avis Grado PS2000e

  • Dreantim 8 décembre 2017
    5/5
    L'héritage de John

    Après Joseph avec le HP1, c'est au tour de John de nous délivrer son héritage. John a voulu marquer l’histoire de la marque que ce soit avec ce casque d’exception ou cette cellule stratosphérique qu'est l'Epoch. Il adopte une démarche sans concessions, jusqu'au boutiste, s'affranchissant de la contrainte du prix. Grado est une marque prestigieuse faisant partie du top 10 des meilleurs PME US et pour les plus grands quotidiens le plus talentueux fabriquant de casques du monde. John vient de recevoir le prestigieux Founder's award. Ce prix est le plus grand honneur que la Los Angeles and Orange County Audio Society attribue à un audiophile. Cette récompense est la consécration de l’excellence de ses produits et de ses performances d'entrepreneur. Il se devait de concevoir un casque en mesure de forcer le respect des acteurs du marché et d’asseoir définitivement sa légende. Le Grado PS2000e est un monument qui marche dans les traces du Focal Utopia. Ce casque constitue bien une upgrade significative du PS1000e. Par contre l'écart de prix délirant entre les deux en France ne se justifie pas. Le PS2000e propose un son mat et plein mais sans rondeur. Il parvient à proposer fluidité, agilité, fulgurance tout en offrant une pâte sonore consistante et luxuriante de détails. Il s'agit du plus sombre des casques Grado, il évite cet équilibre montant qui en fait UN modèle de neutralité. Il propose une scène sonore importante mais surtout naturelle avec une vraie 3D. Les basses sont autoritaires, nuancées et d'une vivacité exemplaire. Les médiums mériteraient à eux seuls une 6ème étoile pour la qualité du son. Les textures, les timbres, la clarté et cette finesse infinie en toute circonstance font que l'on se sent privilégié d'avoir vécu un tel moment d'écoute avec. Les aigus sont dans la lignée du GS2000e, un modèle d'équilibre quelque part entre un tweeter en soie et le cristallin d'un tweeter en béryllium. Mais ce qui place ce casques sur le toit du monde, c’est sa capacité à offrir cette performance sur n’importe qu’elle musique. John a fait un sacré travail, il peut partir l’esprit tranquille à moins que l’ombre d’une série 3000e avec ce bois encore plus incroyable acoustiquement que l’érable, le cocobolo, ne vienne souffler sur les braises de sa quête de la perfection. Et pour paraphraser Jean d’O, « il y a des minutes, des secondes qui contiennent un monde », c’est ce luxe que vous offre ce casque.

    Qualité de son :
    Design :
    Qualité de fabrication :

3 950 €

  • dont 0,10 € d'écotaxe

En cours de réapprovisionnement

Fiche produit