McIntosh : tout savoir sur la marque

Espace passion McIntosh

Fondée en 1949 par Frank McIntosh, la société McIntosh Laboratory est connue pour ses systèmes audio domestiques haut de gamme conçus pour offrir une expérience musicale et cinématographique d’exception.

Avec leur vu-mètres bleus, leur lettrage vert et leur esthétique unique, les électroniques McIntosh sont instantanément reconnaissables.

Avec leur identité visuelle unique et leurs performances saisissantes, les électroniques McIntosh capturent le cœur des audiophiles depuis des décennies en proposant un catalogue toujours plus fourni composé d’alimentations séparées, d’amplis casque, d’amplis de puissance, d’amplis hi-fi stéréo, d’amplis home-cinéma, d’enceintes connectées, de conditionneurs secteur, de DAC audio portables et DAC audio USB, d’enceintes connectées, de lecteurs CD, de lecteurs réseau audio, de platines vinyle, de préamplis hi-fi, de préamplis home-cinéma, de préamplis phono, de serveurs audio, ainsi que  de chaînes compactes.

Les électroniques McIntosh sont rapidement devenues synonyme d’élégance et de performances sonores.

Les fameux vumètres bleus McIntosh sont reconnus dans le monde entier comme le symbole d’une reproduction sonore naturelle, détaillée et dynamique. Avec une chaîne stéréo ou un home-cinéma McIntosh, les auditeurs ont la possibilité de créer leur propre expérience audio haut de gamme et de vivre véritablement la musique. Conçues et fabriquées à la main dans l’usine McIntosh située à Binghamton dans l'État de New York, les électroniques McIntosh sont développées pour restituer tous les détails et la dynamique qui donnent vie à la musique. C’est pourquoi la chronologie de McIntosh est liée à de nombreux grands événements de l’histoire. Du discours d'investiture du président Lyndon Johnson à Woodstock en passant par le célèbre "Wall of Sound" du groupe Grateful Dead, McIntosh n'a pas seulement été témoin de l'histoire de la musique, mais en fait partie intégrante.

Naissance de la marque

C’est dans la petite ville de Silver Spring dans l'État du Maryland que McIntosh Laboratory voit le jour en 1949. Frank McIntosh, ancien consultant en conception pour les stations de radiodiffusion et de télévision et fondateur de la marque, engage Gordon Gow pour l'aider à concevoir un amplificateur à haute puissance et faible distorsion. Cet amplificateur devient le McIntosh 50W-1 et utilise alors le premier circuit breveté de McIntosh, le circuit à couplage unitaire. Celui-ci est d’ailleurs toujours utilisé pour les électroniques actuelles de la marque. Il ne faudra pas longtemps à McIntosh pour attirer l’oreille des mélomanes qui découvrent que les amplificateurs McIntosh ajoutent une nouvelle dimension à leur système audio domestique et leur permet de profiter d’un son d’un naturel alors rarement atteint. 

Frank McIntosh et Gordon Gow

Frank McIntosh (droite) et Gordon Gow (à gauche), fondateurs de McIntosh Laboratory.

Les années 50 marquent une période d'expansion pour McIntosh, aussi bien pour le catalogue que pour les locaux de la marque elle-même. Sidney Corderman rejoint l’entreprise en 1951 en tant que responsable de la recherche, de l'ingénierie et du développement. Ce dernier conçoit le circuit du premier ampli de puissance McIntosh, le AE2 lancé la même année, suivi par le préampli C8. En 1954, McIntosh lance les amplificateurs de puissance MC30 et MC80 adoptant un design qui deviendra la signature esthétique de la marque et que l’on retrouve encore aujourd’hui : tubes apparents, châssis chromé et logo McIntosh en façade. Cette rapide croissance engendre alors un besoin d'espace pour répondre à la demande ainsi que pour accommoder l’offre grandissante de la marque. En 1956, McIntosh fait construire de nouveaux locaux à Binghamton dans l'État de New York. Après 8 mois de construction, la société s’installe à l’endroit où elle se trouve encore aujourd’hui, le bâtiment a continué quant à lui de grandir avec l'entreprise.

