Vidéoprojecteurs

Vidéoprojecteurs : notre sélection

1 299 €
4,5
DLP, 4K HDR10, 3000 lumens, contraste 10 000:1, 2x HDMI 2.0, faible input lag.
2 390 €

au lieu de 2 490 €

Solde
DLP LED, UHD 4K, HDR10, 2400 lumens, Android TV, HDMI 2.0, USB, WiFi, Bluetooth, son Harman Kardon 4 x 15 W.
6 999 €
D-ILA, UHD-4K natif, contraste 40 000:1, 1900 lumens, HDR10+/HLG, HDMI 4K 120 Hz, compatible 3D, ISFccc.

Les vidéoprojecteurs sont la seule solution pour obtenir une image de très grandes dimensions sans réelle limite de taille, en HD 1080p comme en UHD 4K. Ainsi, vous pouvez reproduire à domicile un écran Cinéma de 2 à 5 mètres de base. Certains vidéoprojecteurs ultra courte focale (grand angle) peuvent même projeter une grande image avec moins de 60 cm de recul. Quant aux projecteurs portables (picoprojecteurs), ils vous suivent partout pour projeter vos contenus où vous voulez ! Ce qui restait du domaine du rêve, il y a peu, devient possible : imaginez une image de plus de deux mètres de large dans votre salon !

Trier par
Chargement…

Choisir un vidéoprojecteur

Le vidéoprojecteur, c'est l'assurance d'une séance cinéma ultra-réaliste, avec une complète immersion au coeur de l'action grâce à une image de taille XXL. Notre sélection comprend des vidéoprojecteurs adoptant différentes technologies (DLP, LCD, tri-LCD, LCOS, D-ILA, SXRD). Ils sont rigoureusement choisis parmi les plus grandes marques (Optoma, JVC, Sony, Epson, Benq) pour vous offrir une parfaite qualité d'image, en définition standard, en haute définition 1080p voire en UHD (4K), avec des films en 2D et/ou en 3D. Quelles que soient vos envies, n'hésitez pas à contacter nos conseillers pour répondre à vos questions et vous aider dans votre choix.

Pourquoi acheter un vidéoprojecteur ?

À l'heure actuelle, le vidéoprojecteur est le seul appareil qui ne limite pas la taille de l'image projetée (sauf pour les pico-projecteurs LED). En fonction de la dimension de votre pièce, un vidéoprojecteur peut projeter des images de plus de 5 mètres de base. Nous vous conseillons tout de même de ne pas dépasser 4 mètres de base, afin de conserver une bonne définition d'image et une uniformité dans la luminosité.

Vidéoprojecteur Sony VPL-HW65ES

Le réalisme saisissant des images délivrées par le vidéoprojecteur Sony VPL-HW65ES découle en premier lieu de ses panneaux SXRD très performants. Ceux-ci bénéficient d'un espacement entre pixels extrêmement réduit pour offrir des images à la netteté irréprochable.

Avez-vous un usage vidéo (télévision, cinéma, sport) ou informatique (travail, présentations) ?

Aujourd'hui, les possibilités offertes par le Blu-ray, les jeux vidéo en haute définition ainsi que la TNT HD, le Blu-ray UHD et les services de vidéo en ligne en HD / UHD 4K permettent un affichage de grande qualité sur des dimensions d'écran vraiment importantes, jusqu'à plus de 4 mètres de large. En fait, cela dépendra toujours des limites imposées par la taille de votre salon. Pour profiter d'une grande image chez soi, choisissez a minima un vidéoprojecteur HD Ready ou un vidéoprojecteur Full HD et même un vidéoprojecteur UHD 4K si votre budget le permet. C'est la garantie d'un achat pérenne et d'une qualité d'image en parfaite adéquation avec les sources vidéo les plus récentes.

Pour un usage informatique, un vidéoprojecteur offrant une résolution SVGA (800 x 600 pixels) est suffisant pour l'affichage de logiciels de type PowerPoint (présentation de diaporama). Dès que l'on sort du registre "Présentation PowerPoint", les modèles de résolution XGA et supérieure deviennent indispensables si l'on ne veut pas perdre énormément en définition. Pour une entreprise, dans le cadre d'un usage polyvalent, un vidéoprojecteur XGA ou supérieur sera plus couramment utilisé. Ces modèles sont plus onéreux que leurs homologues SVGA, mais nécessaires aussi en vidéo pour projeter de la TVHD. Les projecteurs haut de gamme sont très fréquemment calibrés en haute résolution.

