• Accueil
  • Les guides
  • Tout comprendre sur les caissons de basses : placement/réglages

Tout comprendre sur les caissons de basses : placement/réglages

Caisson de basse Velodyne EQMax 12

Étant donné que nous n'avons pas tous la même salle d'écoute, il serait illusoire de donner une méthode de placement ou des réglages qui fonctionnent systématiquement. Les réglages “à l'oreille” sont primordiaux et permettront de finaliser la procédure. Il faut procéder par étape pour trouver les réglages qui vous conviendront. Avant toute chose, sauf si le caisson en est déjà équipé, découplez le du sol à l’aide de pieds en caoutchouc ou de pointes de découplage ; le registre grave gagnera en clarté. Ne négligez pas la qualité du câble de modulation qui alimente le caisson : c'est toute votre installation qui pâtirait d'un caisson mal réglé. Voici ensuite comment procéder pour mettre en oeuvre idéalement votre caisson.

L'emplacement

C'est le premier paramètre à définir, tant il influence énormément la perception des fréquences graves. Mal placé, un caisson performant peut s'avérer décevant à l'écoute, générant trop de grave ou pas assez. D'une manière générale, les angles de pièce permettent de dégager le niveau de grave le plus élevé, dans la mesure où les murs servent de pavillon à la propagation de l'onde sonore vers le point d'écoute. En comparaison d'un placement central, le gain en niveau sonore peut facilement varier du simple au double, voire bien davantage. Toutefois, placer son caisson dans un angle de pièce nécessite de le faire jouer sous 80 Hz : à défaut il serait localisable par l'oreille et le son semblerait venir de la droite ou de la gauche plutôt que du centre de la scène sonore. Cette obligation de filtrage nécessite l'emploi d'enceintes capables de jouer efficacement jusqu'à cette fréquence.

Si votre pièce d'écoute est plutôt favorable au déploiement des basses fréquences, il est certainement plus indiqué de positionner votre caisson entre les enceintes principales, sans le coller au mur. Par exemple, l'installer à droite de vos électroniques, ou bien à gauche, les deux positions offrant des résultats souvent différents.

Astuce : lors de vos tests, réglez la fréquence de coupure de l'amplificateur du caisson à sa valeur la plus basse, afin de focaliser votre écoute sur l'infra-grave, ce registre étant le plus influencé par la géométrie de la pièce d'écoute. Réglez également le volume du caisson à un niveau excessif.

caisson de basse eltax

La phase électrique

Les amplificateurs intégrés aux caissons de basses proposent plusieurs réglages, parmi lesquels celui de la phase électrique du signal envoyé au haut-parleur. Il faut savoir que le signal électrique arrivant au haut-parleur traverse dans le cas des enceintes un filtre passif et dans le cas du caisson de basses, un filtre actif. Ces composants électroniques induisent une rotation de phase plus ou moins grande, dont la principale conséquence est de déformer la spatialisation de la scène sonore. Quelle que soit la rotation de phase des enceintes principales, il est important que le caisson puisse s'aligner dessus. Si ce n'est pas le cas, les haut-parleurs de grave des enceintes principales et du caisson vont se gêner et certaines des fréquences produites s'affaiblir, voire s'annuler. Si ce principe reste obscur pour vous, inversez la phase de l'une de vos enceintes frontales (en inversant leur polarité au bornier donc) et vous comprendez mieux l'impact d'un mauvais alignement de la phase électrique.

Les meilleurs caissons de basses proposent un sélecteur de phase variable, de 0° à 270°. Pour trouver le bon réglage, il faut écouter de la musique sur l'ensemble des enceintes ainsi que sur le caisson, de préférence un titre avec un pied de batterie ou une ligne de basse récurrents. Il faut alors faire varier la phase du caisson afin d'obtenir le niveau de grave le plus élevé, ou bien celui qui vous plaît le plus.

La fréquence de coupure

Elle permet d'empêcher le caisson de jouer au dessus d'une fréquence bien précise. Ce paramètre se définit au moyen d'un potentiomètre gradué en Hertz, généralement de 40 Hz à 150 Hz. A l'heure actuel, il n'est vraiment indispensable que pour une application Hi-Fi, les amplificateurs stéréo délivrant au caisson un signal large bande qu'il convient de filtrer pour que le caisson ne joue pas sur les mêmes fréquences que les enceintes principales. Le cas de l'amplificateur home-cinéma est différent, puisqu'il intègre lui-même un filtrage actif du signal envoyé au caisson. Ce réglage peut donc s'effectuer en amont via le menu de l'amplificateur et présente un avantage non négligeable vis à vis du filtrage par le caisson lui-même. En effet, l'amplificateur home-cinéma utilise un filtre intégralement numérique à pente ultra-raide (nous y reviendrons plus loin). Le risque de téléscopage entre enceintes et caisson est donc nul. La pente d'atténuation du filtre actif du caisson est progressive et induit par ailleurs une rotation de phase.

En Hi-Fi donc, il est conseillé de régler le filtre actif du caisson afin de le faire jouer en dessous de la bande passante de l'enceinte. Toutefois, il n'est pas inutile de forcer le caisson à jouer jusqu'à 50 Hz, peu d'enceintes étant réellement performantes dans ce registre. Le reste est question de préférence.

Le volume

Nous vous conseillons d'opter pour un niveau discret : le caisson de basses n'a pas vocation à "taper" en permanence, mais à apporter un soutien et une profondeur à l'écoute. Un niveau trop élevé enlèvera tout relief à l'écoute.

Le calibrage automatique

Certains caissons de basses haut de gamme disposent d'un système de calibration automatique, par microphone. Sont réglés le volume, la fréquence de coupure et parfois la phase, en fonction des caractéristiques acoustiques de votre pièce. Si votre caisson de basses ne dispose pas d'un tel réglage, il est possible que le système d'autocalibration de votre amplificateur home-cinéma puisse s'acquitter de son réglage. Les modèles récents modifient ainsi la nature du signal envoyé au caisson (égalisation, coupure, phase) afin de restituer un signal optimisé.

Le réglage de l'amplificateur home-cinéma

Outre le système d'autocalibration, la définition du type d'enceintes dans le menu de l'amplificateur home-cinéma a une très forte incidence sur le comportement du caisson de basses. Selon que vous indiquez à l'amplificateur que vos enceintes sont "Grandes" ou "Petites" (Large et Small en anglais), le signal transmis au caisson par la sortie RCA LFE n'est pas du tout le même. Si votre enceinte centrale est déclarée comme petite, l'amplificateur redirigera les fréquences basses de ce canal vers le caisson. Même chose pour les enceintes frontales et surround. Sauf à ce que vos enceintes soient incapables de produire du grave jusqu'à 50 Hz - cas des enceintes ultra-plates ou compactes - c'est un réglage à éviter car il est préférable de ne confier au caisson que la reproduction de la seule piste LFE.

Pour rappel, la piste LFE (Low Frequency Effects) est le fameux canal .1 des bande son DVD et Blu-Ray. Il contient des informations qu'on ne retrouve pas sur les 5 ou 7 autres canaux : généralement des impacts sourds et très bas en fréquences que seul un caisson de basses peut reproduire efficacement. Nous vous conseillons donc de ne pas perturber le fonctionnement du haut-parleur de votre caisson avec la reproduction de grave des 5 ou 7 autres canaux. La dynamique restituée n'en sera que meilleure.
 

Nous vous conseillons

Toutes les catégories associées :