Yamaha : tout savoir sur la marque

Espace passion Yamaha

La marque japonaise Yamaha s’illustre depuis plusieurs décennies comme un des grands noms de la conception d’instruments de musique, de moteurs, de matériel informatique et d’électroniques audiovisuels.

Si Yamaha fait figure de fer de lance dans tous ces domaines, c’est notamment grâce à la philosophie de la marque : “partager la passion et les performances” (Sharing Passion & Performance). Ces principes fondamentaux se manifestent à travers la qualité de conception et de design des produits Yamaha. Excellence, authenticité et innovation sont mis en œuvre pour offrir aux clients une expérience unique.

Yamaha MusicCast RX-A3080.

L'amplificateur Yamaha MusicCast RX-A3080 : un réalisme sonore sans égal.

Bas-relief.

Bas-relief immortalisant le voyage de Torakusu Yamaha à travers les montagnes de Hakone.

Yamaha : les origines

Captivé par les technologies et les sciences occidentales depuis son plus jeune âge, Torakusu Yamaha entreprend de devenir horloger en parallèle de ses études de commerce. Il se dirige ensuite vers la réparation d’équipements médicaux, pratiquant occasionnellement à l’hôpital de Hamamatsu dans la préfecture de Shizuoka.

En 1887, le principal de l’école élémentaire de Hamamatsu fait appel à ses services pour réparer un harmonium. Torakusu accepte et parvient à réparer l’harmonium, marquant ainsi le premier pas vers la création de ce qui deviendra la marque Yamaha.

En effet, Torakusu Yamaha se rend compte du potentiel commercial d’un tel instrument et s’en inspire pour créer le prototype de son premier modèle d’orgue. Pour livrer ce prototype à l’institut musical de Tokyo, Torakusu l’a tout simplement pris sur le dos à l’aide d’une perche de porteur et a traversé à pieds les montagnes de Hakone.

Cependant, le premier orgue conçu par Torakusu Yamaha s’est vu critiqué pour son manque de justesse. Ne se laissant pas abattre, il reprend tout depuis le début et étudie la théorie de la musique, l’accordage d’instruments, et le réglage de la tonalité.

Après quatre mois de travail acharné du matin au soir, il parvient enfin à terminer un nouveau modèle d’orgue, bien plus abouti que le premier. Le logo de la marque, constitué de trois diapasons, a été directement influencé par cette expérience et le temps passé à ajuster l’intonation de l'harmonium avec précision, diapason à la main.


Une société qui se diversifie

Suite au succès de ce nouveau modèle, la société Yamaha fûkin seizōsho (manufacture d'orgues Yamaha) voit le jour en 1889. Renommée Yamaha gakki seizōsho (manufacture d'instruments de musique Yamaha) dans le but de diversifier son activité et de concevoir d’autres instruments, la marque évolue pour devenir une société par actions. Elle est alors rebaptisée Nippon gakki seizō.

Après une année passée aux États-Unis à apprendre le métier de facteur de piano, Torakusu Yamaha revient au Japon en 1900. L’entreprise commence alors à concevoir des pianos droits, puis des pianos à queue ainsi que d’autres instruments lors des années suivantes.

Torakusu Yamaha décède en 1916, il est alors âgé de 64 ans.

Torakusu Yamaha.

Torakusu Yamaha.


Ligne d’assemblage d’orgues Yamaha.

Ligne d’assemblage d’orgues Yamaha.

Une croissance fulgurante

C’est en 1930 que la société crée son propre laboratoire d’acoustique. Cependant, Nippon gakki seizō ne fabriquera plus d’instruments entre 1944 et 1947, se concentrant principalement sur la fabrication d’hélices d’avions pour participer à l’effort de guerre.

Après la guerre, le Japon connaît une importante croissance économique et la marque commence à travailler sur le développement de nouveaux produits tels que des machines à coudre ou encore des voitures, avant d’être renommée Yamaha en 1955 en l’honneur de son fondateur.