Vidéoprojecteur Epson EH-TW7100

Le vidéoprojecteur Epson EH-TW7100 peut projeter du contenu 4K UHD à partir d’une console de jeux vidéo, d’un décodeur, d’un lecteur Blu-ray 4K Ultra HD, d’une tablette ou d’un autre appareil grâce aux deux ports HDMI.

Compatible TVHD

Cette appellation signifie que le vidéoprojecteur est en mesure de recevoir des signaux haute définition (720p et 1080i) et d'afficher une image recompressée afin de s'adapter à sa résolution native.

Vidéoprojecteurs HD Ready

On retrouve encore le label sur les vidéoprojecteurs compatibles avec la télévision haute définition (TVHD). La haute définition est une vraie évolution de la qualité d'image, pour un téléviseur comme pour un vidéoprojecteur. L'affichage d'une vidéo HD offre un détail et un piqué bien supérieurs à ce que nous connaissions habituellement dans un salon. Aujourd'hui quasiment tous les programmes de la TNT sont diffusés en haute définition, il est donc préférable d'opter pour ce type de résolution pour regarder ses émissions et ses séries TV préférées dans de bonnes conditions… La labélisation HD Ready impose à l'appareil plusieurs contraintes. Les critères des appareils dits HD Ready sont :

  • la capacité à afficher une image en HD avec une résolution minimale de 720 lignes,
  • la capacité à recevoir tous les formats de vidéo HD : 720p et 1080i,
  • le devoir d'intégrer une interface HDCP, permettant la protection des contenus. Souvent via les prises vidéo numériques HDMI et/ou DVi.

Vidéoprojecteurs Full HD

L'appellation Full HD signifie que le vidéoprojecteur en question peut afficher jusqu'à 1920 x 1080 pixels. Si l'on compare un téléviseur ou un vidéoprojecteur dit Full HD avec un vidéoprojecteur HD Ready, on constate que ce dernier affiche en général une résolution de 1024 x 720, 1280 x 768 pixels ou 1366 x 768 pixels, cela dépend souvent des constructeurs. La résolution Full HD est calibrée pour s'adapter idéalement à la définition de la vidéo filmée à l'origine par une caméra haute définition et diffusée par un lecteur Blu-ray.

Logo Full HD

Tout savoir la télévision numérique haute définition

Vidéoprojecteurs ultra haute définition 4K

Les récents vidéoprojecteurs UHD 4K présentent la solution parfaite pour obtenir une image ultra réaliste de très grande dimension sans réelle limite de taille. Avec une résolution de 8 millions de pixels (3840 x 2160 pixels), la technologie de ces vidéoprojecteurs 4K ultra haute définition permet de projeter une très grande image avec une profondeur de champ et un niveau de détails exceptionnels, grâce à des pixels très petits, quasiment imperceptibles.

Logo Ultra HD

Tous les vidéoprojecteurs UHD 4K

Vidéoprojecteur ultra courte focale

Un vidéoprojecteur à focale ultra courte se positionne au pied du mur ou de l'écran de projection. Dans les faits, il peut donc être placé sur un meuble audio-vidéo. Il se trouve ainsi aux côtés de vos électroniques : lecteur Blu-ray, amplificateur, décodeur satellite, etc. S'il est utilisé dans une pièce faiblement lumineuse, il peut remplacer un téléviseur. On pourra alors lui associer un décodeur TNT HD par exemple. La plupart des vidéoprojecteurs ultra courte focale disposent d'un haut-parleur, voire d'une barre de son intégrée. Il n'est donc pas indispensable d'investir dans un amplificateur et des enceintes supplémentaires.