Publicité d’époque pour le McIntosh MC30.

Publicité d’époque pour le McIntosh MC30.

Une enseigne emblématique

Les années 1960 ont été marquées par l'innovation et ont vu l'apparition d’un nouvel élément de design devenu un classique de la marque : la célèbre façade en verre décorée du logo McIntosh et illuminée en bleu. Au cours de cette décennie, McIntosh continue de s’imposer avec les amplificateurs à tubes MC225, MC240 et MC275, tous assemblés à la main aux États-Unis, dans les locaux de Binghamton. En 1969, McIntosh s’exporte au-delà des murs du salon et les puissants amplificateurs à tubes MC3500, capables de développer jusqu’à 300 watts, sont utilisés pour sonoriser le fameux festival de musique Woodstock.

Amplificateurs McIntosh Woodstock

Les amplificateurs MC3500 et MI200 ont été utilisés pour sonoriser le festival Woodstock.

Dans les années 1970, McIntosh continue de se développer en proposant de nouvelles électroniques et en élargissant les gammes faisant déjà partie de son offre. Après avoir été officiellement ouverte en 1967, la division enceintes de McIntosh présente ses premiers modèles au début des années 70. La gamme d’enceintes ML s’étend alors de la ML1C, un modèle 4 voies doté d’un haut-parleur de grave de 12" (30 cm), d’un haut-parleur de médium de 8" (20 cm) associé à un haut-parleur à dôme souple de 1-1/2" (4 cm) pour le haut médium et d’un tweeter de 2-1/4" (7 cm), à l’imposante ML4C. Ce mastodonte à l’apparence d’un buffet est un modèle 5 voies avec quatre haut-parleurs de grave de 12", un médium inférieur de 8", deux médiums de 1-1/2" à dôme souple, deux médiums supérieurs de 1-1/2" à dôme souple et deux tweeters de 2-1/4", et affiche un poids de 96 kg. Les enceintes McIntosh ne dérogent pas à la règle et associent performances haut de gamme et design unique, ce sont de véritables objets d’art associant esthétique et performances sonores.

Prototype des enceintes McIntosh MLC4.

Prototype des enceintes McIntosh MLC4.

Version finale des enceintes McIntosh MLC4.

Version finale des enceintes McIntosh MLC4.

Les années 70 marquent également l’explosion en popularité des groupes de musique amplifiée et par conséquent la nécessité de sonoriser des espaces de plus en plus larges pour accueillir le public. Après avoir fait partie des constructeurs ayant sonorisé Woodstock, McIntosh inscrit une nouvelle fois son nom dans l’histoire de la musique avec le fameux mur de son du groupe Grateful Dead. Présenté en mars 1974 au Cow Palace de San Francisco, ce système de sonorisation titanesque est constitué de 586 haut-parleurs JBL et 54 tweeters Electro-Voice alimentés par 48 amplificateurs McIntosh MC2300 pour une puissance maximale totale de 28 800 watts. Capable d’assurer une restitution sonore de haute qualité jusqu’à près de 190 mètres et de couvrir une distance totale de 400 mètres, le Wall of Sound est à l’origine des systèmes de sonorisation à grande échelle que l’on retrouve dans les stades et salles de concerts actuelles.

Wall of Sound du groupe Grateful Dead

Le fameux Wall of Sound du groupe Grateful Dead constitué de 586 haut-parleurs JBL et 54 tweeters Electro-Voice alimentés par 48 amplificateurs McIntosh MC2300.

Frank McIntosh prend sa retraite en 1977 et laisse alors les rênes à Gordon Gow.