Au cours des décennies, Yamaha s’est illustrée dans de nombreux domaines, notamment celui de la conception d’instruments de musique (pianos, percussions, guitares, cuivres, bois, violons, altos, violoncelles, etc.) ainsi que le monde du deux-roues.


De nos jours

Yamaha développe et conçoit également un large éventail de moteurs thermiques, de produits informatiques, d'articles sportifs, d'électroménager, de robots industriels et toute une gamme de produits audiovisuels parmis lesquels on retrouve des amplis connectés, des amplificateurs hi-fi et home-cinéma, des barres de son, des caissons de basses, des enceintes connectées, des lecteurs Blu-ray, des lecteurs réseaux, des platines vinyles, et plus encore.

Yamaha MusicCast VINYL 500.

La platine vinyle connectée Yamaha MusicCast VINYL 500 se destine à la nouvelle génération de mélomanes adeptes de connectivité sans fil et de lecture en réseau mais aussi amateurs de disques vinyle.

Technologie Yamaha Sound Projection (YSP)

Installée au pied du téléviseur, la barre de son a aujourd’hui trouvé sa place dans de nombreux salons, permettant aux spectateurs d’améliorer les performances audio de leur TV écran plat. Il existe deux types de technologies destinées à offrir une restitution surround convaincante avec une barre de son.

La première, nommée “virtual surround” joue sur l’orientation des haut-parleurs et utilise la capacité de l’oreille humaine à séparer les sons en fonction de leur provenance pour créer l’impression qu’ils sont effectivement reproduits par des enceintes placées autour de la zone d’écoute.

De nombreuses barres de son utilisent cette méthode afin de simuler un effet surround. La seconde méthode met à l’œuvre la technologie YSP (Yamaha Sound Projection). Celle-ci consiste utiliser une grande quantité de petits haut-parleurs pour projeter des faisceaux sonores distincts pour chaque canal de la bande son. Ces derniers sont réfléchis par les murs de la pièce pour créer un véritable effet 5.1 voire 7.1 avec la seule barre de son.

La barre de son Yamaha YSP 5600

La barre de son Yamaha YSP 5600 est compatible Dolby Atmos et offre une restitution 7.1.2 convaincante et naturelle.

Inaugurée en 2004, la technologie YSP s’appuie sur deux éléments : de multiples haut-parleurs de petite taille disposés les uns à côté des autres et l’utilisation d’un traitement numérique du signal afin de contrôler avec précision la synchronisation de chaque haut-parleur. En ajustant le moment de la restitution d’une onde sonore pour chaque haut-parleur, il est possible d’orienter le faisceau. La technologie YSP se base sur ce principe, et contrôle avec une grande précision cinq à neuf faisceaux sonores.

Elle utilise alors l’ajustement de l’émission et la réflexion des faisceaux sur les murs afin de produire un champ sonore réaliste qui vient véritablement des côtés et de l’arrière de la zone d’écoute.

L’avantage principal de la technologie de projection sonore est qu’elle permet d’obtenir un véritable effet surround. Le son réfléchi par les murs et provenant de l’arrière ne peut en aucun cas être reproduit de manière authentique par un système surround virtuel.

Processus d'auto calibration

Grâce au processus d'auto calibration de la barre de son, la technologie de projection sonore de Yamaha permet d’adapter la restitution des effets surround à votre pièce.

Système audio multiroom Yamaha MusicCast

La liste d’appareils Yamaha compatibles MusicCast va des chaînes hi-fi compactes aux amplificateurs hi-fi et home-cinéma en passant par les barres de son et bien entendu les enceintes sans fil compactes. Smartphone ou tablette à la main, vous pouvez utiliser l'application gratuite dédiée pour contrôler une longue liste d’appareils Yamaha MusicCast.

En utilisant le réseau local, les appareils compatibles avec le protocole multiroom Yamaha MusicCast permettent de diffuser des titres stockés sur un smartphone, une tablette, un ordinateur, ou un NAS. Les appareils compatibles MusicCast sont également compatibles avec les webradios et les services de musique en ligne comme Spotify, Deezer, Qobuz ou encore Tidal.