Tous les vidéoprojecteurs ultra courte focale

Projecteurs portables et picoprojecteurs

Compact, léger et facile à transporter, un picoprojecteur est un mini vidéoprojecteur conçu pour projeter une grande image (de 1 à 2 m de diagonale, voire plus) depuis un smartphone ou un ordinateur, connecté avec un câble ou sans fil. Certains projecteurs portables se contentent d'une définition modeste, d'autres sont en définition Full HD 1080p. La plupart intègrent un lecteur multimédia USB compatible avec de multiples formats de fichiers audio et vidéo, voire bureautique. Les pico-projecteurs les plus complets adoptent une batterie rechargeable pour être utilisés en complète autonomie. Leur format ultra compact les destine principalement à un usage nomade. Ils se glissent facilement dans un sac à dos ou une besace pour vous suivre en week-end chez des amis, en vacances à l'hôtel ou au camping, pour projeter photos et vidéos sur toute surface plane blanche ou très claire. Certains professionnels les utilisent même pour des présentations PowerPoint lors de leurs déplacements.

Tous les vidéoprojecteurs portables et picoprojecteurs

La 3D

La technologie d'affichage en 3 dimensions offre une immersion totale au coeur de l'image avec beaucoup de réalisme et une qualité visuelle époustouflante. On est bien loin de vieux films 3D anaglyphes aux couleurs dénaturées qui nécessitaient le port de lunettes avec un filtre bleu et un filtre rouge ! Désormais, la 3D s'affiche en haute définition avec une colorimétrie aussi riche qu'en 2D.

Voir toutes les lunettes 3D

Lunettes Xpand 3D Glasses Lite RF

Les lunettes Xpand 3D Glasses Lite RF sont donc destinées à fonctionner avec tous les téléviseurs 3D utilisant la synchronisation RF (radiofréquences).

Si les téléviseurs offrent le choix entre la technologie 3D Active et la technologie 3D Passive, le monde de la vidéoprojection fait appel exclusivement à la 3D Active :

  • La 3D active nécessite des lunettes à obturateur qui ont besoin d'être alimentées en énergie pour fonctionner (piles ou batterie rechargeable). L'écran ou le vidéoprojecteur diffuse alternativement une image destinée à l'oeil droit puis une image destinée à l'oeil gauche, plusieurs dizaines de fois par seconde (50 images droites alternées avec 50 images gauche par seconde avec un vidéoprojecteur offrant une fréquence de rafraîchissement de 100 Hz). Les lunettes actives intègrent un module synchronisé avec le vidéoprojecteur qui déclenche autant de fois par seconde l'ouverture et la fermeture de chaque verre (qui devient alternativement transparent puis noir), pour que chaque oeil reçoive l'image qui lui est destinée. Le cerveau n'a plus qu'à réunir ces images pour percevoir l'image tridimensionnelle.

  • La 3D passive fait appel à des lunettes polarisantes, légères et peu couteuses, comparables à celles utilisées dans la plupart des salles de cinéma 3D. En technologie 3D passive, le téléviseur diffuse une double image tramée et polarisée, les lignes paires constituant une image destinée à un œil, les lignes impaires une image destinée à l'autre œil. Chaque verre de la paire de lunettes ne laisse passer qu'une seule des deux images. Le cerveau se charge ensuite de les réunir pour offrir une perception 3D. Cette technologie d'affichage 3D n'existe pas en vidéoprojection, sauf en installant deux vidéoprojecteurs chargés chacun de diffuser soit l'image pour l'oeil gauche, soit l'image pour l'oeil droit. Outre qu'elle est plus couteuse - il faut deux vidéoprojecteurs identiques ! - cette solution implique une installation et des réglages complexes.

Le point sur la synchronisation des lunettes 3D en vidéoprojection
Il existe 2 technologies différentes pour synchroniser les lunettes avec le vidéoprojecteur :

  • La synchronisation RF (radio-fréquences) utilise des ondes radio pour synchroniser les lunettes 3D. Le vidéoprojecteur intègre un émetteur RF qui envoie les données de synchronisation au récepteur intégré aux lunettes,
  • La synchronisation DLP Link est disponible uniquement sur les vidéoprojecteurs exploitant la technologie de projection DLP. Intégrée directement dans la puce DLP du projecteur, elle permet de synchroniser les lunettes 3D au projecteur en permanence, grâce à un signal spécifique inséré de manière transparente entre chaque trame vidéo. 

