applications informatiques (clavier, souris, imprimante, etc.).

Extension RF (RF extender)

Boîtier séparé permettant de rediffuser en RF les signaux émis en infra-rouge.

Répétiteur de télécommande

Système actif de capteurs déportés qui permet de recopier un signal infra-rouge à un autre endroit. Un boîtier, alimenté électriquement ou par fibre optique, peut ainsi piloter des appareils enfermés derrière une porte opaque. Il existe aussi des transmetteurs de télécommande par RF pour piloter des appareils d'une pièce à l'autre. Quant aux transmetteurs de signaux vidéo, ils proposent généralement la transmission des télécommandes.

X10

Standard de contrôle domotique par courant porteur. L'interface entre les télécommandes infra-rouge et les signaux en courant porteur passe par un adaptateur spécifique (cf. page domotique).