En plus des musiques dématérialisées, les appareils Yamaha MusicCast peuvent diffuser de la musique transmise depuis une source filaire sur tout le système audio multiroom. Un lecteur Blu-ray, un lecteur CD, ou encore une platine vinyle connectés à un ampli Yamaha compatible MusicCast peuvent ainsi diffuser de la musique dans toute la maison.

La compatibilité avec les fichiers audio haute résolution est assurée, au format DSD (5,6 Mhz), Apple Lossless (ALAC 96 kHz) ou WAV, FLAC et AIFF (192 kHz).

Consultez notre guide dédié à Yamaha MusicCast.

Pour plus d’informations sur la technologie de transmission sans fil multiroom de Yamaha, consultez notre guide dédié à Yamaha MusicCast.

Yamaha Top-Art

La technologie Yamaha Top Art (Total Purity Audio Reproduction Technology), mise en œuvre sur les modèles hi-fi de la série AS (Yamaha A-S1100, Yamaha A-S2100, Yamaha A-S3000), a été développée dans le but d’optimiser les performances des amplificateurs stéréo de la marque.

Grâce à une conception symétrique directe des canaux, à un châssis anti-résonance et à des transformateurs conçus spécialement pour garantir un niveau de distorsion abyssal, la technologie Top-Art permet de favoriser une restitution plus fine et plus précise du signal pour une expérience encore plus musicale.

Yamaha A-S700

L’amplificateur Yamaha A-S700 doté de la technologie Top-Art.

Yamaha Aventage

En 2018, Yamaha met à jour sa gamme d’amplificateurs home-cinéma Aventage. Dotés d’un cinquième pied anti-vibrations et de composants électroniques de qualité supérieure, les éléments de la nouvelle gamme Aventage se distinguent avant tout par leur compatibilité avec la transmission sans fil.

Il devient alors possible de profiter d’un son surround sans fil en utilisant les enceintes Yamaha MusicCast 20 et MusicCast 50 pour les canaux surround, ainsi que le caisson de basses sans fil Yamaha MusiCast SUB 100.

Yamaha Muscicast.

Profitez d’un son surround sans fil grâce aux enceintes Yamaha MusicCast 20 ou MusicCast 50.

Compatibles Yamaha MusicCast, les amplis Yamaha Avantage 2018 embarquent un double contrôleur réseau, Ethernet et WiFi, offrant ainsi accès aux radios Internet et aux fichiers partagés sur le réseau local. Le tout de manière particulièrement simple et intuitive, grâce à l’application mobile de contrôle pour iOS et Android. Celle-ci gère le protocole de streaming Yamaha MusicCast de l’ampli et permet l’écoute des services de streaming Deezer, Spotify, Tidal et Qobuz (moyennant abonnement à ces services).

Les amplis Yamaha MusicCast RX-A680, Yamaha MusicCast RX-A880, Yamaha MusicCast RX-A1080, Yamaha MusicCast RX-A2080 et Yamaha MusicCast RX-A3080 de la gamme Yamaha Aventage 2018 sont également compatibles Dolby Atmos, Dolby Surround, DTS:X et DTS Neural:X.

L'histoire de Yamaha

  • Premier harmonium. 1887
    Premier harmonium

    Torakusu Yamaha, alors horloger, construit son premier harmonium après avoir réparé plusieurs modèles hors-service pour les écoles.
  • Nippon Gakki Co. 1897
    Création de Nippon Gakki Co., Ltd

    La société Nippon Gakki Co., Ltd voit officiellement le jour. Elle sera plus tard rebaptisée Yamaha Corporation.
  • Piano droit. 1900
    Début de la production de pianos droits

    Après avoir fait ses débuts dans la construction d’harmoniums, la société se lance dans la conception de pianos droits.
  • Gramophone à manivelle. 1922
    Gramophone à manivelle

