Enceintes intelligentes : notre sélection

149 €  
50 W, WiFi, Bluetooth, Google Assistant, Chromecast built-in, Deezer, Spotify, Tidal, etc.
389 €
HP stéréo, boîtier aluminium, écran LCD couleurs, interface tactile, 8 microphones, Amazon Alexa intégré.
449 €  
50 W, 2.1, Google Assistant intégré, Bluetooth, multiroom, Chromecast built-in, streaming Hi-Res 24/192.

Enceintes Enceintes intelligentes

Les enceintes intelligentes sont équipées de technologies de reconnaissance vocale et embarquent un assistant virtuel comme Google Assistant, Amazon Alexa ou Siri (Apple). Grâce à leurs microphones intégrés, ces enceintes peuvent être commandées facilement à la voix, pour écouter de la musique, lancer un film sur le téléviseur du salon et même pour gérer l'éclairage de la maison, au travers d'une connexion WiFi. Ces enceintes sont également adaptées à l'écoute des services de musique en ligne et peuvent être utilisées seules ou dans une configuration multiroom. 

Pour en savoir plus
Comprendre pour choisir

Choisir une enceinte intelligente

Une enceinte intelligente est une enceinte connectée qui intègre un assistant virtuel et un système de reconnaissance vocale. Grâce à de multiples microphones, elle peut être sollicitée à la voix : on peut lui demander par exemple de diffuser de la musique sur ses haut-parleurs ou de donner la météo du jour, mais aussi de lancer un film sur le téléviseur connecté du salon ou de gérer l'éclairage de la maison. Les enceintes intelligentes peuvent être utilisées seules ou dans une configuration multiroom pour diffuser la même musique dans différentes pièces du domicile.

Google Home

L'enceinte intelligente Google Home est un véritable assistant au quotidien.

Comment choisir son enceinte intelligente ? Quels critères faut-il prendre en compte ? Que faire avec ? Quel assistant vocal choisir ? Voici quelques éléments de réponse...

Enceinte intelligente : pour quoi faire ?

Une fois l'enceinte intelligente connectée à Internet et son paramétrage terminé, elle est en mesure de répondre à de nombreuses requêtes. Il suffit de lui adresser une demande en commençant sa phrase par des mots clés destinés à la « réveiller ». Elle peut alors lancer une recherche d'informations, donner la météo pour n'importe quel point du globe, programmer un événement dans l'agenda avec un rappel, vérifier la date d'un rendez-vous ou bien encore vous informer des conditions de circulation pour aller au travail. L'assistant virtuel intégré peut également diffuser vos musiques préférées, lancer votre série préférée sur la TV connectée du salon ou encore répondre d'une voix naturelle à des questions variées grâce à son intelligence artificielle qui lui permet d'aller chercher des informations sur Internet.

Google Home

L'enceinte Google Home se connecte à votre compte Spotify pour diffuser votre musique.

Mais là où l'utilisation d'une enceinte intelligente prend une tout autre dimension, c'est lorsqu'elle est associée à des appareils connectés pour un usage domotique. Il est alors possible de contrôler à la voix de nombreux objets connectés compatibles, comme l'éclairage (ampoules et luminaires Philips Hue), le chauffage (thermostats connectés), les volets roulants mais aussi le téléviseur du salon pour y lancer un épisode de votre série Netflix préférée. Il est également possible de créer des « routines », c'est-à-dire un ensemble de commandes distinctes destinées à différents appareils, pour les lancer en énonçant une seule consigne. On peut par exemple imaginer qu'en disant à votre enceinte intelligente « Je sors ! » juste avant de refermer la porte de votre domicile, celle-ci éteigne toutes les lumières, baisse la température du thermostat connecté, ferme les volets roulants, verrouille la serrure connectée et active le système d'alarme.

Enceinte intelligente Google Home

L'enceinte intelligente Google Home peut lancer Netflix sur un téléviseur connecté intégrant Android TV et compatible Google Assistant.

