Transports numériques

Transports numériques : notre sélection

149 €
5
Filtre USB, type B, isolation galvanique, technologie REgenerate.
199 €
5
Isolation galvanique, re-synchronisation du signal, alimentation à très faible bruit, PCM, DSD/DSoP, Dolby Digital/DTS.
690 €
4,7
Mécanique optique exclusivement audio, technologie Cambridge S3 Servo, sorties numériques S/PDIF.

Un transport numérique est un appareil destiné à convertir les signaux audio numériques d'une interface (USB par exemple) vers une autre (S/PDIF par exemple). Équipé d'une horloge de haute précision, le transport audio numérique délivre un signal numérique épuré, prêt pour une conversion numérique-analogique optimale avec un DAC Audio.

Choisir un transport numérique

Un transport numérique est un appareil destiné à convertir les signaux audio numériques d'une interface (USB par exemple) vers une autre (S/PDIF par exemple). Équipé d'une horloge de haute précision, le transport audio numérique délivre un signal numérique épuré, prêt pour une conversion numérique-analogique optimale avec un DAC Audio.

Le transport numérique est une électronique audiophile qui s'adresse principalement aux détenteurs d'un DAC équipé uniquement d'entrées S/PDIF et qui souhaitent lire des fichiers audio de qualité CD ou Studio depuis un ordinateur.

La plupart des transports numériques sont ainsi équipés d'un contrôleur USB asynchrone et d'une horloge de haute précision. Lorsqu'ils sont connectés au port USB d'un ordinateur, ce n'est pas celui-ci qui détermine la cadence d'envoi des paquets de données audio, mais le transport lui-même.

L'horloge sert précisément à réguler ce flux de données et élimine toute collision de paquets, préjudiciable à la restitution des hautes fréquences. Le fameux jitter (effet néfaste qui a lieu lors de la conversion numérique/analogique) est ainsi maintenu à un très faible niveau.

Transport numérique M2TECH HiFace II RCA

À la différence d'un DAC qui convertit le flux audio numérique en signaux analogiques propres à une amplification, le transport numérique M2TECH HiFace II RCA extrait le flux numérique de la source et le "nettoie" de toutes ses interférences.

Comment choisir son transport numérique ?

Il faut avant tout choisir son matériel en fonction de la connectique. La plupart des transports disposent d'une entrée USB et parfois d'une entrée S/PDIF. En sortie, on trouve à la fois des sorties S/PDIF, coaxiales, RCA et optiques Toslink, mais également pour certains modèles coaxiale BNC, AES/EBU et même RJ-45 I2S.

EMOTIVA ERC-4

Pour faciliter son association avec vos électroniques, le transport numérique Emotiva ERC-4 bénéficie d'une connectique complète avec des sorties analogiques (RCA et XLR) et numériques (optique, coaxiale et AES/EBU).

Ensuite, il faut aussi prendre en compte les capacités du contrôleur USB embarqué. Si la plupart des transports sont compatibles avec les flux audio PCM 24 bits / 192 kHz, certains sont compatibles avec des résolutions plus élevées, jusqu'à 32 bits et 384 kHz, par exemple. Ils sont ainsi compatibles avec les fichiers audio DxD. Attention, le DAC connecté au transport numérique doit pouvoir gérer de tels flux audio numériques. La présence d'une entrée pour horloge externe peut être un plus pour une installation audiophile haut de gamme.

Un paramétrage logiciel important

Utilisé avec un ordinateur, le transport numérique nécessite l'installation de pilotes spécifiques afin de fonctionner en tant que périphérique audio USB classe 2 et supporter les flux audio d'une résolution supérieure à 24 bits et 96 kHz. Ce n'est pas le cas avec Mac OS. Cependant, les deux systèmes d'exploitation doivent être paramétrés de façon à ne pas altérer le flux numérique transmis. Sous Windows, le logiciel gratuit Foobar2000 doit être utilisé avec son module optionnel ASIO. Sous Mac OS, il faut contourner le mode CoreAudio et lui préférer le mode Integer dans les préférences du logiciel de lecture (activé par défaut dans Audirvana par exemple).