    Nippon Gakki Co., Ltd lance son modèle de gramophone à manivelle.
  • Bourse de Tokyo. 1949
    Bourse de Tokyo

    La compagnie continue de s'agrandir et rentre à la bourse de Tokyo.
  • Premier lecteur hi-fi. 1954
    Premier lecteur hi-fi

    Nippon Gakki Co., Ltd développe et propose son premier lecteur hi-fi.
  • Yamaha Corporation. 1955
    Yamaha Corporation

    Nippon Gakki Co., Ltd est renommé Yamaha Corporation à la mémoire de son fondateur Torakusu Yamaha, décédé en 1916.
  • Enceintes NS-20 et NS-30. 1967
    Enceintes NS-20 et NS-30

    Yamaha propose ses premières enceintes avec les modèles compacts NS-20 et NS-30. Dotées d’un design similaire, ces enceintes trois voies se différencient par la taille du baffle, plus importante pour les NS-30.
  • Enceintes NS-690/NS-670. 1972
    Enceintes NS-690/NS-670

    Reprenant et optimisant les technologies des modèles précédents, les enceintes issues de la gamme 600 connaissent un grand succès et mettent en place des technologies par la suite devenues standard avec les haut-parleurs Yamaha.
  • Enceintes NS-1000M. 1974
    Enceintes NS-1000M

    L’enceinte Yamaha NS-1000M, première enceinte de monitoring à être dotée d’un tweeter et d’un haut-parleur de médium avec une membrane en béryllium, remporte un franc succès. Ajoutant ainsi au prestige de la marque japonaise.
  • Enceintes NS-1000M. 1974
    Yamaha B-1

    Yamaha lance le B-1, un amplificateur de puissance développant 150 Watts par canal et conçu pour garantir un taux de distorsion infime, même à haut volume.
  • Yamaha TC-800GL. 1976
    Yamaha TC-800GL

    Conçu en collaboration avec l’architecte et designer Italien Mario Bellini, le lecteur cassette stéréo Yamaha TC-800GL associe portabilité et restitution hi-fi de manière encore jamais vue.
  • Yamaha TC-800GL. 1982
    Yamaha CD1

    Avec l’arrivée du CD sur le marché, Yamaha développe son premier lecteur, le Yamaha CD-1, doté d’un double DAC 16 bits avec alimentations séparées pour les sections numériques et analogiques.
  • Yamaha DSP-1. 1986
    Yamaha DSP-1

    Yamaha produit le processeur Yamaha DSP-1 (Digital Soundfield Processor), conçu pour créer jusqu’à six canaux surround à partir de pistes stéréo.
  • Yamaha K-1X. 1987
    Yamaha K-1X

    Le lecteur cassette haut de gamme Yamaha K-1X est le point culminant de la gamme K-1 dont le premier produit a vu le jour en 1978.
  • Yamaha GF-1. 1991
    Yamaha GF-1

    Conçues pour incarner l’association parfaite entre enceintes et amplificateur, les Yamaha GF-1 sont une paire d'enceintes actives haut de gamme dotées d’un tweeter en béryllium et de haut-parleurs de grave à membrane en Kevlar.
  • Yamaha MX-1. 1993
    Yamaha MX-1

    Mis en vente en 1994, l'amplificateur de puissance Yamaha MX-1 était destiné à exploiter les technologies audio développées par Yamaha au fil des années pour offrir un rapport qualité prix imbattable. Avec une puissance nominale de 2 x 200 W sous 8 ohms, le Yamaha MX-1 affichait une réponse en fréquence de 20 Hz - 20 kHz et une distorsion harmonique de 0,008 %.
  • Yamaha DSP-A1. 1998
    Yamaha DSP-A1

    Compatible DTS et Dolby Digital, l’amplificateur home-cinéma Yamaha DSP-A1 est doté d’un DSP à la pointe de la technologie et rencontre un véritable succès dès sa sortie.
  • Technologie YSP. 2004
    Technologie YSP