Un rapport compacité / taille d'image inégalable

De plus en plus petits, les projecteurs vidéo dépassent rarement la dimension d'une feuille A4 (sauf pour les modèles haut de gamme). La forte puissance de la lampe nécessitant la présence d'une ventilation adéquate, c'est cette dernière qui influe le plus sur la taille du projecteur. Les plus petits projecteurs sont généralement les plus bruyants du fait du manque de place pour une ventilation à la fois discrète et efficace.

Le choix d'un vidéoprojecteur est, avant toute considération, déterminé par l'endroit où il va être positionné par rapport à l'écran.

Projecteur à focale ultra courte (Très Grand Angle) : à 50 cm, je projette une image de plus de 2 m de base.
Projecteur à focale courte (Grand Angle) : à 4 m, je projette une image de 3,5 m de base.
Projecteur classique : à 4 m je projette une image de 2 m de base.
Projecteur à focale longue (Fond de Salle) : à 4 m je projette une image de 1 m de base.

Voir le calculateur d'écran pour choisir votre écran ou votre projecteur en fonction du vidéoprojecteur et de son emplacement

Schéma explicatif de la position optimale d'un vidéoprojecteur.

Plus l'image est grande, plus les pixels qui composent l'image sont grands, moins la définition est bonne et plus les spectateurs ont besoin de recul.

La luminosité

La luminosité est déterminante dans le cas d'une projection en semi-obscurité ou en plein jour. Elle s'exprime en Lumens ANSI. Si la projection nécessite toujours la pénombre (ou mieux, l'obscurité), un vidéoprojecteur lumineux sera indispensable pour les grandes tailles d'écran. Nous ne proposons que des modèles d'au moins 500 lumens ANSI. Les projections de jour exigent des appareils d'au moins 2000 lumens ANSI pour que l'image soit correctement visible. Le ratio de contraste est dans ce cas une donnée peu importante.

Le ratio de contraste

Le contraste est essentiel en utilisation home-cinéma. Il s'exprime par un rapport XXXX:1 qui indique le rapport de valeur entre le noir et le blanc. Pour un usage en entreprise, on privilégiera une forte luminosité, car la projection se fait rarement en obscurité totale alors que dans une utilisation home-cinéma, il est fortement recommandé de faire le noir complet (pour une meilleure définition des couleurs). Dans ce cas, pour une configuration home-cinéma, on privilégie un contraste élevé par rapport à la valeur de la luminosité, alors moins importante. Exigez au moins 3000:1 de contraste pour un vidéoprojecteur dédié au home-cinéma.

Le local a tendance à réduire le contraste réel de l'image. Les murs environnant l'écran, souvent de couleur claire, diffusent la lumière et en renvoient une partie vers l'écran ce qui a pour effet de réduire le contraste final. Un vidéoprojecteur trop lumineux n'est donc pas adapté. Pour tirer parti des meilleurs projecteurs, il est donc préférable d'avoir un environnement sombre autour de l'écran. C'est bien-sûr plus simple avec une salle dédiée, mais souvent un rideau sombre peut considérablement améliorer le contraste final. Dans le cas d'une salle dédiée, le plafond et les murs seront sombres et mats comme une salle de cinéma.

Vidéoprojecteur Optoma EH470

Conçu pour projeter une grande image en haute définition 1080p (jusqu'à 8 m de diagonale au format 16/9), il offre un ratio de contraste de 20 000:1 et une luminosité maximale de 5000 lumens qui vous garantissent des images de qualité, même dans une pièce partiellement éclairée.

Qu'est-ce que l'Offset ?

En vidéoprojection, le terme Offset désigne l'écart de hauteur entre le plan de l'objectif du vidéoprojecteur (posé horizontalement) et la limite haute de l'image projetée. Ce décalage est lié à la conception même de l'optique du vidéoprojecteur. Il n'est donc pas réglable.