Enceinte intelligente : la connectivité

Pour être opérationnelle, une enceinte intelligente doit pouvoir se connecter au réseau local (pour accéder aux musiques partagées et aux appareils connectés compatibles) et à Internet (pour accéder aux services de musique en ligne, aller chercher des infos...). Pour cela, tous les modèles ont recours au Wi-Fi, certaines enceintes adoptant un connecteur Ethernet en plus. Ce dernier peut se révéler indispensable pour établir une liaison fiable dans un environnement saturé d'ondes Wi-Fi (principalement en habitat collectif) ou bien lorsque l'enceinte intelligente doit être installée dans une pièce hors de portée du signal Wi-Fi de la box Internet.

Audio Pro Addon BT C5A

L'enceinte intelligente Audio Pro Addon BT C5A est l'un des rares modèles à disposer d'une connectique aussi étendue.

Par ailleurs, une enceinte intelligente doit être associée à un compte utilisateur, que ce soit un compte Google, un compte Amazon ou un compte iCloud (Apple). Le cas échéant, on prendra soin également de définir dans l'application le service de musique en ligne pour lequel on dispose d'un abonnement afin de pouvoir lancer ses playlists ou ses albums préférés juste en le demandant à l'enceinte intelligente (Spotify, Deezer, Google Music, Apple Music, Tidal...).

Enceinte intelligente : micro et reconnaissance vocale

Pour être en mesure d'entendre les demandes des utilisateurs, l'enceinte intelligente doit être équipée de microphones. De leur nombre et de leur qualité dépend la capacité de l'enceinte à distinguer la voix énonçant une demande au milieu des sons ambiants ou de la musique qu'elle diffuse. En principe, plus il y a de microphones, mieux c'est, mais ce n'est pas une vérité absolue... Ainsi, l'enceinte intelligente Google Home qui n'en possède que deux fonctionne pourtant très bien. Cela signifie que l'analyse par l'intelligence artificielle du son capté par les micros est tout aussi importante que la captation du son elle-même.

Notez que Google Assistant peut mémoriser la voix des différents utilisateurs et distinguer ensuite qui formule une demande, pour par exemple lire la musique et les listes de lecture de la personne qui parle sur son compte Deezer, Spotify ou Google Music personnel.

Enceinte intelligente et vie privée

La présence d'un microphone captant en permanence les sons dans la pièce a beaucoup inquiété lors de la mise sur le marché des premières enceintes intelligentes. Les fabricants l'ont bien compris et chaque modèle d'enceinte intelligente offre la possibilité de désactiver le microphone à tout moment, pour préserver l'intimité des utilisateurs. C'est donc vous qui choisissez de l'activer ou non, si vous le souhaitez, soit depuis l'application mobile, soit depuis l'interface de commande à même l'enceinte intelligente. Cette fonction est généralement assortie d'un signalement de l'état du microphone par une diode témoin.

Enceinte intelligente : l'interface de contrôle

Même si le principal atout des enceintes intelligentes est d'être commandable à la voix, certains modèles disposent cependant d'une interface de contrôle « physique » avec des boutons ou parfois des commandes tactiles. Il est même possible d'en contrôler certaines avec des gestes de la main réalisés à proximité immédiate de l'enceinte.

SONY LFS50G

Cette enceinte intelligente SONY LFS50G avec Google Assistant peut être contrôlée à la voix mais aussi par des gestes.

Bien entendu, comme toute enceinte connectée, les enceintes intelligentes peuvent également être contrôlées via une application dédiée à télécharger : Google Home pour les enceintes intelligentes qui intègrent Google Assistant, et Amazon Alexa pour celles qui adopte cet assistant. Notez que cette application est en tous les cas nécessaire au moins lors de la première installation, pour le paramétrage initial de l'enceinte.

Avec l'enceinte intelligente Apple HomePod, il faudra vérifier que votre iPhone ou votre iPad dispose bien de l’app Maison et de l’app Apple Music, nécessaires pour la configuration initiale. Si vous avez supprimé l’une ou l'autre de ces apps, vous devrez la télécharger à nouveau sur l’App Store. L'application Apple HomeKit dédiée à la gestion de la domotique est également incluse avec iOS. Une fois configurée, l'enceinte intelligente Apple HomePod peut être contrôlée depuis l'app Maison ou depuis le centre de contrôle.