De nouvelles opportunités

Les années 1980 apportent à la fois de nouveaux défis et de nouvelles opportunités. La concurrence s’intensifie et McIntosh répond à l’apparition de nombreuses nouvelles marques en proposant des designs toujours plus innovants qui ont conquis une toute nouvelle génération de clients. En 1980, McIntosh frappe un grand coup et présente le MC 2500, un ampli de puissance colossal qui fera l’objet d’un brevet. Capable de développer 500 watts par canal (soit 1 kW au total) sur une plage de fréquences allant de 10 Hz à 100 kHz avec un niveau de distorsion de 0,02%, le McIntosh MC2500 est conçu pour répondre aux besoins des audiophiles à la recherche du Saint Graal sonore. Ce géant de 58 kg équipé des fameux vu mètres devenus signature de la marque est l'aïeul des amplis de puissance stéréo conçus pour alimenter efficacement de larges enceintes dans une grande pièce tels que les McIntosh MC312 ou MC462.

McIntosh MC2500

Affichant 58 kg sur la balance, le McIntosh MC2500 est un ampli de puissance colossal capable de développer jusqu’à 500 watts par canal.

Avec les célèbres enceintes XRT20, le fabricant propose un modèle qui diffère totalement du design traditionnel tout en offrant des performances de pointe. Ce système est composé d’une haute colonne équipée de 24 tweeters Philips de 1” (2,5 cm) à dôme souple associée à une enceinte embarquant deux haut-parleurs de grave de 12" (30 cm) et un haut-parleur de médium de 8" (20 cm). La colonne mesure près de 2 mètres de haut pour 25 cm de large et est composée de deux parties en tôle avec un placage en noyer. Les tweeters Philips étaient quant à eux fabriqués sur mesure spécialement pour McIntosh. Cette enceinte au design plus qu’inhabituel a été développée dans le but d’offrir un modèle spécifiquement adapté aux puissants amplificateurs de la marque et garantissant une restitution des aigus qui ne souffre pas de directivité verticale. Grand amateur d’opéra, le directeur général de McIntosh, Gordon Gow, fut parmi les premiers à installer une paire d’enceintes XRT20 chez lui pour retrouver tous les détails et toute l’émotion des concerts dans son salon.

McIntosh XRT20

Gordon Gow fut parmi les premiers à adopter une enceinte XRT20 dans son salon.

En 1985, McIntosh lance la MCD7000, la toute première platine CD de la marque. Proposée à 30 000 francs (soit un peu moins de 4600 €) à sa sortie, le MCD7000 suit le chemin inauguré par Sony trois ans plus tôt en se lançant dans l’aventure du CD audio.

MCFD7000

La platine MCFD7000, le premier lecteur CD conçu par McIntosh.

Continuant à poursuivre son objectif d’explorer au maximum le monde de la hi-fi, McIntosh étend son offre au Caraudio dans les années 90. La marque américaine propose alors des amplificateurs spécialement conçus pour alimenter le système audio des voitures. Disponibles avec ou sans vu mètre, ces amplificateurs McIntosh permettent aux audiophiles de retrouver les performances de leur système de salon dans l’habitacle de leur véhicule.

McIntosh Car Audio

Les amplificateurs embarqués McIntosh étaient disponibles avec ou sans le fameux vu mètre bleu.

L’amplificateur hi-fi à tubes McIntosh MC275, initialement lancé dans les années 60 fait son retour dans le catalogue de la marque en 1993 avec une nouvelle version développée à la mémoire de Gordon Gow, décédé en 1989. Les années 90 voient également l’arrivée du premier système intégralement certifié THX dans l’offre du constructeur américain. Constitué du préampli A/V McIntosh C39 avec Dolby Pro Logic intégré, de l’amplificateur 6 canaux MC7106 et des enceintes de la gamme HT, ce système McIntosh constitue une véritable révolution dans le monde du home-cinéma en offrant une expérience unique pour l’époque.