La valeur de l'Offset s'exprime en pourcentage de la hauteur de l'image projetée :

  • un Offset à 100 % signifie que le haut de l'image est positionné à une hauteur correspondant à 100 % de la hauteur de l'image projetée par rapport à l'axe de l'objectif (le bas de l'image projetée est donc situé sur le même plan que l'objectif),
  • un Offset à 125 % signifie que le haut de l'image est positionné à une hauteur correspondant à 125 % de la hauteur de l'image projetée par rapport à l'axe de l'objectif (le bas de l'image projetée est décalé vers le haut d'une valeur correspondant à 25 % de sa hauteur).

Ainsi, avec un Offset de 125 %, pour une image projetée de 1 mètre de hauteur, le bas de l'image se situe 25 cm au-dessus du plan de l'objectif, et le haut de l'image 125 cm au-dessus de ce plan.

Valeur d'Offset

La valeur d'Offset permet de placer le vidéoprojecteur dans un axe différent, sans avoir recours à la correction trapèze.

Une valeur d'Offset importante permet de décaler l'axe projecteur / image sans déformation de cette dernière, donc sans avoir recours à une correction trapèze. Ainsi, on peut poser le vidéoprojecteur bien à plat sur une table basse et projeter une image au-dessus du niveau de cette table basse, ou bien d'installer le vidéoprojecteur au plafond et projeter une image vers le bas, sans incliner le projecteur. Ainsi, l'image ne subit pas de déformation.

À l'inverse, avec un vidéoprojecteur dont l'Offset est de 100 %, il faut soit placer le vidéoprojecteur exactement dans l'axe horizontal du bas de l'image (ou du haut de l'image en montage plafond), soit l'incliner, avec pour résultat une déformation de l'image à corriger dans les limites de la correction trapèze.

Correction trapèze et Lens Shift

La correction trapèze (appelée aussi keystone) est un procédé électronique destiné à corriger la géométrie de l’image. On est parfois contraint d'incliner le projecteur vers le haut ou vers le bas ou de l’orienter vers la gauche ou vers la droite pour projeter sur l’écran. L'image est alors déformée, avec des bords verticaux ou horizontaux non parallèles. Cette forme de trapèze peut être corrigée grâce à un traitement numérique. Celui-ci comprime les pixels en les déformant, sur une plage de ± 30 degrés (variable suivant les projecteurs), afin de rétablir la géométrie de l'image qui retrouve ainsi une forme parfaitement rectangulaire.

Correction trapèze (Keystone)

La correction trapèze permet de rétablir le parallélisme des bords horizontaux et verticaux de l’image lorsque le vidéoprojecteur n’est pas parfaitement face à l’écran.

Le Lens Shift (décalage optique en français) est un procédé mécanique de décentrement. Il s'agit d'un décalage des lentilles du vidéoprojecteur qui permet de déplacer l’image horizontalement et verticalement sans la déformer. C'est particulièrement utile lorsqu’on ne peut pas placer le projecteur exactement dans l’axe de l’écran.

Lens Shift

Le lens shift agit directement sur l’alignement des lentilles pour décaler l’image en hauteur et en largeur sans la dégrader.

Les technologies de projection : DLP, 3LCD, SXRD, D-ILA

Avec la technologie de projection DLP, la lumière de la lampe traverse une roue colorimétrique composée des trois couleurs primaires (rouge, vert, bleu). Elle est ensuite réfléchie par une puce composée de miroirs microscopiques représentant chacun un pixel de l'image. Chaque miroir peut être actionné plusieurs milliers de fois par seconde pour réfléchir plus ou moins de lumière vers l’objectif. Un pixel peut ainsi être affiché plus ou moins lumineux, ou noir s’il est orienté en dehors de l’axe de l’objectif, vers un matériau absorbant la lumière. L'image est ainsi créée en projetant successivement ses composantes rouge, vert et bleu. Grâce à la persistance rétinienne, le cerveau recompose ensuite l'image en couleur.

La technologie DLP présente un inconvénient pour certaines personnes qui perçoivent des “traînées” de couleur primaire à l’image, avec un effet de type "stroboscopique", sur les scènes d’action rapide ou sur les images très contrastées. Pour contrer cela, les fabricants utilisent de plus en plus des roues colorimétriques dotées de plusieurs segments de couleurs qui tournent à très haute vitesse, ou une source lumineuse LED RVB (rouge vert bleu) sans roue chromatique. Cela a pour effet de réduire drastiquement voire éliminer cet effet arc-en-ciel.