Notez que l'application Google Home est disponible en téléchargement sur le Play Store mais également sur l'Apple App Store, pour être utilisée sur un iPhone et un iPad. L'application Amazon Alexa est téléchargeable sur Google Play et sur l'Apple App Store.

Enceintes intelligentes : les qualités sonores

Bien que les multiples technologies embarquées dans une enceinte intelligente lui permettent de répondre à de nombreuses requêtes, il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'une enceinte destinée à diffuser de la musique. Cette fonction peut paraître accessoire aux yeux de certains qui cherchent avant tout un assistant vocal, auquel cas n'importe quel modèle d'enceinte intelligente fera l'affaire. Mais ceux qui souhaitent bénéficier d'un son équilibré avec leur enceinte intelligente devront y regarder de plus près et considérer certains critères.

Ainsi, pour obtenir une reproduction équilibrée, il est vivement recommandé de choisir une enceinte intelligente équipée d'au moins deux haut-parleurs : un pour le grave, l'autre pour les aigus. Pour reproduire au mieux les basses fréquences, il est préférable que le haut-parleur de grave soit d'un assez gros diamètre (7 à 8 cm au minimum). Il faut en effet déplacer un important volume d'air pour produire un son grave, ce dont un haut-parleur de 5 cm de diamètre est bien incapable de faire.

Apple HomePod

L'enceinte intelligente Apple HomePod possède 7 tweeters (vue de gauche), un boomer (vue de droite) et 6 microphones (vue centrale).

Par ailleurs, l'adoption d'une charge bass-reflex (haut-parleur plongé dans un volume d'air accordé, ouvert vers l'extérieur avec un évent) ou d'une charge passive (un ou plusieurs haut-parleurs dépourvus d'équipage mobile et d'aimant, appelés radiateurs passifs, résonnant à une fréquence donnée) est un plus indéniable. Le haut-parleur principal est alors soulagé dans la reproduction du grave et peut fonctionner de manière plus efficace sur la restitution de plus hautes fréquences.

Dernier point à prendre en compte : l'amplification. À l'écoute, des différences notables sont perceptibles entre une enceinte intelligente dotée d'un module d'amplification unique et une autre adoptant un module d'amplification dédié pour chaque haut-parleur. Dans ce dernier cas, les différents registres se détachent mieux et bénéficient d'une reproduction plus détaillée et plus riche.

Enceintes intelligentes : quel format choisir ?

Cela dépend bien évidemment de l'emplacement que vous lui destinez dans votre intérieur, mais pas seulement. Si vous cherchez principalement une enceinte intelligente pour écouter les infos le matin au petit déjeuner et contrôler vocalement vos appareils connectés, un modèle compact fera parfaitement l'affaire. Mais si vous souhaitez écouter de la musique avec une réelle qualité audio, il sera plus pertinent de choisir une enceinte intelligente dotées de haut-parleurs de plus grande taille, conçue par une marque habituée à développer des enceintes et des produits audio de qualité.

Google Home Mini

Ultra compacte, l'enceinte Google Home Mini mesure 10 cm de diamètre pour 4 cm de hauteur environ.

Notez que les assistants vocaux commencent à se faire une place sur d'autres appareils que les seules enceintes intelligentes, comme en témoigne la barre de son Polk Audio Command Bar qui intègre l'assistant Amazon Alexa. Qui sait s'ils ne finiront pas par être intégrés directement aux amplis hi-fi connectés, aux amplis home-cinéma haut de gamme ou au téléviseurs les plus performants qui pour l'instant sont seulement compatibles avec ces assistants mais ne les intègrent pas ?

Enceinte intelligente : quel Assistant vocal choisir ?

Google Assistant, Amazon Alexa et Siri (Apple) sont les trois assistant virtuels disponibles sur le marché des enceintes intelligentes. Si les deux premiers sont présents à la fois sur des enceintes développées respectivement par Google et Amazon ainsi que sur des enceintes produites par des fabricants tiers, Siri reste une exclusivité Apple et n'est donc implémenté que sur l'enceinte intelligente Apple HomePod.