McIntosh C39

Le préampli A/V McIntosh C39 avec Dolby Pro Logic intégré est le premier modèle de la marque à être certifié THX.

Évolution et innovation

En 1999, McIntosh célèbre ses 50 ans et sort pour l’occasion un amplificateur à tubes en édition limitée, le MC2000. Doté d’un circuit conçu par Sidney Corderman, le père du McIntosh AE2 spécialement sorti de sa retraite pour l’occasion, est un ampli colossal de 61 kg adoptant une conception double mono de 2x130 Watts pour un effet stéréo optimal. En 2001, Charlie Randall est nommé président et directeur général, poste qu'il occupe encore aujourd'hui. Après avoir fait ses premiers pas dans le domaine de l’audio embarquée dans les années 90, McIntosh développe la radio Harley Davidson à montage sur socle en 2002. Vendue par les concessionnaires Harley Davidson, cette radio pouvait être ajoutée à de nombreux modèles Harley qui ne disposaient pas de système audio mobile. Toujours dans le domaine de l’audio embarqué, la Ford GT 100e anniversaire présentée en 2003 était équipée d'un système audio McIntosh conçu sur mesure.

Ford GT 100e anniversaire

L’intérieur de la Ford GT 100e anniversaire avec système audio McIntosh embarqué.

En 2005, McIntosh présente son système Reference au salon CES de Las Vegas. Désignée par certains spécialistes comme la meilleure installation hi-fi au monde, celle-ci se compose de deux enceintes colonne XRT2K, chacune pesant près de 237 kg, de deux amplificateurs à transistors MC2KW, d’un préampli à tubes C1100, d’un lecteur CD/SACD MCD600, d’un tuner MR87, d’un système decalibration acoustique MEN220 et d’un conditionneur secteur MPC1500.

McIntosh Reference

L’impressionnant système McIntosh Reference présenté au salon CES de Las Vegas.

Les années 2000 voient également l’arrivée d’un élément devenu emblématique de la marque : la platine McIntosh MT10. Lancée sur le marché en 2007, cette évolution de la platine MT5 adopte une conception audacieuse. Avec son large plateau en acrylique illuminé reposant sur un système d’amortissement à air et sa façade typique du design McIntosh arborant le fameux vu mètre bleu, la platine vinyle MT10 a été reconnue pour ses  ses performances musicales de haut vol.

platine McIntosh MT10

Le plateau en acrylique de la platine McIntosh MT10 mesure 6,5 cm d’épaisseur pour 5,5 kg et garantit une absorption optimale des vibrations.

Pour célébrer le 60e anniversaire de McIntosh en 2009, la marque lance le système audio intégré MXA60. Ce premier système intégré McIntosh hérite du patrimoine génétique “Mac” et le condense dans une mini-chaîne polyvalente. Capable de développer 2 x 75 watts en continu, ce système est doté d’un tube de préamplification 12AX7 trônant fièrement au milieu de la façade. Les enceintes sont quant à elles en aluminium extrudé en finition laquée noire et chacune est équipée d’un tweeter à dôme en titane de 19 mm et d’un haut-parleur de 10 cm monté dans une charge accordée en bass-reflex. Véritablement intemporelle, la mini-chaîne MXA60 sera suivie des modèles MXA70 et MXA80 qui reprennent sa conception en mettant à jour ses performances, notamment en lui intégrant un DAC plus performant.

McIntosh MXA60

La mini-chaîne McIntosh MXA60 et son esthétique typique de la marque arbore un tube de préamplification 12AX7 trônant entre deux vu mètres bleus.

