HiFiMAN HE-400

Indisponible à la vente

Découvrez son remplaçant : HiFiMAN HE-400SE
HIFIMHE400

Description

Points forts

  • Superbe design néo-rétro
  • Qualité de fabrication
  • Reproduction vive et équilibrée
  • Basses profondes
  • Largeur et aération de la scène sonore

HiFiMAN HE-400

Le casque HiFiMAN HE-400 est le premier modèle de la gamme de casques hi-fi du fabricant américain adoptant la technologie de transducteur Planar Magnetic, également appelé casque orthodynamique.

Le casque haute-fidélité HiFiMAN HE-400 est un modèle circum-aural ouvert équipé de deux transducteurs planar magnétiques. Ces derniers sont montés dans une coque laquée bleue, l'arrière du transducteur pouvant aisément "respirer" au travers d'une large grille métallique noire. Sur sa partie inférieure, chaque oreillette présente un connecteur à vis plaqué or destiné à recevoir le câble en Y détachable. Les larges oreillettes enveloppantes et moelleuses à souhait sont recouvertes de cuir souple au toucher très agréable. Les supports des coques sont articulés et disposent d'un système de réglage indépendant, au niveau de la jonction avec l'arceau. Celui-ci est entièrement rembourré et recouvert de cuir noir.

Livré dans un luxueux coffret noir, le casque HiFiMAN HE-400 séduit par ses lignes néo-rétro élégantes et équilibrées. La qualité des matériaux utilisés et le niveau de finition irréprochable contribuent également à l'attractivité exercée par ce très beau casque. La prise en main confirme le sérieux de la construction et la solidité de l'ensemble. Le câble a lui aussi fait l'objet de toutes les attentions du fabricant : les conducteurs bénéficient d'un blindage efficace, le connecteur mini-jack plaqué or et sa fiche moulée sont taillés pour résister à de nombreuses connexions/déconnexion et les connecteurs à relier aux oreillettes sont plaqués or et sécurisés par vissage.

Une fois chaussé, le casque HiFiMAN HE-400 ne parait pas ses 440 grammes tant il est confortable. Montées sur pivots, les larges oreillettes recouvertes de cuir sont idéalement positionnées, entourant bien le pavillon de l'oreille sans exercer de pression excessive sur le crâne. À l'écoute, on retrouve cette sonorité typique des casques orthodynamiques avec un son chaud, très détaillé et sans aucune distorsion. Les basses sont généreuses, fermes et très vives, sans jamais être envahissantes. Les voix bénéficient d'une très bonne définition, avec ce côté incarné très séduisant et les aigus, quoiqu'un peu en retrait par rapport à des transducteurs dynamiques conventionnels, bénéficient d'une belle extension. La conception (très) ouverte de ce casque HiFiMAN offre à la scène sonore une aération remarquable : le placement des instruments et des artistes est très naturel et ne se confine pas dans le pavillon de l'oreille. Jamais l'écoute ne se révèle fatigante, même après de longues sessions, et l'on se surprend à découvrir ça et là sur les morceaux choisis, des petits arrangements ou des inflexions de voix jusqu'ici passés inaperçus.

Un design très réussi alliant élégance et confort, une construction soignée faisant appel à des matériaux de qualité et des prestations audio d'un excellent niveau : il n'en faut pas plus pour faire du casque HiFiMAN HE-400 une référence incontournable dans sa gamme de prix.

Caractéristiques

Construction
Type : ouvert
Couplage : circum-aural
Transducteur : planar magnétique, 50 mm
Arceau réglable, gainé de cuir
Larges oreillettes enveloppantes, revêtement cuir

Mesures
Impédance : 35 ohms
Sensibilité : 92.5 dB @ 1 kHz / 1 mW
Réponse en fréquence : 20 - 35 000 Hz

Câble
Câble en Y détachable
Conducteurs cuivre OFC
Connecteur mini-jack mm droit, plaqué or
Adaptateur jack 6.35 mm plaqué or
Longueur du câble : 3 mètres

Généralités
Poids : 440 g
Livré dans un coffret Luxe avec un étui de transport en tissu