Même si la majorité des produits connectés, parmi lesquels les éclairages connectés Philips Hue et les systèmes de contrôle du chauffage Netatmo, par exemple, sont compatibles avec ces trois assistants virtuels, ces derniers ne sont pas interopérables. Comprenez par exemple que les enceintes intelligentes Amazon ne peuvent pas communiquer avec les enceintes intelligentes Google ou Apple, et qu'aucune interaction entre ces trois systèmes n'est envisageable.

Votre cheptel d'objets connectés ne pourra donc avoir qu'un seul berger !

Pourquoi choisir une enceinte intelligente Amazon Alexa ?

Premier acteur historique (le premier Amazon Echo est apparu en novembre 2014) et toujours leader sur le marché des enceintes intelligentes, l'écosystème Amazon Alexa est à ce jour celui qui propose sans doute le plus de fonctions. Alexa assure en effet la prise en charge de très nombreux produits connectés, soit nativement, soit par l'ajout de compétences dédiées.

Enceinte Sonos One avec Amazon Alexa

L'enceinte Sonos One avec Amazon Alexa.

Les enceintes intelligentes Amazon Echo, Amazon Echo Dot et Amazon Echo Spot, mais aussi toutes les enceintes intelligentes intégrant Amazon Alexa (Sonos One, par exemple), peuvent en effet être enrichies de milliers de compétences spécialisées, afin d'exécuter des requêtes spécifiques. Ces compétences, appelées aussi des Skills, sont par certains aspects comparables aux applications d'un smartphone, à ceci près qu'elle sont généralement mono-tâche et ne sont pas stockées dans la mémoire de l'enceinte mais dans le cloud, sur votre compte Amazon.

Les Skills pour Alexa peuvent être sélectionnés directement sur le site web Amazon en passant par un ordinateur, ou via l'application Alexa disponible sur iOS et Android. Il existe des Skills pour obtenir un flash infos (la plupart des médias et organes de presse ont le leur), connaître la météo, écouter sa station de radio préférée, trouver des recettes de cuisine, découvrir les programmes TV, contrôler ses ampoules Philips Hue et son chauffage connecté, pratiquer la méditation avec un coach virtuel, réserver un Uber ou commander un produit sur Amazon.

Amazon Alexa - les Skills

Sur Amazon, de nombreux Skills sont disponibles pour personnaliser les fonctions des enceintes intelligentes Amazon Alexa.

De plus, le kit de développement de Skills pour Alexa met à disposition de tous une variété d'API, d'outils, de documents et d'échantillons de codes en libre-service destinés à faciliter et accélérer l'ajout de Skills à Alexa. Tout un chacun peut donc développer et proposer au téléchargement ses propres Skills sur le Skills Store.

Si vous commandez souvent des produits sur Amazon, a fortiori si vous possédez un compte Amazon Premium, et si vous voulez pouvoir personnaliser les compétences de votre enceinte intelligente, voire développer vous même des Skills pour vos besoins personnels, alors les enceintes intelligentes avec Amazon Alexa sont faites pour vous.

Pourquoi choisir une enceinte intelligente Google Assistant ?

Google Assistant apparaît fin 2016, soit deux ans après Alexa, d'abord dans les smartphones Google Pixel et l'enceinte Google Home, avant d'être déployé dans tous les smartphones sous Android 6,0 et supérieur, puis dans les enceintes intelligentes de fabricants tiers comme Sony ou Onkyo.

Google Home

L'enceinte intelligente Google Home

L'écosystème développé par Google autour de son Assistant Vocal permet de contrôler et d’interagir avec de nombreux appareils connectés compatibles depuis une enceinte intelligente intégrant Google Assistant. Qu'il s'agisse de contrôler l'éclairage connecté, le chauffage ou encore les volets roulants, Google Assistant répond présent. Consulter les infos ou la météo, connaître l'état du trafic routier, identifier le titre d'une chanson ou un acteur dans un film sont évidemment à sa portée, tout comme la diffusion de la musique sur une ou plusieurs enceintes connectées compatibles (multiroom) ou le lancement d'une vidéo sur le téléviseur connecté du salon, toujours à la voix (« Ok Google, lance le dernier épisode de telle série Netflix sur la TV du salon »). Même un téléviseur ou un ampli stéréo d'ancienne génération peut être intégré à l'écosystème en lui associant un Google Chromecast vidéo ou audio.