    Yamaha présente la technologie YSP (Yamaha Sound Projection) permettant d'obtenir une restitution naturelle et convaincante du son surround à partir d’une barre de son.
  • Yamaha BDS-2900. 2008
    Yamaha BDS-2900

    Yamaha se lance sur le marché des lecteurs haute définition avec le lecteur Blu-ray BDS-2900, compatible avec les flux audio HD 7.1.
  • Yamaha RX-A3020. 2012
    Yamaha RX-A3020

    Le plus puissant des amplificateurs home-cinéma de la gamme Yamaha Aventage 2012 est conçu pour amplifier un maximum de 11.2 canaux et peut gérer les signaux 4K.
  • Yamaha MusicCast. 2015
    Yamaha MusicCast

    Yamaha investit le marché du multiroom avec le système multiroom Yamaha MusicCast développé pour diffuser facilement la même musique ou une musique différente dans chaque pièce de la maison.
  • Yamaha Aventage. 2018
    Yamaha MusicCast

    Yamaha complète la gamme Aventage en y ajoutant des enceintes surround sans fil avec les Yamaha MusicCast 20 et MusicCast 50, le caisson de basses sans fil Yamaha MusiCast SUB 100 et la platine Yamaha MusicCast VINYL 500, première platine vinyle multiroom.

Yamaha : tous les tests

Test : Yamaha Aventage MusicCast RX-A870.

Test : Yamaha Aventage MusicCast RX-A870

Taillé pour alimenter jusqu’à 7 enceintes, dont deux éventuellement dédiées aux effets Dolby Atmos et DTS:X, cet ampli hérite des technologies développées depuis plusieurs années par Yamaha avec la série Aventage.

Test : Yamaha MusicCast R-N803D.

Test : Yamaha MusicCast R-N803D

Pour la première fois, Yamaha installe son système d’autocalibration par microphone Yamaha YPAO RSC dans un ampli hi-fi. Argument marketing ou réel atout ?

Test : Yamaha CRX-N470D.

Test : Yamaha CRX-N470D

Test de l’ampli connecté compact Yamaha CRX-N470D, équipé d’un lecteur CD, d’un double tuner FM/DAB, d’un port USB et, surtout, compatible avec l’écoute d’absolument tous les grands services de musique en ligne.

Test : Yamaha YSP-5600 (et Yamaha NS-SW300).

Test : Yamaha YSP-5600 (et Yamaha NS-SW300)

Test de la barre de son à projecteurs Yamaha YSP-5600, un modèle compatible Dolby Atmos, associé au caisson de basses Yamaha NS-SW300.

Test : Yamaha R-N602.

Test : Yamaha R-N602

Test de l’amplificateur multiroom stéréo Yamaha MusicCast R-N602. Conçu pour l’écoute des musiques dématérialisées, cet ampli dispose d’une connexion réseau WiFi et Ethernet, ainsi que d’un récepteur Bluetooth.

Yamaha : les produits phares

Yamaha EPH-100
Écouteurs intras Yamaha EPH-100

99 €

  • dont 0,10 € d'écotaxe

En stock

Ajouter au panier

Yamaha MusicCast 20 (WX-021) Blanc
Enceinte multiroom Yamaha MusicCast 20 (WX-021) Blanc

229 €

  • dont 2 € d'écotaxe

En stock

Ajouter au panier

Yamaha NS-SW300 Noir laqué
Caisson de basses Yamaha NS-SW300 Noir laqué

449 €

  • dont 0,50 € d'écotaxe

En stock

Ajouter au panier

Yamaha MusicCast R-N803D Silver
Ampli-connecté Yamaha MusicCast R-N803D Silver

799 €

  • dont 2 € d'écotaxe

En stock

Ajouter au panier

Yamaha MusicCast RX-A2080 Noir
Ampli home-cinéma Yamaha MusicCast RX-A2080 Noir

1 890 €

  • dont 2 € d'écotaxe

En stock

Ajouter au panier