McIntosh à l'ère du numérique

En 2012 McIntosh aborde le tournant du numérique et de la dématérialisation en proposant sa première enceinte sans fil : la McIntosh McAire. Compatible AirPlay et dotée d’un port USB audio, elle embarque 6 haut-parleurs alimentés par une amplification en classe D qui délivre jusqu’à 2 x 30 watts de puissance. La marque continue son excursion dans le monde du numérique avec l’application AP1 développée pour offrir la possibilité aux utilisateurs d'écouter de la musique stockée sur un iPhone, un iPad ou un iPod Touch en retrouvant le design McIntosh classique. Compatible AirPlay, l'application de contrôle permet de diffuser de la musique sans fil vers un système compatible, dont l’enceinte McIntosh McAire.

McIntosh McAire

La McIntosh McAire, l’élégante première enceinte sans fil de la marque.

Hi-fi traditionnelle et solutions modernes

L’expertise de McIntosh reste cependant la hi-fi de salon haut de gamme et le savoir-faire de la marque est mis en évidence avec l’ouverture du World of McIntosh Experience Center en 2015. Cette maison de ville de cinq étages située dans le quartier de SoHo à Manhattan est une salle d'exposition sur rendez-vous conçue pour présenter les équipements audio du groupe McIntosh aussi bien dans une situation d’auditorium que dans de grands salons, une cuisine et même au bord d’une piscine. Également utilisé comme espace événementiel, le World of McIntosh Experience Center accueille des concerts, des projections de films, des expositions d'art, des discours et des présentations.

World of McIntosh piscine

Parmi les multiples salles et auditorium du World of McIntosh Experience Center, on retrouve même une piscine sonorisée par les enceintes et électroniques de la marque.

En 2019 la platine vinyle tout-en-un McIntosh MTI100 fait son apparition. Véritablement unique dans sa conception, ce système compact regroupe un préampli à tubes, un étage d’amplification en classe D capable de développer 80 watts par canal, des entrées numériques, une entrée analogique ainsi qu’un récepteur Bluetooth, et bien entendu une platine vinyle. Il ne reste donc plus qu’à lui associer une paire d’enceintes.

McIntosh MTI100

Véritable système tout-en-un, la platine vinyle McIntosh MTI100 intègre un préampli à tubes, un étage d’amplification en classe D, des entrées numériques, une entrée analogique et un récepteur Bluetooth.

McIntosh renoue ses liens avec l’industrie automobile en 2021 et annonce sa collaboration avec Jeep pour la sortie des Jeep Cherokee L et Grand Wagoneer Concept, les premiers véhicules à être équipés d’un système audio McIntosh intégral de série. Le système McIntosh MX950 se compose de 19 haut-parleurs précisément positionnés dans l’habitacle à 12 emplacements stratégiques pour offrir aux passagers un son ultra précis, peu importe leur position à l’intérieur de la voiture. Ces haut-parleurs sont alimentés par un amplificateur à 17 canaux qui délivre une puissance totale de 950 W.

Avec un catalogue étendu dans lequel on retrouve aussi bien les classiques du fabricant que des électroniques conçues pour répondre aux besoins d'aujourd'hui et embarquant les technologies les plus modernes, McIntosh a su conserver son statut de légende de la hi-fi en restant fidèles à la philosophie de ses fondateurs : proposer du matériel performant, novateur et esthétique.


McIntosh : les produits phares

McIntosh RS200
Enceinte connectée McIntosh RS200

3 800 €

  • dont 0,25 € d'écotaxe

En stock

Ajouter au panier

McIntosh MA252
Amplificateur hybride McIntosh MA252

4 990 €

  • dont 1 € d'écotaxe

Sur commande

Ajouter au panier

McIntosh MTI100
Système audio amplifié McIntosh MTI100

8 300 €

  • dont 1 € d'écotaxe

Sur commande

Ajouter au panier

McIntosh C1100T
Préamplificateur McIntosh C1100T

8 400 €

  • dont 1 € d'écotaxe

Sur commande

Ajouter au panier

McIntosh MT10
Platine vinyle McIntosh MT10

15 399 €

  • dont 1 € d'écotaxe

Sur commande

Ajouter au panier