De plus, comme Google Assistant est intégré aux smartphones Android et son utilisation conditionnée à la connexion à son compte Google, il est possible de lancer un appel téléphonique ou d'envoyer un message (SMS, courriel) vocalement à l'un de ses contacts depuis une enceinte intelligente avec Google Assistant, ou de consulter vocalement son agenda et d'y ajouter des rendez-vous.

Si vous êtes familier avec Android, que vous appréciez la puissance et l'étendue de l'écosystème Google et possédez un smartphone et/ou une tablette sous Android, votre choix devrait logiquement se porter vers une enceinte intelligente avec Google Assistant.

Pourquoi choisir une enceinte intelligente Apple HomePod avec assistant vocal Siri ?

Dernier arrivé sur le marché de l'enceinte intelligente, avec l'enceinte Apple HomePod intégrant l'assistant vocal Siri, Apple n'est pourtant pas novice dans le domaine de l'intelligence artificielle puisque Siri fut présenté fin 2011, lors de la Keynote du 5 octobre durant laquelle fut également dévoilé l'iPhone 4S, le premier smartphone Apple à l'intégrer. L'intelligence artificielle Siri est très aboutie et se distingue notamment par sa capacité de compréhension du langage naturel.

Apple HomePod

L'enceinte intelligente Apple HomePod

On ne présente plus l'écosystème Apple, décrié par certains qui lui reprochent d'être trop fermé, loués par ses fans pour sa convivialité à l'usage, l'intégration très poussée de chaque fonction et le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Ainsi, dès que l'enceinte Apple HomePod reconnaît les mots « Dis Siri », ce que vous dites est chiffré et envoyé de façon anonyme aux serveurs Apple, sans être relié à votre identifiant Apple.

L'enceinte intelligente Apple HomePod et son assistant vocal Siri offrent les même types de services que Google Assistant et Amazon Alexa, tant en ce qui concerne la lecture audio (webradios, podcasts, multiroom via AirPlay 2, service de musique en ligne Apple Music - uniquement), les services au quotidien (météo, infos du jour, itinéraire, consultation de l'agenda, envoi de messages et appels mains-libres, réponses à de multiples questions pratiques, recettes de cuisine, culture générale...) que la domotique (gestion de nombreux appareils connectés compatibles Apple HomeKit comme l'éclairage connecté Philips Hue, les thermostats connectés Netatmo, les produits Fibaro...).

Son intégration et son interopérabilité avec tous les appareils Apple compatibles Siri comme avec tous les appareils connectés compatibles Apple HomeKit qu'elle est en mesure de contrôler est optimale. Le travail d'Apple dans ce domaine offre un confort inégalable, tant au niveau du paramétrage des appareils et des applications, que pour l'usage au quotidien, toujours très convivial.

Apple HomePod

L'application Apple HomeKit disponible sur iOS et MacOS prend en charge de très nombreux produits connectés qui peuvent ensuite être contrôlés depuis n'importe quel appareil Apple.

L'enceinte intelligente Apple HomePod embarque par ailleurs un système acoustique performant qui bénéficie d'une égalisation et d'une calibration des basses fréquences par microphone qui analyse et compense les effets de la pièce sur la réponse dans le grave.

On peut regretter que seul le service de musique en ligne Apple Music soit disponible pour l'écoute musicale via le contrôle vocal, même s'il offre un catalogue de titres très conséquent et donne accès à des milliers de webradios et podcasts. Les abonnés à Spotify, Deezer ou Qobuz devront donc passer par l'application dédiée sur leur iPhone ou leur iPad et activer la diffusion via Airplay pour profiter de leurs playlists sur l'enceinte intelligente Apple HomePod.

Si vous appréciez l'ergonomie et la simplicité d'utilisation des produits Apple, que vos possédez déjà un iPhone et/ou un iPad avec un abonnement à Apple Music et que vous êtes sensible à la protection de vos données personnelles, vous choisirez sans aucun doute une enceinte intelligente Apple HomePod.