Presse

On remarque une très grande articulation dans les hautes fréquences. On entend vraiment le claquement des cordes de guitare et des consonnes sur les paroles. La dynamique est fantastique, les cordes et les percussions font preuves à la fois de réalisme et de délicatesse. Le HE-400 dénote une pré-éminence (sans aucune exagération toutefois) du médium, ce qui rend les voix plus claires. La spatialisation est bonne. Les nombreuses percussions sur le morceau Creek (Arroio) tiré de l'album Free du percussionniste brésilien Airto semblaient vrombir autour de ma tête comme autant de bourdons enragés. Les basses du HE-400 sont bien définies, même si elles ne sembleront pas assez profondes aux amateurs de basses échevelées. Elles sont parfaites à mon goût : il s'agit là d'un casque audiophile qui sonne très bien avec le rock pur et dur, même si les basses à très fort volume peuvent souffrir d'une distorsion plus prononcée qu'avec un bon casque doté de transducteurs dynamiques conventionnels.

C-Net

On remarque une très grande articulation dans les hautes fréquences. On entend vraiment le claquement des cordes de guitare et des consonnes sur les paroles. La dynamique est fantastique, les cordes et les percussions font preuves à la fois de réalisme et de délicatesse. Le HE-400 dénote une pré-éminence (sans aucune exagération toutefois) du médium, ce qui rend les voix plus claires. La spatialisation est bonne. Les nombreuses percussions sur le morceau Creek (Arroio) tiré de l'album Free du percussionniste brésilien Airto semblaient vrombir autour de ma tête comme autant de bourdons enragés. Les basses du HE-400 sont bien définies, même si elles ne sembleront pas assez profondes aux amateurs de basses échevelées. Elles sont parfaites à mon goût : il s'agit là d'un casque audiophile qui sonne très bien avec le rock pur et dur, même si les basses à très fort volume peuvent souffrir d'une distorsion plus prononcée qu'avec un bon casque doté de transducteurs dynamiques conventionnels.

Head-Fi

On remarque une très grande articulation dans les hautes fréquences. On entend vraiment le claquement des cordes de guitare et des consonnes sur les paroles. La dynamique est fantastique, les cordes et les percussions font preuves à la fois de réalisme et de délicatesse. Le HE-400 dénote une pré-éminence (sans aucune exagération toutefois) du médium, ce qui rend les voix plus claires. La spatialisation est bonne. Les nombreuses percussions sur le morceau Creek (Arroio) tiré de l'album Free du percussionniste brésilien Airto semblaient vrombir autour de ma tête comme autant de bourdons enragés. Les basses du HE-400 sont bien définies, même si elles ne sembleront pas assez profondes aux amateurs de basses échevelées. Elles sont parfaites à mon goût : il s'agit là d'un casque audiophile qui sonne très bien avec le rock pur et dur, même si les basses à très fort volume peuvent souffrir d'une distorsion plus prononcée qu'avec un bon casque doté de transducteurs dynamiques conventionnels.

Headfonia

On remarque une très grande articulation dans les hautes fréquences. On entend vraiment le claquement des cordes de guitare et des consonnes sur les paroles. La dynamique est fantastique, les cordes et les percussions font preuves à la fois de réalisme et de délicatesse. Le HE-400 dénote une pré-éminence (sans aucune exagération toutefois) du médium, ce qui rend les voix plus claires. La spatialisation est bonne. Les nombreuses percussions sur le morceau Creek (Arroio) tiré de l'album Free du percussionniste brésilien Airto semblaient vrombir autour de ma tête comme autant de bourdons enragés. Les basses du HE-400 sont bien définies, même si elles ne sembleront pas assez profondes aux amateurs de basses échevelées. Elles sont parfaites à mon goût : il s'agit là d'un casque audiophile qui sonne très bien avec le rock pur et dur, même si les basses à très fort volume peuvent souffrir d'une distorsion plus prononcée qu'avec un bon casque doté de transducteurs dynamiques conventionnels.

Sound&Vision

Avis

Questions/réponses