Roue colorimétrique utilisée en vidéoprojection DLP

Avec un projecteur DLP, la lumière blanche traverse une roue chromatique qui tourne à haute vitesse pour afficher les composantes rouge, verte et bleue de l’image.

La technologie 3LCD défendue par Epson exploite trois micro-panneaux LCD (un par couleur primaire). Un système de miroirs dichroïques sépare la lumière blanche de la lampe en trois couleurs primaires (rouge, vert et bleu). Chaque matrice LCD traversée par la lumière crée une image distincte et les trois images RVB sont ensuite superposées à l'aide d'un prisme pour former une image en couleurs, projetée à l'écran à travers l’objectif.

Le vidéoprojecteur Epson-EH-TW9400W est un modèle exploitant la technologie de projection 3-LCD.

Les vidéoprojecteurs Epson exploitent la technologie de projection 3-LCD. La lumière blanche de la lampe est divisée en trois composantes primaires adressées à chacune des trois matrices LCD. L'image finale est ensuite recomposée en réunissant ses trois composantes rouge, verte et bleue grâce à un prisme.

Les technologies de projection SXRD et D-ILA développées respectivement par Sony et JVC combinent le meilleur du DLP et du LCD. Elles exploitent la technologie LCoS (Liquid Crystal on Silicon) qui fonctionne par décomposition et réflexion de la lumière. La lumière blanche de la lampe est divisée en trois faisceaux RVB. Chacun est dirigé vers une des trois matrices chargées de produire l’image dans une composante couleur (rouge, vert et bleu). Les micro miroirs qui tapissent le fond de chacune d’elles réfléchissent alors la lumière vers un prisme. Celui-ci combine les trois composantes de l’image avant de la diriger vers l’objectif. Les technologies SXRD et D-ILA offrent un temps de réponse très rapide et un excellent contraste.

Technologie SXRD Sony

Technologie SXRD Sony : la lumière de la lampe est divisée en 3 flux distincts dirigés séparément vers chacune des matrices de couleur primaire (rouge, vert, bleu). Un prisme réunit ensuite les trois flux lumineux en un seul, dirigé vers l'optique pour projeter l'image.

La connectique

Les entrées disponibles sont : vidéo-composite, S-Vidéo, RGB-YUV, Data (RGB composantes pour l'informatique), DVi et HDMI. Suivant la ou les sources que vous allez connecter à votre vidéoprojecteur, veillez à toujours utiliser la liaison qui offre le maximum de définition quant à la qualité d'image (privilégiez au maximum la liaison HDMI, ou a défaut DVi).

Benq W5700 : la connectique

La connectique du vidéoprojecteur UHD-4K BenQ W5700 comprend deux entrées HDMI au standard 2.0b (HDCP2.2) qui prennent en charge les flux UHD-4K jusqu'à 60 Hz. Il dispose également de deux entrées USB multimédia (USB 2.0 et USB 3.0) et d'un port USB alimenté pour l'alimentation d'un Chromecast Ultra, par exemple.

Un support pour vidéoprojecteur se révèle vite indispensable en usage sédentaire, dès lors que vous faites une utilisation régulière de votre appareil. C'est également une solution d'intégration idéale pour une salle dédiée. Le support plafond facilite un placement optimal du vidéoprojecteur en fonction de sa focale et de la taille de l'image désirée. Une fois l'appareil en place et les câbles tirés, vous faites les réglages une bonne fois pour toutes ! Rien de plus agaçant, en effet, que de devoir à chaque projection refaire les réglages lorsqu'on utilise son vidéoprojecteur posé sur une table et qu'on le range dans sa sacoche une fois le film terminé...

Tous les supports proposés ici sont universels et sont donc compatibles avec la majorité des vidéoprojecteurs. Certains modèles sont orientables et inclinables, d'autres ont une potence réglable en hauteur et certains disposent même d'un système pour passer les câbles. Pour chaque support, nous indiquons la charge maximale supportée afin que vous puissiez choisir le modèle le plus adapté à votre vidéoprojecteur.